Permis de conduire sur smartphone : la Corée du Sud montre l’exemple

 

Et si votre smartphone remplaçait votre permis de conduire ? Ce rêve est loin d’être une réalité en France, mais la Corée du Sud montre l’exemple. Le pays vient de lancer une version dématérialisée du permis de conduire que les conducteurs peuvent présenter directement sur leur smartphone. Le tout est sécurisé par un système basé sur la blockchain pour éviter les fraudes.

Permis de conduire smartphone

Les smartphones servent déjà à peu près tout de nos jours. Le paiement sans contact sur mobile permet d’alléger nos portefeuilles. Il ne reste plus qu’à les débarrasser du permis de conduire, voire de la carte d’identité. En Corée du Sud, il est désormais possible de présenter son smartphone aux forces de l’ordre à la place d’un permis de conduire sur carte plastifiée. L’idée est fort pratique et pourrait très vite s’imposer comme la norme dans le pays.

En France, la popularité de l’attestation de déplacement sur smartphone pendant le confinement montre bien à quel point ce genre de solution enregistre une adhésion massive. L’Agence nationale de la police sud-Coréenne (KNPA) s’est alliée à trois opérateurs télécoms parmi les plus influents du pays pour lancer une version dématérialisée du permis de conduire. À partir de juillet 2020, les sud coréens pourront se débarrasser du permis physique.

Ce permis numérique repose sur PASS, une application d’authentification déjà utilisée par 30 millions de sud coréens pour vérifier les paiements mobiles. Il s’agit d’une œuvre des opérateurs SK Telecom, KT et LG Uplus qui s’est imposée comme une solution standard dans le pays. L’Agence nationale de la police s’appuie sur cette technologie pour lancer le permis de conduire sur smartphone.

Un permis de conduire sécurisé par la blockchain

Comment ça marche ? Dès le mois de juillet, 27 bureaux d’examen pour le permis de conduire situés dans tout le pays pourront délivrer une version dématérialisée du précieux sésame pour le renouvellement ou l’établissement de nouveaux permis. Toutes les données du conducteur seront renseignées dans l’application.

Lire également : Google veut remplacer votre permis de conduire par votre smartphone

Les utilisateurs ne pourront utiliser qu’un seul smartphone à la fois, et la technologie blockchain aidera à sécuriser les données via un système décentralisé. Pour la vérification d’identité, l’application affichera la photo du concerné ainsi qu’un code QR et un code-barres que les forces de l’ordre pourront scanner à l’aide d’un dispositif spécifique, un peu comme lors des contrôles d’attestation de déplacement il y a quelques semaines en France.

Pour éviter les fraudes ou l’utilisation illégale des informations d’identité, les codes sont régulièrement actualisés et accompagnés d’une couche d’animation flottante pour éliminer les risques liés à d’éventuelles captures d’écran. Une belle initiative dont d’autres pays pourraient s’inspirer.

Source : Engadget



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !