Google a créé une intelligence artificielle capable de détecter un cancer du sein dans 99% des cas

L’intelligence artificielle de Google est capable de détecter un cancer du sein avec une précision de 99%, assure le géant de l’informatique américain. Entraînée à repérer les cancers à un stade avancé, Lyna (Lymph Node Assistant) est plus précise et plus efficace que les médecins. 

google intelligence artificielle détecter cancer sein

D’après une étude relayée par Venture Beat, 25% des patientes qui consultent pour un examen de détection du cancer du sein se retrouvent avec un diagnostic incomplet ou erroné. Pour palier à ce triste constat, Google a mis au point Lyna, une intelligence artificielle conçue pour détecter les cancers du sein en interprétant des diapositives médicales. Avec cette nouvelle innovation, Google confirme son intérêt pour la recherche médicale.

Voici Lyna, l’intelligence artificielle de Google qui détecte le cancer du sein mieux qu’un médecin !

En partenariat avec les chercheurs du Naval Medical Center de San Diego, les spécialistes de l’intelligence artificielle de Google DeepMind ont conçu de puissants algorithmes destinés à repérer les tumeurs métastatiques du cancer du sein. Pour mettre au point Lyna, Google s’est appuyé sur les 30 000 mammographies de femmes japonaises fournies par le Jikei University Hospital de Tokyo, et sur les 1500 fichiers médicaux du Cancer Research UK Imperial Center de Londres.

Dans 99% de cas, Lyna parvient à détecter la présence d’un cancer du sein de stade avancé. Selon Google, les médecins humains ne dépassent pas les 62% de précision. Dans ces conditions, on ne s’étonnera pas que Google estime que l’intelligence artificielle est aussi importante que le feu et l’électricité. Néanmoins, Lyna n’a pas pour vocation de remplacer les médecins mais des les assister dans la pose d’un diagnostic.

Pour calculer l’utilité de Lyna en guise d’assistante, Google a étudié les performances de 6 pathologistes devant 70 diapositives médicales. Seuls, ils sont parvenus à détecter la présence d’un cancer dans 83% des cas. Assisté de Lyna, le taux de réussite grimpe à 91%. Une fois le diagnostic posé, Google pourrait-il soigner le cancer grâce à un simple bracelet, comme le suggère ce brevet déposé en 2014 ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
BMW va intégrer Android Auto dans ses voitures des juillet 2020

Android Auto débarque enfin sur les voitures BMW : le constructeur vient d’annoncer mercredi 11 décembre 2019 que l’infotainment de Google propulsé par votre smartphone apparaitra sur tous les véhicules dotés de iDrive 7.0 et de Live Cockpit Professional. Vous…

Windows 10 Mobile : c’est bon, c’est vraiment fini cette fois

Windows 10 Mobile, le système d’exploitation de Microsoft pour smartphones et tablettes, tire sa révérence. Le système n’est désormais plus supporté par son éditeur, qui vient de mettre fin à support. Avec son propre OS, Microsoft n’aura finalement jamais réussi…

Chrome 79 est disponible et il va consommer moins de RAM

Chrome 79 est désormais disponible au téléchargement sur Windows, Mac et Linux. Cette nouvelle itération comporte son lot de nouveautés, dont une protection avancée contre le phishing et une option permettant (enfin) d’économiser la mémoire vive de votre ordinateur.  Quelques semaines après…

Google Chrome vous avertit si votre mot de passe a été volé

Google a mis à jour les outils de protection intégrés à Chrome, notamment ceux liés aux mots de passe. La principale nouveauté est un message qui alerte l’utilisateur s’il a saisi ses identifiants sur un site dont la sécurité a…

La Chine va supprimer les PC et les logiciels américains avant 2023

Le gouvernement chinois n’utilisera plus d’ordinateur et de logiciel d’origine étrangère, notamment américaine, à compter du 1er janvier 2023. Cette décision a été prise dans le cadre de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. Tout le parc…