Orange, Bouygues Telecom, Free : le prix des forfaits n’a jamais été aussi bas depuis 20 ans

 

On pourrait croire que le prix des forfaits mobiles augmente avec le temps, mais il n’en est rien. Une étude de l’Insee révèle que ces derniers ont baissé de 30 % en moyenne depuis les 20 dernières années. Une aubaine pour les Français, mais aussi pour les opérateurs qui se distinguent largement de leurs homonymes étrangers.

facture mobile
Crédits : Pexels

C’est une nouvelle qui va à contre-courant de la tendance actuelle — ce qui en fait une bonne nouvelle. Alors que l’on voit un peu partout les prix augmenter inexorablement, le coût des forfaits mobiles, lui, est en baisse constante depuis plusieurs années. Pourtant, il est aisé de penser l’inverse, surtout au vu de la fâcheuse tendance des opérateurs à augmenter leurs tarifs sans prévenir leurs abonnés. Mais les chiffres ne mentent pas et les données de l’Insee sont formelles.

Ces 20 dernières années, le prix des forfaits mobiles a baissé de 30 %. En effet, en décembre dernier, le tarif moyen était de 15,42 € par mois. Quant à celui des offres Internet, il atteint 22 € selon la Fédération Française des Télécoms, sachant qu’il s’agit là des offres triple play (téléphonie fixe, Internet et télévision). À titre de comparaison, ces chiffres sont deux fois moins importants que chez nos pays voisins. Aux États-Unis, il faut même les multiplier par trois.

Sur le même sujet : 5G — pour Free, la clé du succès est de baisser le prix des forfaits

La France a les forfaits mobiles parmi les moins chers

Si cela fait donc 20 ans que les prix sont en baisse, l’arrivée de Free en 2012 a été le marteau qui a enfoncé le clou. Depuis l’entrée en jeu du trublion des télécoms et de ses offres records, les opérateurs sont bien obligés de s’aligner pour garder leurs abonnés. Une situation qui profite à la fois à ces derniers, qui y voient là un argument de vente imparable, ainsi qu’aux utilisateurs, dont le pouvoir d’achat est relativement préservé (du moins, à ce niveau-là).

Notons toutefois que du côté du fixe, la tendance est plutôt à la hausse. Depuis 6 ans, on enregistre une inflation de 1,6 %. Ce n’est pas un hasard si cette date correspond à la démocratisation de la fibre optique, plus chère que l’ADSL. Reste que l’enveloppe des services accessibles via smartphone ne cesse de grossir. Ainsi, ces derniers ne représentent actuellement que 0,4 % du SMIC en moyenne. Ceci étant dit, la 5G pourrait bien changer la donne en 2022 en déclenchant une augmentation des tarifs chez tous les opérateurs.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !