Aucune étude ne prouve que les smartphones, ou plus généralement les téléphones portables provoquent des cancers. La Food and Drug Administration (FDA) explique avoir vérifié les données de 200 études réalisées sur des animaux ou des humains pour en arriver à cette conclusion. La FDA encourage néanmoins à poursuivre la recherche sur cette question.

Smartphones ondes cancer
Crédits : Pexels

Aux Etats-Unis, la FDA vient de rendre les conclusions d’un rapport sur les études autour du risque cancérigène en lien avec l’utilisation de téléphones portables. Plus de 125 expériences réalisées sur des animaux et 75 sur des humains, entre 2008 et aout 2019 ont été passées en revue. Et la conclusion est sans appel : il n’y a pas de « motif répété » qui permettrait d’établir en lien entre l’exposition aux ondes radio et l’apparition de tumeurs et cancers.

Méthodologie biaisée

Les études consultées par la FDA qui concluent à une dangerosité des ondes radios seraient en effet souvent biaisées par leur méthodologie. En particulier lorsque les tests sont menés sur des animaux. Exemple avec les rats : ces rongeurs sont incapables d’utiliser un téléphone comme le ferait un humain. Les expériences consistent en effet généralement à exposer le corps entier du rat à des niveaux de radiations proportionnellement bien plus élevés que ceux absorbés par le cors humain dans le cadre d’une utilisation normale.

Les études sur des sujets humains ont également souvent des données biaisées, note la FDA, qui évoque des questionnaires, parfois remplis par un autre membre de la famille ou des données d’observations peu fiables. La FDA conclut ainsi : « les preuves épidémiologiques existantes indiquent que si un risque existe, il est extrêmement faible en comparaison de l’incidence naturelle de la maladie et les facteurs de risques connus que l’on peut contrôler ». L’agence fédérale exhorte dans le même temps les chercheurs à poursuivre leurs études sur les humains, en particulier auprès de sujets prédisposés à contracter des cancers et tumeurs.

Lire également : Le smartphone, vrai danger pour la santé ? Laissez des scientifiques vous espionner pour le savoir

Ces conclusions interviennent alors qu’en France comme aux Etats-Unis, les autorités commandent des études sanitaires pour évaluer l’impact des ondes 5G sur la santé.

Source : MIT Technology Review



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
BMW tease le Concept i4, sa très attendue berline électrique

BMW devrait dévoiler une version proche de la production duConcept i4, sa première berline électrique, au salon automobile de Genève qui ouvre ses portes le 3 mars 2020. Une coure vidéo tease ses lignes élancées, sans totalement lever le voile…

Tesla Model Y : les livraisons débuteront en mars 2020

La Tesla Model Y fera ses débuts bien plus tôt que prévu. Tesla a commencé à envoyer les premiers mails annonçant la réception des commandes pour le mois prochain. Le constructeur a une avance considérable sur son calendrier initial qui…

Microsoft Edge : Google vous supplie de repasser sur Chrome via des bannières

Les utilisateurs de Microsoft Edge voient désormais une bannière s’afficher lorsqu’ils visitent le Chrome Web Store. Celle-ci recommande agressivement d’utiliser Chrome « pour utiliser les extensions » du Chrome Web Store « de manière sécurisée ». Les deux navigateurs sont pourtant désormais basés tous…

Les meilleures messageries mail gratuites

Ce ne sont pas les messageries qui manquent sur internet. De nombreux services gratuits existent pour répondre à la demande des utilisateurs, que ce soit pour une utilisation personnelle ou professionnelle. On vous aide à vous y retrouver. L’offre en…

L’inventeur du copier-coller, Larry Tesler, est mort

Larry Tesler, l’informaticien qui a inventé la commande « copier-coller », vient de décéder à l’âge de 74 ans. Employé chez Xeros dans les années 1970, l’homme a mis au point de nombreuses commandes populaires afin de faciliter la vie des utilisateurs. Il a aussi fait…