LG G3 : notre avis sur le nouveau haut de gamme LG

Maj. le 2 juin 2015 à 20 h 39 min

Le LG G3 a été présenté mondialement lors de plusieurs évènements. Nous étions à l’un d’entre eux pour prendre en main le téléphone et vous livrons nos premières impressions sur le mobile qui entend bien bousculer la concurrence. On fait le point sur ce que nous avons aimés et ce qui nous a déçus sur le LG G3.

lg g3 succes 4eme constructeur

L’écran Quad HD fait-il la différence ?

LG a fait le choix d’équiper son nouveau smartphone d’un écran 5,5 pouces IPS avec une résolution Quad HD de 2560 x 1440 pixels pour une densité impressionnante de 538 ppi. Cette résolution est deux fois plus importante que celle d’un écran Full HD. Voit-on réellement la différence ? À vrai dire, sur un écran de cette taille, cela est loin d’être flagrant.

L’écran est impressionnant, mais cela tient plus de sa taille, sa luminosité ou ses bordures très fines (l’écran occupe 76 % de la surface totale) qu’à sa résolution. Au-delà des 300 ppi, l’œil humain ne fait plus la différence et il faut avouer que cette spécificité tient plus de l’évolution que de la révolution. Là encore, nous attendrons de tester le mobile pour donner un avis définitif sur la dalle Quad HD.

La batterie 3000 mAh suffira-t-elle ?

LG a fait une parenthèse sur la consommation de l’écran Quad HD qui est censé consommer environ 30 % d’énergie en plus par rapport au Full HD. Le constructeur affirme avoir fait les optimisations nécessaires pour que son écran ne consomme pas plus qu’un écran Full HD. Nos craintes viennent surtout du fait que la batterie reste à 3000 mAh, comme le G2.

Un écran plus grand avec une meilleure résolution qui ne consommerait pas beaucoup plus ? On attend de vérifier cette optimisation par nous même lors de notre test. Nous verrons également si le trio écran-processeur-batterie est capable d’assurer autant que le G2 niveau autonomie.

Les nouveautés côté design

LG garde les grandes lignes du G2 tout en corrigeant ses défauts. On retrouve donc toujours les boutons au dos du téléphone. Toujours en dessous de l’appareil photo, ils sont désormais un peu plus arrondis. Le dos ainsi que la partie avant basse sont recouverts d’une matière simili-métal de bonne qualité qui ne marque pas du tout les traces de doigts.

Pour le reste, c’est toujours du plastique polymère qui est utilisé. Un choix qui s’explique à la fois par les couts moindres pour LG, mais aussi pour ne pas trop alourdir ce smartphone géant. Enfin, un unique haut-parleur vient se placer au dos de l’appareil en bas à gauche. Le design est assez réussi et la robustesse de l’ensemble est très appréciable une fois en main.

L’appareil photo évolue en douceur

Pas de course aux mégapixels pour l’appareil photo du LG G3. On reste sûr du 13 mégapixels. L’une des nouveautés est l’OIS+ qui apporte un stabilisateur d’image optique et numérique. Mais l’élément le plus marquant côté photo est certainement le laser autofocus situé à gauche du capteur photo. Il envoie un signal laser qui calcule à quelle distance se trouve l’élément que vous voulez capturer en un temps record. Cela devrait faire la différence dans des conditions de faible luminosité, à vérifier.

Le but est ici d’améliorer la vitesse de l’autofocus qui se fait d’habitude par mesure du contraste entre les différents éléments de la scène. La caméra frontale de 2,1 mégapixels apporte une nouveauté logicielle ou vous devez ouvrir et fermer votre main face à l’objectif lorsque vous voulez prendre un selfie. Un compte à rebours de 3 secondes se déclenche alors avant de prendre la photo. Le but est de ne pas avoir à appuyer sur un bouton pour faire un selfie. Pourquoi pas.

Un slot microSD et une batterie amovible !

Voilà deux très bonnes nouvelles pour le G3 qui sont également deux défauts corrigés du G2. La batterie 3000 mAh est désormais amovible et vous pourrez booster la mémoire de stockage du téléphone à moindres frais grâce à un port microSD. Deux arguments de poids à mettre à son actif. Sur le haut de gamme le Galaxy S5 était jusqu’à présent le seul à avoir ces deux caractéristiques.

Interface logicielle : flat design et trois « grandes » nouveautés

Avant de présenter ses trois nouveautés, il faut savoir que LG est passé au flat design pour son interface. Cela se caractérise par des icônes rondes et un rendu plus aéré de l’ensemble de la surcouche logicielle. C’est bien sur Android 4.4 KitKat qui fait tourner tout ça.

On commence avec le clavier intelligent que LG a retravaillé. La hauteur de ce dernier est adaptable en passant par le menu paramètres. Un moyen de l’adapter parfaitement à la taille de sa main. Un glissement du doigt sur la barre espace permet également de naviguer entre les lettres et les mots sans avoir à aller les chercher en haut de l’écran avec son doigt.

Là encore, dans le but de s’adapter à la taille de l’écran. Enfin, un mouvement vers le haut sélectionnera le mot que vous propose le clavier prédictif. Plus besoin de les sélectionner avec votre doigt.

L’assistant personnel Smart Notice apprendra de vos habitudes d’utilisation pour vous afficher des notifications et des conseils personnalisés. Cela ira de l’application météo en passant par l’état du trafic ou la suggestion d’ajout d’un contact si vous appelez plusieurs fois le même numéro. Il sera également capable de nettoyer les fichiers temporaires afin de faire un peu le ménage sur votre LG G3.

Knock Code est également de la partie. Cette nouveauté a été présentée par LG lors du MWC 2014. Cette application a pour but de protéger l’accès au téléphone grâce à une combinaison de « tap » sur l’écran. À vous de paramétrer celui de votre choix, plus ou moins compliqué. Cela va également réveiller le téléphone, de quoi faire d’une pierre deux coups et s’affranchir de l’écran de verrouillage.

Quick Cover et LG G Watch

En fin de présentation, LG a parlé des accessoires qui accompagnait le G2. La LG G Watch a été évoquée, mais pas présentée lors de la conférence. Il faudra donc attendre pour voir la montre tournant sous Android Wear. Parmi les autres accessoires, on compte les écouteurs Bluetooth, le chargeur sans fil et le Quick Cover.

Nous avons testé ce dernier et le résultat est assez convaincant. L’accessoire sert à la fois de coque et de protection d’écran. Une fois rabattu, un grand cercle laisse apparaître une horloge personnalisable. D’un mouvement, vous pouvez également accéder à des raccourcis d’application, six au maximum. De la messagerie en passant par les appels ou l’appareil photo.

Vous pouvez d’ailleurs capturer directement des photos et les visualiser dans le cercle sans avoir à lever le Quick Cover de l’écran. Une sorte de mini écran circulaire pour se substituer à l’écran géant. Ce cercle n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui d’une montre. Serait-ce un aperçu de ce qui nous attend avec la LG G Watch ?

Conclusion

Le LG G3 a cristallisé beaucoup d’attentes avant sa sortie. Cela s’explique en partie par l’excellente copie qu’avait rendue le constructeur avec le G2, mais aussi par le peu d’évolution des modèles concurrents par rapport à l’année dernière. Finalement, LG suit le mouvement dans le sens ou ce G3 semble une bonne évolution, sans aller plus loin.

Le processeur est finalement le même que ses concurrents haut de gamme, un Snapdragon 801 qui représente une faible évolution par rapport à la version 800. La résolution Quad HD tient plus, selon moi, de l’argument marketing que d’une réelle évolution dans la technologie d’écran. La taille de la dalle ne plaira pas non plus à tout le monde. Si les bordures sont d’une finesse extrême, l’augmentation de la diagonale est bien là et on passe encore à la taille au-dessus par rapport à son prédécesseur.

Dans les points positifs on retiendra particulièrement la batterie amovible et le port microSD qui font leur arrivée, ainsi que les finitions bien meilleures que sur le G2. Le passage de l’interface au flat design est agréable à l’oeil et les quelques nouveautés logicielles sont bienvenues.

Notre première impression avec le LG G3 est donc positive. Améliorant plusieurs points par rapport au modèle précédant, il prend également une direction qui ne pourrait pas plaire à tout le monde. L’augmentation de la taille et de la résolution de l’écran sont des choix qui pourraient en freiner certains, même les possesseurs du G2. En attendant de passer plus de temps avec le nouveau haut de gamme LG.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
LG V40 : date de sortie, prix et fiche technique

LG a dévoilé son LG V40 ThinQ lors d’un événement le 4 octobre 2018. Un smartphone qui cherche à capitaliser sur le succès du V30 et du V20S puis du V35 ThinQ, tout en adoptant un nouveau triple capteur photo…