Final Fantasy : oups, des images protégées par copyright apparaissent dans le dernier jeu de Square-Enix

 

Cette semaine, Square-Enix a démarré la commercialisation de son dernier Final Fantasy. Des joueurs se sont rendus que certaines images avec un marquage ont été utilisées pour illustrer certains décors du jeu. Ce sont des images protégées appartenant à une banque d’images reconnues. Ce n’est pas la première fois que Square-Enix utilise des illustrations protégées dans l’un de ces jeux.

final fantasy vii crisis core reuion

Si vous êtes fan de RPG japonais et si vous avez une Nintendo Switch, vous n’êtes certainement pas passé à côté d’une sortie importante de la semaine : celle de Crisis Core Final Fantasy VII Reunion. Derrière ce nom à rallonge se cache le remake d’un épisode méconnu de la compilation Final Fantasy VII : Crisis Core, sorti en 2007 sur PlayStation Portable. Ce jeu est un prologue à la saga. Et le joueur contrôle Zack, un membre du SOLDAT qui a rencontré Cloud et Sephiroth.

Lire aussi – Final Fantasy 16 : date de sortie, gameplay, exclu, tout savoir sur le jeu de la saga culte

Sorti le 13 décembre 2022, le jeu a fait l’objet de nombreux tests. Et les notes sont plutôt positives (mais pas dithyrambiques), louant la modernité apportée à ce remake (même si ce n’est pas entièrement un remake). Dans la nouvelle version du jeu, le gameplay a été modernisé et l’histoire a été modifiées pour coller aux petits arrangements apportés à Final Fantasy VII Remake.

Des images avec marquage ont été oubliées dans les décors du dernier Final Fantasy

Les graphismes ont également profité d’un lifting complet, notamment sur la modélisation des personnages, mais aussi sur l’habillage des environnements. Mais Square-Enix n’a pas forcément apporté tout le soin attendu à ce niveau. En effet, nos confrères de Kotaku ont remarqué que les développeurs ont utilisé des images protégées par un copyright dans certains décors, dont celui du manoir Shinra (comme ci-dessous).

final fantasy vii crisis core reuion
Crédit : Kotaku

L’une d’elles a été intégrée dans un tableau. Elle représente Ludgate Circus à Londres à la fin du XIXe siècle. Dans cette image, il est possible de voir le watermark apposé par le propriétaire de la ressource graphique, ici Getty Images. Et, évidemment, ce n’est pas très propre. Il y a plusieurs hypothèses qui expliquent la présence de ce marquage. Première hypothèse : Square-Enix n’a pas payé les droits pour utiliser cette image. C’est mesquin. Mais c’est possible. Deuxième hypothèse (notre préférée) : c’est un accident. Square-Enix a bien acheté les droits, mais les développeurs ont oublié de remplacer les images marquées par les images vierges dans le jeu définitif.

Si vous avez une autre hypothèse, les commentaires sont évidemment là pour continuer le débat. Cependant, quelle que soit la vraie raison de la présence de ce marquage, cela fait tache : Square-Enix est un éditeur de renommée mondiale, présent sur le marché depuis près de 40 ans (Square a été créé en 1983 et Enix en 1975). Ce n’est donc pas très sérieux. D’autant que ce n’est pas la première fois qu’un marquage est oublié dans un jeu. La dernière fois, ce fut dans Kingdom Hearts III.

Source : Kotaku



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !