Neeva : deux ex-employés de Google lancent un moteur de recherche à 4,95$/mois

 

Neeva est une nouvelle alternative à Google, cette fois orchestrée par deux anciens employés de la firme. Tout comme Brave, le moteur de recherche propose de payer un abonnement en échange de la confidentialité de ses données personnelles.

Neeva
Crédits : Neeva

Quand on sait que Google absorbe 90 % des recherches sur Internet, il paraît bien futile d’essayer de se mesurer au mastodonte. Pourtant, depuis quelque temps, quelques alternatives font surface. Les plus connues, comme DuckDuckGo ou Qwant, mettent par ailleurs en avant le même argument : celui de la confidentialité. Alors que Google a repoussé le blocage des cookies tiers sur Chrome à 2023, d’autres proposent déjà une solution viable.

Au sein même de la firme de Mountain View, des voix semblent s’élever contre les pratiques du géant. C’est notamment le cas de Sridhar Ramaswamy et Vivek Raghunathan, respectivement anciens senior vice-président et vice-président chez Google. Ensemble, ils ont créé Neeva, un moteur de recherche plus respectueux de la vie privée de ses utilisateurs. Ils ont pour cela été accompagnés de Margo Georgiadis, ex-présidente de Google Amérique, et de Bill Coughran, ex-senior vice-président de Google Search.

Sur le même sujet : Google est dans le viseur de la Commission européenne pour ses pratiques anticoncurrentielles

Un abonnement en échange de la confidentialité

Comme on pouvait s’y attendre, cet avantage de taille a un prix. 4,95 $/mois pour être précis. À l’image de Brave, qui a également lancé son propre moteur de recherche sans pistage, Neeva propose donc de payer un abonnement pour ne plus avoir à se soucier des cookies trop encombrants. S’ajoute à cela l’absence totale de publicités, remplacées par des « suggestions d’experts » basées sur l’activité de l’utilisateur. En complément, la société s’engage à ne partager aucune donnée avec d’autres entreprises.

Il est aussi possible de personnaliser ses paramètres en fonction des sites, ainsi que de se connecter à ses différents pour effectuer des recherches via Slack, Office, Dropbox, Github ou encore… Google. D’après ses dirigeants, Neeva permet un grand niveau de personnalisation dans ses recherches, en se débarrassant des publicités invasives. Néanmoins, Sridhar Ramaswamy reste lucide quant à ses chances face à Google, en soulignant en interview que son algorithme n’est pas encore au niveau de celui de la firme de Mountain View.

Source : Neeva



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !