Huawei nie avoir reçu une aide spéciale du gouvernement chinois

 

En réponse à deux articles publiés par le Wall Street Journal, Huawei a diffusé un communiqué de presse réaffirmant sa totale indépendance du gouvernement chinois. La firme dément avoir reçu une quelconque aide spéciale, tandis que le quotidien américain affirme que Huawei aurait reçu plus de 75 milliards de dollars d’aide.

Huawei

En moins de 24 heures, le Wall Street Journal a publié deux articles à propos de Huawei. Deux articles qui font évidemment polémiques, car ils affirment que la firme chinoise, toujours combative malgré un embargo qui dure depuis plus de six mois, aurait bénéficié d’une aide substantielle de la part du gouvernement chinois. Bien évidemment, Huawei a rapidement démenti toutes les informations publiées par le quotidien américain.

Lire aussi : Huawei porte plainte contre une experte qui affirme que le gouvernement chinois contrôle tout

L’histoire démarre donc hier, le jour de Noël. Le Wall Street Journal publie deux articles. Le premier dévoile une aide financière offerte au constructeur par le gouvernement chinois. La somme évoquée est stupéfiante : 75 milliards de dollars. Le quotidien new-yorkais explique que ce montant aurait servi à Huawei pour le financement de son déploiement international, mais également à sa compétitivité pendant la période de crise que la société vit depuis le mois d’avril 2020. Notez que nombreuses sont les entreprises de grande envergure à être soutenue par certains Etats, tout simplement parce que la compétitivité permet de conserver (ou de créer) des emplois.

Lire aussi : Huawei n’est pas aux ordres de la Chine assure un cadre

Dans un deuxième article, le journal détaille son calcul pour arriver aux fameux 75 milliards de dollars. 46 milliards de dollars proviendraient de différents prêts accordés à la firme et de subventions. 26 milliards de dollars auraient été offerts grâce à des réductions d’impôts. Entre 1 et 2 milliards de dollars auraient été accordés sous la forme de subventions foncières.

Démenti catégorique

Suite à ces deux publications, Huawei a pris la parole en diffusant sur les réseaux sociaux une vidéo (que vous pouvez retrouver ci-dessous). Dans cette séquence vidéo, qui dure environ 5 minutes, le porte-parole de la firme chinoise dément toutes les informations diffusées par le quotidien. Il affirme que Huawei n’a pas bénéficié d’un traitement spécial et que la société n’a pas besoin d’aide pour investir des dizaines de milliards de dollars chaque année en recherche et développement. Il estime que les informations du Wall Street Journal sont erronées et que les conclusions qui en découlent sont mauvaises.

Source : Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…

harmonyos corrected
Harmony OS : Huawei lancera la bêta smartphone le 18 décembre 2020

Harmony OS sera disponible en bêta sur smartphone à compter du 18 décembre 2020. Dans un premier temps, seuls les développeurs devraient avoir accès à cette version du système d’exploitation. La bêta publique sera, elle, lancée en avril 2021. Harmony…

huawei copie design iphone 12 apple
Huawei a déjà copié le design des iPhone 12

Huawei n’a pas perdu de temps. Comme le montre une fuite en provenance de Sina Weibo, la marque chinoise s’apprête à dévoiler un smartphone inspiré du design des iPhone 12. Comme Apple, Huawei opte pour des tranches plates et un…