Facebook utilise une intelligence artificielle pour virer 60 personnes

 

Facebook a utilisé une intelligence artificielle pour établir un plan de licenciement. L’algorithme a choisi 60 employés de son prestataire Accenture. Ils ont été prévenus qu’ils n’auraient plus de travail par visioconférence. Ce plan de réduction d’effectif chez Facebook fait suite à de récentes déclarations de Mark Zuckerberg qui souhaite optimiser ses équipes avec les employés les plus investis.

facebook licenciement intelligence artificielle
Crédit : Unsplash

Votre futur directeur des ressources humaines sera-t-il un algorithme ? À l’image de la consommation électrique des voitures, des flux logistiques du commerce électronique ou du grain de peau sur une photographie, la gestion des employés, certains voient la gestion des employés d’une société comme une équation qu’il faut équilibrer. Ou comme une donnée financière qu’il faut optimiser. Et pour cela, quoi de mieux qu'une intelligence artificielle ?

Lire aussi – Meta : même son IA trouve Mark Zuckerberg « trop effrayant » et « manipulateur »

Meta et Accenture ont poussé le concept très loin. Le quotidien britannique Daily Mail rapporte en effet qu’un plan de réduction d’effectif a été mené en août 2022 au sein du groupe de Mark Zuckerberg à l’aide d’une intelligence artificielle. Celle-ci avait pour but de sélectionner les employés qu’il fallait licencier. Le plan concernait uniquement les équipes d’Accenture travaillant sur Facebook à Austin, dans les locaux texans du réseau social. Ils travaillaient sur la médiation et la monétisation d’audience.

60 personnes virées arbitrairement par une intelligence artificielle

60 personnes ont ainsi été sélectionnées par le programme informatique. Les critères de sélection n’ont pas été communiqués, même aux employés concernés. En effet, ces derniers ont été prévenus de leur sort à l’occasion d’une visioconférence. Quand ils ont demandé à connaitre la raison de leur départ forcé, les chargés des ressources humaines ont simplement expliqué qu’ils ont été « choisis au hasard » par l'algorithme.

Ce plan de réduction d’effectif a eu lieu un mois et demi après les récentes déclarations de Mark Zuckerberg lors de la dernière présentation des résultats de Meta. Après avoir annoncé des chiffres financiers décevants, le patron du réseau social a expliqué vouloir mettre en place des outils pour optimiser ses équipes et se séparer, plus ou moins vite, des employés « n’ayant plus leur place » dans le groupe.

Ce nouveau plan de restructuration intervient quelques semaines après ceux de Netflix et de Tesla. Le premier s'est séparé de 150 employés suite aux mauvais résultats de l'entreprise. Et Elon Musk a réduit ses équipes au printemps, craignant les effets négatifs de le récession annoncée par les économistes.

Source : Daily Mail



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !