L’Airbag moto va-t-il devenir obligatoire ?

 

Le ministère des Transports espagnol prépare un projet de Loi qui vise à rendre obligatoire le port d'un gilet Airbag à moto – aussi appelé Airbag moto. Une enquête révèle qu'une majorité de motards trouve le dispositif utile pour renforcer la sécurité, mais les deux tiers des personnes interrogées se disent contre la mise en place d'une obligation de le porter. 

Airbag moto
Crédits : Unsplash

Vous connaissez les Airbags dans les voitures, mais en moto ? Contrairement à une idée reçue le même type de dispositif existe pour les motos depuis le milieu des années 1990. Son efficacité pour réduire la mortalité est démontrée, et pourtant, ils restent encore très peu utilisés partout en Europe et ailleurs dans le monde. Concrètement les gilets Airbags peuvent être assez simples. Ils se composent d'un gilet gonflable en matériau très résistant (ça ne s'invente pas) et d'un système de cartouche de gaz comprimé, elle même reliée par câble à la moto. En cas d'accident, si le conducteur est éjecté du véhicule avec une force suffisante, le gilet se gonfle en quelques millisecondes, ce qui permet d'amortir les chocs et d'empêcher le conducteur de casser sa colonne vertébrale.

D'autres systèmes plus sophistiqués sont entièrement électroniques. Ils détectent l'accident au moyen d'un accéléromètre, d'un gyroscope et d'un GPS. Ces derniers étaient, par le passé, parfois victimes de dysfonctionnements, mais la technologie a évoluée au point que les deux se déclenchent aujourd'hui de manière aussi fiable et prévisible. Or ces systèmes ont sans conteste deux inconvénients qui expliquent sans doute pourquoi ils ne sont pas encore aussi utilisés aujourd'hui qu'ils le devraient. Il s'agit d'abord d'un équipement relativement cher – les Airbags moto coûtent autour de 900-1000 euros. Le port d'un gilet peut être inconfortable, surtout en été, car ces derniers doivent être portés serrés sur le corps.

L'écrasante majorité des motards espagnols ne veut pas entendre parler de l'Airbag moto obligatoire

Et c'est pourquoi les législateurs de plusieurs pays commencent à réfléchir à le rendre obligatoire, comme c'est déjà le cas, par exemple, dans les compétitions sportives. Le ministre des Transports espagnol prépare un projet de loi en ce sens. De nombreuses questions restent pourtant encore sans réponse : faut-il se contenter d'autoriser n'importe quel modèle d'Airbags ou faut-il au contraire rendre leur homologation plus stricte, de sorte que leur bénéfices (par exemple l'absorbtion des chocs) soit réellement supérieure à celle délivrée par des équipements passifs comme les coques ?

L'autre question est de savoir si ces équipements doivent être obligatoires dès que l'on monte sur une moto, ou si l'on peut admettre une non-obligation de le porter dans les environnements moins accidentogènes, comme par exemple en ville. Une étude commandée par une association de motards espagnole montre en tout cas que la communauté des motards est encore partagée sur la question. Une majorité des 2547 motards interrogés reconnaît que porter un gilet airbag est utile pour la sécurité. Mais plus de 65% se prononcent catégoriquement contre une obligation (contre près de 30% de motards en faveur du port obligatoire de l'Airbag moto).

Compte-tenu de leur usage assez peu répandu pour le moment, il est difficile d'estimer le nombre de vies qu'imposer ce type de dispositifs pourrait épargner. Au départ on estimait que l'Airbag voiture, permettrait de réduire la mortalité jusqu'à 25%. Mais des études ultérieures ont montré que cette réduction était moindre qu'anticipé. L'équipement le plus protecteur dans les voitures, même les plus modernes, reste de très loin la ceinture de sécurité : en conjonction avec les systèmes Airbag dernières générations elle permet en effet de réduire jusqu'à 68% le risque d'accidents mortels.

Lire également : Votre prochaine voiture pourrait être équipée d'airbags qui se déploient à l'extérieur

Evidemment implémenter ce type de dispositif est infaisable sur une moto – dont la conduite dans le reste du traffic urbain est par définition plus dangereuse que la conduite d'une automobile. C'est d'ailleurs pour cela que l'AMM, l'association de motards espagnole (Asociacion Mutua Motera) veut rencontrer le ministre des Transports espagnol pour lui proposer des alternatives, notamment la création de voies dédiées aux deux roues, la légalisation de l'utilisation des intercoms ou encore l'obligation de porter des gants homologués. La décision en Espagne sera en tout cas observée de près en France, et plus largement en Europe. En cas de succès, il est en effet vraisemblable que la mesure fera des émules…

Voici ce à quoi ressemblent les Airbags moto :

Source : Le Repaire des Motards



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !