La NASA reporte sa première mission de tourisme spatial vers l’ISS

 

Le lancement par SpaceX de la première mission entièrement privée vers la Station spatiale internationale a été retardé de deux jours et ne décollera pas avant vendredi, ont annoncé SpaceX et le commanditaire de la mission, Axiom Space, dimanche dernier.

Ax-1 NASA
Crédit : Axiom

La première mission entièrement privée vers la Station spatiale internationale (ISS) de la NASA a été reportée de quelques jours. Axiom Space vise désormais le 8 avril pour le lancement de sa mission Ax-1 sur un vaisseau spatial SpaceX Crew Dragon depuis le Centre spatial Kennedy. Au total, le vaisseau spatial Crew Dragon, Endeavour, passera 10 jours dans l'espace, dont huit amarrés à l'ISS.

Cette mission sera composée d'un astronaute retraité de la NASA, désormais employé par Axiom, et de trois entrepreneurs fortunés. Sans surprise, c’est l’ancien astronaute Michael López-Alegría qui sera le commandant de la mission Ax-1. Au cours de sa carrière à la NASA, il a volé trois fois à bord de la navette spatiale et a visité l'ISS une fois. Il a effectué 10 sorties dans l'espace au cours de ces missions et détient encore le record du plus grand nombre de sorties à ce jour.

La NASA veut démocratiser le tourisme dans l’espace

L’ancien astronaute de la NASA sera rejoint par Larry Connor, un entrepreneur septuagénaire dans le domaine de l'immobilier et de la technologie et aviateur de voltige. L'équipe d'Ax-1 est complétée par l'investisseur-philanthrope et ancien pilote de chasse israélien Eytan Stibbe, 64 ans, et l'homme d'affaires et philanthrope canadien Mark Pathy, 52 ans. Stibbe est en passe de devenir le deuxième Israélien dans l'espace, après Ilan Ramon, qui a malheureusement péri avec six membres d'équipage de la NASA dans la catastrophe de la navette Columbia en 2003.

Avec l’aide de SpaceX, qui avait lancé son premier vol privé l’année dernière, la NASA compte bien démocratiser le tourisme dans l’espace, bien que celui-ci ne soit pour l’instant réservé qu’aux clients les plus fortunés. En effet, chaque passager de la mission AX-1 aurait dépensé près de 55 millions de dollars pour un ticket vers l’ISS. D’autres entreprises ont déjà envoyé des touristes dans l’espace, notamment Virgin Galactic ou encore Blue Origin, qui propose une expérience dans l’espace assez courte de 10 minutes à 28 millions de dollars.

Les astronautes en herbe pourront expérimenter l’apesanteur pendant dix jours et seront exposés aux dangers auxquels sont exposés tous les astronautes, notamment aux rayonnements, la dégradation des muscles et, éventuellement, une certaine perte osseuse. Cependant, étant donné la courte durée de la mission, ces risques sont beaucoup plus faibles.

Source : Axiom Space



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !