Orange, Bouygues Telecom, Free, SFR : peu importe l’opérateur, votre forfait mobile et Internet sera bientôt plus cher

Le gouvernement vient d’annoncer une hausse de 0,75 € sur tous les forfaits Internet et mobile, et ce, chez tous les opérateurs. Cette augmentation s’inscrit dans le cadre du projet de loi finances 2023 et vise à aider au développement numérique sur le territoire. Le texte ne donne pas de date pour la mise en vigueur de cette hausse.

deploiement 4g
Crédits : Phonandroid

Vous en avez assez que vos forfait Internet et mobile augmentent sans arrêt leurs prix depuis des mois ? Ce n’est pas le gouvernement qui va vous aider. En effet, ce dernier devrait bientôt imposer à tous les opérateurs d’augmenter le prix de leurs abonnement Internet et mobile. Cette hausse sera égale à 0,75 €/mois. Pourquoi cette décision soudaine ? Cette décision fait en réalité partie du projet de loi finances 2023, actuellement analysée par l’Assemblée nationale.

L’article 5 bis I du projet de loi stipule donc que tous les opérateurs, à savoir Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free devront donc augmenter leurs factures du montant indiqué. La seule exception sera celle des services de téléphonies fixes ainsi que les cartes SIM prépayées. Toutes les autres offres, en revanche, seront soumises à cette augmentation obligatoire. À noter qu’il ne sera pas possible de regrouper cette dernière sur tous les abonnements d’un même foyer.

Préparez-vous à une nouvelle augmentation des prix chez les opérateurs

Concrètement, si votre foyer comporte trois abonnements distincts pour vous et votre famille, l’augmentation sera alors 2,25 € par mois et non de 0,75 €. Autrement dit, cette hausse sera effective sur toutes les factures, peu importe le nom inscrit sur ces dernières. Il faut tout de même noter que les opérateurs peuvent refuser d’imposer cette hausse des prix à leurs abonnés. Néanmoins, la chose semble assez peu probable, étant donné qu’ils devront dès lors payer cette « taxe » de leurs poches.

Sur le même sujet — Orange, Free, Bouygues, SFR : une alliance des télécoms est inévitable selon le PDG d’Altice

Justement, à quoi servira cette hausse ? Pour Patrick Chaize, sénateur LR, il s’agit avant tout de soutenir « des travaux à réaliser en vue de développer le numérique », visant entre autres à réduire la fracture numérique en France. Son collègue Thierry Cozic, de son côté, ajoute que cette taxe permettra « dans un premier temps de financer la desserte généralisée par la fibre puis, dans un second temps, contribuera au financement de l’entretien des réseaux ».

Source : Alloforfait


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !