Ils volent une vingtaine de RTX 3070 directement dans l’entrepôt mais se font dénoncer par le revendeur

 

En Russie, des employés d’un entrepôt sont parvenus à s’emparer d’une vingtaine de GeForce RTX 3070. Profitant de l’embargo de Nvidia sur le pays, ils ont cherché à les revendre à prix d’or. Malheureusement, le magasin d’occasion dans lequel ils se sont rendus a flairé l’arnaque et a immédiatement prévenu les autorités.

Nvidia RTX 3070

Parmi les nombreuses entreprises ayant imposé un boycott de la Russie, on retrouve AMD et Nvidia. Alors qu’il est déjà bien difficile de se procurer une carte graphique ces derniers temps, les joueurs russes risquent donc de faire face à une pénurie sans précédent, le temps que les stocks restants se vident. Un cauchemar pour les uns, une aubaine pour les autres, qui y voient là un excellent moyen de se faire de l’argent facilement.

C’est là la réflexion que s’est faite un petit groupe d’employés d’un entrepôt de la société Wildberries. Ayant directement accès à ces précieuses cartes graphiques, ils ont décidé de mettre la main sur une vingtaine de GeForce RTX 3070. Bien que filmée entièrement par les caméras de surveillance du bâtiment, l’opération a été un succès pour les cambrioleurs. Les choses ont pris une tout autre tournure lorsqu’ils ont tenté de les revendre.

Sur le même sujet : RTX 3070 — ce cryptomineur va s’attirer la colère de nombreux joueurs

Ils se font dénoncer par le revendeur après avoir volé 20 GeForce RTX 3070

Les trois employés se sont ensuite rendus dans un magasin d'occasion pour y revendre leur pactole. À raison de 200 000 roubles la carte graphique, soit environ 1700 euros, ils étaient alors confiants de toucher la jolie somme de 34 000 euros. Seulement voilà, les choses ne se sont pas exactement passées comme prévu. En effet, flairant l'arnaque, le propriétaire du magasin a immédiatement contacté la police locale.

On ne connaît pas encore les sanctions auxquelles les voleurs vont faire face. Une chose est sûre, ce n'est pas la première fois que des employés d'entrepôt profitent de leur accès direct à des marchandises. On se souvient notamment de ces cinq salariés d'Amazon qui ont volé pour 500 000€ d'iPhone fin 2020. Les cartes graphiques elles-mêmes sont des objets de convoitise depuis bien longtemps et ont engendré plusieurs cambriolages parfois très impressionnants.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !