Huawei, Xiaomi, Oppo et Vivo s’unissent pour concurrencer le Google Play Store

Le Google Play Store a-t-il du souci à se faire ? Difficile à croire, lui qui compte plus de 2,6 millions d’applications. Et pourtant, qu’adviendrait-il si les plus gros constructeurs de smartphones chinois se réunissaient sous la même bannière pour créer leur propre plateforme, afin d’aider les développeurs à créer et diffuser leurs applications ?

On en parle depuis près d’un an, notamment depuis l’affaire qui oppose Huawei aux États-Unis : certains constructeurs chinois de smartphones pourraient s’allier afin de proposer leur propre alternative à l’écosystème Google. Et… C’est fait ! Selon Reuters, les 4 plus gros fabricants chinois de la téléphonie se sont réunis pour contrer le géant de Mountain View et proposer de nouveaux services, ainsi qu’un nouveau magasin d’applications. De quoi sérieusement concurrencer le Play Store, ou une manière comme une autre de mettre la pression auprès de Google.

Une seule application pour les rassembler tous (et faire trembler Google !)

Jusqu’à présent, chaque constructeur de smartphone disposait déjà de sa propre boutique d’application, qu’il s’agisse d’Oppo avec son App Market, de Huawei avec son AppGallery, etc. Et si chacun proposait finalement un seul et même store d’applications ? C’est ce qui pourrait bientôt arriver, si l’on en croit Reuters.

C’est ainsi que, sous l’appellation de Global Developer Service Alliance, que Huawei, Xiaomi, Oppo et Vivo se sont regroupés. Ils souhaitent ainsi mettre en place une plateforme permettant aux développeurs de jeux, de musiques, de films et d’applications diverses de commercialiser leurs créations. La plateforme pourrait être lancée en mars, mais pourrait subir un peu de retard à cause de l’épidémie de Coronavirus, toujours selon Reuters. Cette nouvelle plateforme pourrait être lancée dans 9 « régions » ou pays, dont l’Inde, l’Indonésie et la Russie. On ignore pour l’instant s’il s’agit d’une association liée uniquement à ces 9 régions, ou si les quatre géants de la téléphonie comptent rapidement l’étendre à d’autres pays, comme la France notamment.

« En formant cette alliance, chaque entreprise cherchera à tirer parti des avantages des autres dans différentes régions, en exploitant la solide base d’utilisateurs de Xiaomi en Inde, Vivo et Oppo en Asie du Sud-Est et Huawei en Europe », déclare Nicole Peng, vice-présidente de la mobilité chez Canalys. Elle ajoute dans la foulée que cette initiative est sans doute destinée à commencer à renforcer le pouvoir des 4 entités face à Google.

Huawei, Xiaomi, Oppo et Vivo, tout comme Google, ont pour l’instant refusé de commenter cette information d’un regroupement.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Huawei Mate X2 : ce rendu officiel montre à quoi il devrait ressembler

Huawei prépare la deuxième génération de son smartphone pliable, le Mate X2. Dans un brevet du constructeur approuvé ce 14 août 2020, on découvre plusieurs schémas d’un téléphone pliable, ainsi qu’un rendu photoréaliste qui offre le premier aperçu de son…

Huawei Mate 40 : le modèle de base ne sera pas vendu en France

Un leaker affirme que la version classique du Mate 40 ne sera pas disponible partout dans le monde. Le flagship serait victime des difficultés de Huawei à s’approvisionner en chipset, suite aux sanctions américaines. La firme chinoise aurait alors décidé…

Mate 40 : Huawei prépare 4 variantes différentes du flagship

Les Mate 40 se profile à l’horizon. Plusieurs mois avant le lancement de cette nouvelle génération, une fuite révèle que Huawei prépare 4 variantes différentes de son nouveau flagship. Sans surprise, tous les modèles seraient compatibles avec la 5G.   D’après…

5G : la France n’exclura pas Huawei, annonce Bruno Le Maire

La France refuse d’exclure Huawei de son futur réseau 5G, annonce Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie. Contrairement au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, l’Hexagone n’interdira pas les équipements réseau du groupe chinois. Néanmoins, des mesures seront prises afin de…

EMUI 10.1 : Huawei a déployé la mise à jour sur ces 39 smartphones

EMUI 10.1 est d’ores et déjà disponible sur 39 smartphones Huawei et Honor, annonce fièrement la marque chinoise. Le déploiement de la mise à jour sur ces terminaux est en effet arrivé à son terme dans le monde entier. D’autres téléphones pourront…