LastPass a de nouveau été piraté, mais les mots de passe restent hors de danger

 

LastPass vient d’annoncer avoir été la cible d’une nouvelle cyberattaque. Quelques mois après le piratage qui avait permis aux hackers d’obtenir le code source de l’application, il est encore difficile d’évaluer l’ampleur. L’entreprise assure toutefois que les mots de passe des utilisateurs sont toujours chiffrés en toute sécurité et que l’application fonctionne toujours normalement.

LastPass

La série noire continue pour LastPass. Le 20 août dernier, le gestionnaire de mots de passe a subi une cyberattaque de grande ampleur, entraînant la fuite du code source de l’application ainsi que des informations sur le fonctionnement de l’application. Comme on pouvait s’y attendre, les pirates ne se sont pas arrêtés là. Hier, Karim Toubba, patron de LastPass, a révélé dans un billet de blog que son entreprise a de nouveau été la cible d’une attaque.

Selon les premières informations, il semblerait que les hackers ont utilisé les informations recueillies lors de l’attaque de cet été pour coordonner cette nouvelle opération. « Nous avons déterminé qu’une partie tierce non autorisée, utilisant les informations obtenues lors de l’incident du 20 août 2022, a pu accéder à certains éléments d’information de nos clients », écrit ainsi Karim Toubba.

Sur le même sujet — PlayStore : Google menace de supprimer LastPass et des millions d’applications qui reposent sur les options d’accessibilité

LastPass subit son deuxième piratage en quelques mois

« Les mots de passe de nos clients restent cryptés en toute sécurité grâce à la structure Zero Knowledge de LastPass », s’empresse-t-il d’ajouter. Pour rappel, Zero Knowledge est la stratégie de LastPass qui assure que le chiffrement des données a lieu uniquement sur l’appareil de l’utilisateur et non au niveau des serveurs de l’entreprise. De fait, seuls les utilisateurs connaissent leur mot de passe principal, assurant ainsi une sécurité optimale des identifiants.

Du moins, en théorie, car l’image de LastPass se retrouve une nouvelle fois écornée suite à cet incident. D’autant que ce n’est pas la première fois que les utilisateurs expriment leurs inquiétudes quant à l’infrastructure de l’application. « Nous travaillons avec diligence pour comprendre la portée de l’incident et identifier les informations spécifiques qui ont été consultées », poursuit Karim Toubba. En attendant, l’application est toujours fonctionnelle.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !