Meizu ne vendra plus ses smartphones en France, le marché est « très compliqué »

 

Meizu France, c’est terminé. Le constructeur chinois n’y vendra plus ses smartphones, qualifiant le marché de « très compliqué ». Une annonce discrète qui s’est faite sur la page Facebook officielle de Meizu France. Parmi les raisons invoquées, les efforts de la branche française de la marque n’auraient pas suffi à pérenniser la marque sur le marché français. Les relations avec le quartier général chinois sont également pointées du doigt par l’équipe de Meizu France. Néanmoins, elle continuera d’assurer un service minimum.

Meizu met fin à la distribution de ses smartphones en France. Et c’est discrètement, sur la page Facebook officielle de Meizu France, que l’annonce a été faite. Un post toutefois chaleureux dans lequel l’équipe française remercie leurs fans, qui les ont toujours « accompagné avec bienveillance ». Malheureusement, après quatre ans d’investissements en France, la marque chinoise ne parvient pas à percer sur le marché français de la téléphonie mobile. Meizu a donc pris la décision d’y arrêter la commercialisation de ses téléphones.

Meizu arrête la commercialisation de ses smartphones en France

Dans un long post sur Facebook publié le 29 janvier 2018, la branche française de Meizu annonce la fin de la distribution des smartphones chinois en France. L’équipe prend néanmoins la peine d’expliquer les raisons de ce choix. La France serait un « marché très compliqué », qui nécessite beaucoup d’investissement. Et malgré ses partenariats et des produits très fan-service, comme l’édition spéciale One Piece du Meizu M6 Note, la marque ne parvient pas à percer.

En effet, entre 2014 et 2016, la marque chinoise n’a vendu que 100.000 smartphones en France. Un véritable échec, comparé aux 30 millions d’unités vendues dans le monde rien qu’en 2016 ! Pourtant, la marque produit d’excellents smartphones particulièrement abordables, comme les Meizu Pro 7 et Pro 7 Plus avec un écran AMOLED à l’arrière, à moins de 500 euros ! Mais, sur le même segment, OnePlus et Huawei présentent une féroce concurrence et sont déjà bien implantés en France.

Selon Meizu France, la marque avait donc besoin d’investissements supplémentaires pour se faire sa place. Mais les remontées vers Meizu Chine sont toujours restées sans réponse. Il semblerait que la maison mère n’ai jamais compris les difficultés de ses équipes en France. La branche française rassure quand même ses fans : elle restera en veille et continuera d’assurer un service minimum.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Meizu 15
Meizu 15 : une photo dévoile son écran borderless sans encoche

Le Meizu 15 et ses variantes Lite et Plus devraient être officiellement présentés le 22 avril 2018, mais une photo supposée du smartphone a déjà fuité et nous dévoile à quoi il va ressembler. Celui est équipé d’un écran aux…

Meizu 15
Meizu 15 : fiche technique en fuite et lancement en avril

Le Meizu 15 et ses déclinaisons Lite et Plus devraient sortir sur le marché ce mois d’avril. Le smartphone devrait être officiellement présenté le 22 avril 2018 pour une commercialisation débutant le 29 avril. Quelques détails sur sa fiche technique…

meizu m6 note one piece edition speciale
Meizu M6 Note : une édition spéciale One Piece pour les fans du manga !

Le Meizu M6 Note aura droit à son édition spéciale One Piece, l’un des mangas les plus populaires du monde. L’occasion pour les fans de s’emparer d’un modèle aux couleurs de la célèbre série et qui comprendra en son sein des icônes basés sur le thème de One Piece et une multitude d’autres éléments uniques. Celui-ci sera disponible sur le marché à compter du 25 septembre.

Meizu mblu zero design
Meizu mblu ZERO : un design borderless élégant se dévoile à travers un rendu

Le constructeur fait du teasing au sujet du Meizu mblu ZERO un smartphone borderless qui semble puiser son inspiration sur le Xiaomi Mi Mix 2. Le smartphone se dévoile en partie à travers un rendu qui bien qu’il ne nous montre pas grand-chose nous permet d’entrevoir ce que le chinois nous prépare.