La Poste réduit la distribution du courrier et des colis à cause du Coronavirus

 

Afin de réduire les risques sanitaires encourus par ses agents, La Poste va réduire la fréquence de distribution du courrier, mais également le travail dans ses agences. Il va devenir de plus en plus compliqué de déposer un gros colis en bureau de Poste, désormais.

Bureau La Poste
Crédit photo : François Goglins / Wikimédia

À l'heure actuelle, certains bureaux de Poste sont littéralement pris d'assaut et d'interminables files d'attente se créent. D'autres, au contraire, sont purement et simplement fermés. Et quid des facteurs et factrices de l'Hexagone ? Jusqu'à présent, ils étaient contraints de continuer leur tournée coûte que coûte. Mais face à l'indignation des syndicats et du risque sanitaire, La Poste a finalement dû revoir sa copie. L'entreprise a promis de se concentrer désormais sur des “missions essentielles“, afin de réduire les risques encourus par ses salariés.

La distribution du courrier assurée à l'aide d'un roulement des facteurs

Pas d'inquiétude : La Poste continuera à assurer la distribution du courrier, des colis et des petites marchandises. En revanche, la fréquence de distribution dépendra désormais des effectifs disponibles. Ainsi, le temps de travail des facteurs va être réduit : 4 jours à compter de cette semaine, et 3 jours à partir du 30 mars prochain. Quoi qu'il advienne, les salariés continueront à percevoir leur salaire habituel. En clair, le passage du facteur sera probablement fréquent, mais vous continuerez à recevoir votre courrier et vos colis (s'ils ne sont pas bloqués depuis leur lieu d'expédition, comme c'est le cas en Chine notamment).

Par ailleurs, en fonction des conditions de travail, il se peut que la distribution soit suspendue. Tout dépendra des services qui exigeront (ou non) un équipement en gel hydroalcoolique ou des lingettes virucides, des masques, ou des points d'eau.

Les bureaux de poste vont aussi réduire la cadence

À l'heure actuelle, on dénombre 1 600 bureaux de poste encore ouverts. Ceux-ci assureront désormais en priorité des services comme le retrait d'espèce (guichets et automates), le dépôt d'espèce (automates), dépôt de chèque (automates et urnes) et remise de fonds commandés par la Direction générale des Finances publiques.

La Poste ne ferme pas totalement la porte à celles et ceux qui souhaiteraient bénéficier de ses services habituels, comme la prise en charge des lettres recommandées et des paquets, le dépôt de colis, l'affranchissement du courrier, etc. Mais elle le fera “lorsque cela est possible”. La Poste réfléchit également à une alternative permettant de venir retirer un colis dans ses bureaux de poste, et rappelle qu'il existe une alternative quand il s'agit d'envoyer un colis : plutôt que de venir déposer un colis dans une agence, il reste préférable de le déposer dans sa boîte aux lettres (à condition d'avoir opté pour le service adéquat lors de l'achat du bordereau d'expédition sur le Web).

À lire aussi : Amazon stoppe la livraison des commandes moins prioritaires en France



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !