Le premier écran OLED flexible imprimé en 3D pourrait révolutionner l’industrie

 

Une université américaine a présenté son tout premier écran OLED flexible imprimé en 3D. Cela pourrait tout simplement révolutionner l’industrie, puisque ce type de dalle est actuellement compliqué à fabriquer. Pour l’instant, l’écran imprimé n’est qu’un prototype.

Ecran OLED

Les écrans OLED flexibles sont à la fois difficiles à fabriquer, mais aussi coûteux, surtout ceux qui embarquent la technologie LPTO. C’est ce qui rend les smartphones pliables si chers, puisqu’il s’agit là du composant le plus onéreux. Une université américaine vient toutefois de trouver un moyen beaucoup plus économe d’en fabriquer grâce à l’impression 3D.

C’est l’université du Minnesota qui partage sa nouvelle invention. Les chercheurs publient une étude ainsi qu’une vidéo dans laquelle on peut voir un écran entièrement flexible (et pas seulement via une pliure) imprimé en 3D.

L’écran flexible imprimé en 3D pourrait révolutionner le marché

Comme on peut le voir, les différentes couches sont imprimées pour un résultat étonnant : un écran OLED flexible de 1,5 pouces. Il peut se tordre dans tous les sens et se montre peu cher à produire, au contraire des dalles utilisées actuellement dans l’industrie. L’écran dispose de 64 pixels et peut subir 2000 « pliures » sans détérioration (ce qui est peu).

Il ne s’agit pour l’instant que d’un prototype, mais l’opération est encourageante. Le professeur Michael McAlpine, auteur principal de l’étude, évoque un coût de fabrication réduit qui pourrait être déployé à échelle industrielle pour pas cher.

« Les écrans OLED sont en général produits dans des énormes usines qui coûtent très cher. Nous voulions simplement voir si vous pouvions en construire un sur notre imprimante 3D. Celle-ci a été améliorée par nos soins et coûte le même prix qu’une Tesla Model S. »

Cette façon de faire est encore balbutiante, bien sûr, et ne va pas être adoptée par les grands noms de la tech du jour au lendemain. Toutefois, le procédé est assez avancé pour susciter un certain intérêt.

A lire aussi – CES 2022 : Asus présente ses nouveaux PC, dont un avec un écran pliable

Les chercheurs américains affirment qu’ils vont continuer dans cette voie. Leur but est maintenant d’améliorer l’impression 3D afin d’augmenter la densité de pixels et la luminosité de leur écran.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !