Ces lunettes de réalité augmentée transforment votre voiture en salle de cinéma

 

Regarder un film sur une grande surface d'affichage et avec le système audio intégré de sa voiture, c'est la promesse de Nio avec la combinaison de ses lunettes de réalité augmentée et de son système PanoCinema.

Nio lunettes AR
Crédit : Nio

Nio vient de lancer ses Air AR Glasses, des lunettes de réalité augmentée conçues en partenariat avec Nreal, une société spécialisée dans le développement de ce type de produits. Selon la marque de voitures électriques, celles-ci permettent de bénéficier au sein de son véhicule d'une expérience cinéma, avec un affichage équivalent à un écran de 130 pouces visionné à quatre mètres de distance.

Via son système de divertissement intégré, Nio met à disposition de ses clients une bibliothèque de 260 films compatibles Dolby Atmos et de 200 films en 3D. La marque prévoit de l'enrichir de nouveaux contenus régulièrement. Les lunettes Nio Air AR Glasses sont uniquement prises en charge par PanoCinema, la nouvelle plateforme de réalité augmentée du constructeur.

A lire aussi : Volvo veut transformer le pare-brise de ses voitures en écran géant à réalité augmentée

Des lunettes de réalité augmentée et une bague en guise de contrôleur

PanoCinema est disponible dans les nouveaux modèles de voitures de Nio, et peut être intégré dans les Nio ET7 et ES7 déjà vendues par l'intermédiaire d'une mise à niveau, car celles-ci embarquent la plateforme NT 2.0. Les véhicules ne disposant que de la NT 1.0, comme les Nio ES8, ES6 et EC6, ne peuvent prétendre à une mise à jour.

Nio lunettes AR
Crédit : Nio

PanoCinema est piloté par un accessoire baptisé Air Smart Ring. Il a été développé avec l'aide de NOLO, un fabricant d'appareils interactifs de réalité augmentée et virtuelle, et embarque un pavé tactile qui permet à l'utilisateur de naviguer dans l'interface. Il peut se porter au doigt, comme une bague, pour plus de praticité.

Nio a ouvert les ventes pour ses Air AR Glasses, qui sont commercialisées au prix de 330 euros. Pour la première fournée, le stock est limité à 500 exemplaires pour les Nio ET7, ES7 et ET5, ainsi qu'à 300 unités pour les ES8, ES6 et EC6. Le constructeur automobile chinois, basé à Shanghai, travaillerait à une arrivée sur le marché français dans les mois ou années à venir.

Source : CnEVPost



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !