Google Home et Google Assistant sont désormais compatibles avec les détecteurs de fumée

 

Google Assistant et Google Home ne cessent de s'enrichir au fil des nouvelles versions, c'est indéniable. Si certaines innovations peuvent parfois paraître superflues, ce n'est pas le cas ici. Dans sa dernière mise à jour, Google Assistant prend en charge nativement les détecteurs de fumée.

Il ne sera bientôt plus nécessaire de passer par une application spécialisée pour contrôler votre détecteur de fumée connecté. Tout pourra se faire à l'aide de Google Assistant / Google Home, puisque l'entreprise de Mountain View vient d'y intégrer “nativement” cette possibilité, comme cela est expliqué sur son site officiel. Grâce à cette prise en charge, “les détecteurs de fumée peuvent indiquer si de la fumée est actuellement détectée et si le niveau de fumée est élevé [au sein de Google Assistant]”, précise Google sur son site.

Cela signifie aussi que vous pourrez prochainement ajouter à Google Home davantage d'appareils, que ce soit ceux qui détectent la présence d'une fumée, mais également les purificateurs d'eau et les adoucisseurs. Car jusqu'à présent, pour utiliser un appareil comme Nest Protect (de Google), il fallait passer par une application tierce. De quoi vous offrir un contrôle total de vos appareils à l'aide de Google Home. Et pourquoi pas, d'élargir les champs des possibles : à condition que les fabricants jouent le jeu, vous aurez dès lors le moyen d'être alerté par Google Assistant en cas de fumée chez vous ou de tout autre événement inattendu. A terme, on imagine très bien le couple Google Assistant /Google Home puisse prendre en charge tous les appareils connectés de la maison, comme ceux qui mesurent la qualité de l'air ou qui captent les mouvements.

A lire aussi : Google Assistant est toujours le meilleur assistant vocal, Siri encore à la traîne

De quoi aussi pouvoir vraiment tout contrôler dans la maison à l'aide d'un simple appareil Google Home. Le pari ne semble pas si insensé si les fabricants parviennent à travailler main dans la main avec Google. C'est le cas par exemple de la plateforme Cozy Touch, qui a été récemment ajoutée à Google Assistant/Google Home. Désormais, il est possible de contrôler oralement l'allumage, l'extinction et la température de tous les radiateurs de la maison. Si tout le monde pouvait s'entendre avec Google, voilà qui rendrait bien des services aux utilisateurs, qui doivent jongler avec telle ou telle application de leur smartphone pour régler leurs différents appareils. Une uniformisation des protocoles serait salvatrice à plus d'un titre.

Source : Android Police



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
amazon alexa prédire voulez
Amazon Echo : Alexa peut désormais prédire ce que vous allez lui demander

Amazon continue inlassablement d’améliorer Alexa, l’assistant vocal intégré aux enceintes Echo. Désormais, l’assistant intelligent est capable de prédire les souhaits de ses utilisateurs sur base des questions posées. Concrètement, l’intelligence artificielle cherche à deviner ce que vous pensez en utilisant…

amazon alexa impression
Alexa peut maintenant imprimer ce que vous voulez sur demande

Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, se dote d’une nouvelle fonctionnalité plutôt pratique. Grâce à un partenariat avec les principaux constructeurs d’imprimantes comme Canon ou HP, Alexa peut désormais détecter votre machine et lancer une impression via une commande vocale.  Alexa, l’assistant…

amazon alexa faille
Amazon Alexa : une faille critique permet d’accéder à vos données personnelles

Amazon Alexa, l’assistant vocal du géant du e-commerce, est victime d’une faille de sécurité critique. D’après les chercheurs en sécurité informatique de CheckPoint Research, cette vulnérabilité permettrait à un pirate d’accéder à l’historique des échanges vocaux ainsi qu’aux données personnelles…