Google a créé une intelligence artificielle capable de détecter un cancer du sein dans 99% des cas

L’intelligence artificielle de Google est capable de détecter un cancer du sein avec une précision de 99%, assure le géant de l’informatique américain. Entraînée à repérer les cancers à un stade avancé, Lyna (Lymph Node Assistant) est plus précise et plus efficace que les médecins. 

google intelligence artificielle détecter cancer sein

D’après une étude relayée par Venture Beat, 25% des patientes qui consultent pour un examen de détection du cancer du sein se retrouvent avec un diagnostic incomplet ou erroné. Pour palier à ce triste constat, Google a mis au point Lyna, une intelligence artificielle conçue pour détecter les cancers du sein en interprétant des diapositives médicales. Avec cette nouvelle innovation, Google confirme son intérêt pour la recherche médicale.

Voici Lyna, l’intelligence artificielle de Google qui détecte le cancer du sein mieux qu’un médecin !

En partenariat avec les chercheurs du Naval Medical Center de San Diego, les spécialistes de l’intelligence artificielle de Google DeepMind ont conçu de puissants algorithmes destinés à repérer les tumeurs métastatiques du cancer du sein. Pour mettre au point Lyna, Google s’est appuyé sur les 30 000 mammographies de femmes japonaises fournies par le Jikei University Hospital de Tokyo, et sur les 1500 fichiers médicaux du Cancer Research UK Imperial Center de Londres.

Dans 99% de cas, Lyna parvient à détecter la présence d’un cancer du sein de stade avancé. Selon Google, les médecins humains ne dépassent pas les 62% de précision. Dans ces conditions, on ne s’étonnera pas que Google estime que l’intelligence artificielle est aussi importante que le feu et l’électricité. Néanmoins, Lyna n’a pas pour vocation de remplacer les médecins mais des les assister dans la pose d’un diagnostic.

Pour calculer l’utilité de Lyna en guise d’assistante, Google a étudié les performances de 6 pathologistes devant 70 diapositives médicales. Seuls, ils sont parvenus à détecter la présence d’un cancer dans 83% des cas. Assisté de Lyna, le taux de réussite grimpe à 91%. Une fois le diagnostic posé, Google pourrait-il soigner le cancer grâce à un simple bracelet, comme le suggère ce brevet déposé en 2014 ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Funcl : les écouteurs True Wireless à prix plancher !

Avec la disparition du bon vieux jack audio, les casques et écouteurs Bluetooth sont de plus en plus courants. Parmi eux, les écouteurs « true wireless » intéressent de plus en plus de monde, expliquant sans doute la multiplication des constructeurs. La…

Les tickets de caisse en papier abandonnés dès 2020 ?

Les tickets de caisse pourraient bien disparaître à partir de 2020. Une députée LREM vient de déposer une proposition de loi qui interdit l’impression systématique du ticket de caisse papier. Celui-ci ne sera proposé qu’à la demande du client. Pour…