Cryptomonnaies : les pirates n’ont jamais été aussi efficaces, prévient Microsoft

 

Plus discrets et performants, les logiciels malveillants de cryptojacking sont de plus en plus utilisés pour infecter nos appareils. Microsoft explique comment son antivirus maison parvient tout de même à les détecter.

bitcoin arnaque

Dans un article publié sur le blog de Microsoft Security, la firme de Redmond rappelle que si le marché des cryptomonnaies connait actuellement des remous, les pirates continuent d'améliorer leurs méthodes pour tenter de récupérer de la crypto. Le groupe américain fait savoir qu'il lutte contre des techniques de cryptojacking de plus en plus évoluées.

Pour rappel, le cryptojacking est une méthode consistant à infecter un appareil (ordinateur, smartphone, tablette) à l'aide d'un malware, dont le but va être d'exploiter le CPU et le GPU du terminal pour miner de la cryptomonnaie en tâche de fond, sapant les performances et l'autonomie des appareils, ainsi que leur durabilité. Un précédent rapport nous indiquait déjà que les attaques par cryptojacking avaient explosé en 2021.

Microsoft Defender efficace contre le cryptojacking ?

“Au cours des derniers mois, Microsoft Defender Antivirus a détecté des cryptojackers sur des centaines de milliers d'appareils chaque mois”, avertit Microsoft. L'éditeur indique aussi que les logiciels de cryptojacking sont devenus plus furtifs et sont de plus en plus durs à détecter pour les solutions de protection des systèmes.

La firme en profite pour détailler comment Microsoft Defender travaille pour parvenir à détecter les cryptjackers. L'antivirus intégré nativement à Windows analyse les signaux de l'outil de surveillance des performances du processeur à la recherche de traces d'exécution de code malveillant. Par ce biais, il obtient des informations uniques sur la manière dont ces logiciels malveillants interagissent avec le processeur.

“Les actions combinées de surveillance au niveau matériel, d'analyse des modèles d'utilisation du processeur, ainsi que l'utilisation des données récoltées sur les menaces et le machine learning au niveau logiciel, permettent à la technologie de se défendre efficacement contre le cryptojacking”, explique Microsoft. Mais mieux vaut utiliser Defender ou un autre antivirus fiable pour se protéger contre ce genre de menaces.

Source : Microsoft

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !