Huawei promet des smartphones qui se rechargent au laser d’ici 2023

 

Huawei vient de breveter une nouvelle technologie permettant de recharger des smartphones ou des drones à l'aide de faisceaux lasers. Selon le constructeur, la recharge laser devrait débarquer d'ici les 2 ou 3 prochaines années.

Huawei P40

Bien que la recharge sans fil soit désormais monnaie courante, notamment sur les smartphones milieu et haut de gamme, ce type de technologie nécessite malgré tout de poser l'appareil sur un dock, lequel est bien évidemment relié au courant. Peut-on réellement parler de recharger sans fil ? Peut-être, mais on reste tributaire d'un composant qui doit être accolé au smartphone, faute de quoi la recharge ne fonctionne pas du tout. Huawei a peut-être trouvé une autre solution et pourrait bientôt dévoiler une nouvelle technologie de charge réellement sans fil.

Un premier essai de recharge laser avait été mené en 2018 par des chercheurs de l'Université de Washington et avait porté ses fruits. Mais l'expérience n'avait pas été au-delà de la preuve de concept, à l'époque. De son côté, Huawei vient de breveter une technologie similaire, laquelle permet de recharger des appareils à l'aide de faisceaux lasers diffusés dans un petit module.

Huawei pense que la recharge laser arrivera dans nos smartphones d'ici 2022 ou 2023

Le petit module en question peut être situé n'importe où dans la pièce, et n'a donc pas besoin d'être collé à l'appareil qu'il recharge. En outre, la technologie employée par Huawei permettrait de recharger un smartphone, un drone, etc. Car le géant chinois travaillerait à la fois les moyennes et les longues distances, ce qui signifie qu'il serait possible de recharger un petit drone en vol (on imagine tout de même que l'appareil devrait rester à proximité du module de recharge et ne pas s'en éloigner de plusieurs centaines de mètres).

L'autre avantage de cette technologie serait de recharger plusieurs appareils en même temps. Reste à savoir si une charge constante d'un smartphone n'aura pas pour effet pervers d'endommager la batterie et de réduire drastiquement sa durée de vie. Huawei a par ailleurs précisé, et on s'en serait douté, qu'un capteur spécifique est nécessaire sur les appareils aptes à recevoir une telle méthode de charge. Le récepteur en question serait similaire à ceux que l'on trouve sur les appareils à énergie solaire, comme les calculatrices.

Le constructeur n'est pas encore mesure de déterminer la vitesse de charge ni le nombre maximal d'appareils pouvant être rechargés simultanément. Mais Huawei explique que la technologie de recharge laser devrait arriver d'ici 2 à 3 générations de smartphone.

Source : Android Authoriy



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Huawei Mate 40 Pro
Le Huawei P50 embarquerait le plus grand capteur photo conçu pour smartphone

Le capteur photo principal du Huawei P50 serait signé Sony. Il s’agirait du plus grand capteur photo développé pour les smartphones, puisqu’il mesurerait 1 pouce de côté. Le composant s’appellerait IMX800. Ses avantages seraient nombreux, mais un problème d’espace risque…