Facebook menace de fermer Facebook et Instagram en Europe

 

Une décision de la haute Cour d'Irlande force désormais Facebook à ne plus rapatrier les données personnelles d'utilisateurs européens aux Etats-Unis. Le réseau social fait appel de la décision et menace de fermer ses différents réseaux sociaux en Europe s'il n'obtient pas gain de cause.

Siège de Facebook en Californie
Crédits : Unsplash

Il y a une dizaine de jours, la Data Protection Commissioner, autorité irlandaise chargée de la protection des données personnelles, a rendu une nouvelle décision contre Facebook. Le réseau social et ses succursales ne peuvent plus transférer de données d'utilisateurs européens aux Etats-Unis. Une décision de la Cour de Justice de l'Union Européenne du 16 juillet 2020 invalide en effet des mesures qui permettaient jusqu'alors à Facebook et d'autres géants américains du numérique de transférer les données de leurs utilisateurs européens.

Facebook ne croit pas qu'il peut poursuivre ses activités en respectant les données personnelles des européens

La décision n'est pas une surprise : elle n'est que le dernier volet du bras de fer entre les GAFAM et les autorités européennes en matière de protection des données personnelles comme le RGPD. Elle provoque néanmoins une levée de bouclier du côté de Facebook qui estime être dans l'impossibilité de se conformer à ces nouvelles règles. Facebook a ainsi fait appel de la décision et a obtenu des mesures suspensives en attendant un nouvel avis en appel.

Dans une déclaration sous serment, Yvonne Cunnane, responsable de la protection des données personnelles chez Facebook Irlande, se demande comment le réseau social pourrait poursuivre ses activités sans avoir le droit de transférer des données personnelles aux Etats-Unis : il n'est pas clair pour Facebook comment, dans de telles circonstances, il serait possible de continuer à fournir les services Facebook et Instagram en Union Européenne“.

Lire également : Facebook va payer des utilisateurs pour quitter le réseau social

De son côté, l'Union Européenne justifie la fin des transferts de données personnelles d'utilisateurs européens aux Etats-Unis par les pratiques en vigueur outre atlantique. Les réseaux sociaux y sont notamment très surveillés, au point que des données sur les réseaux sociaux sont parfois demandées à l'entrée sur le territoire. Les autorités européennes craignent que les données des utilisateurs soient traitées aux Etats-Unis sans vraiment respecter les normes en place sur le vieux continent.

Source : Voanews



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
foret amazonienne vente facebook
Des morceaux de la forêt amazonienne sont vendus sur Facebook Marketplace

Des parties de la forêt amazonienne au Brésil ont été mises en vente sur Facebook Marketplace, la section du réseau social dédiée aux ventes entre particuliers. Les internautes derrière ces annonces illégales occupent les terres appartenant aux peuples indigènes sans…

mark zuckerberg faire mal apple
Facebook : Mark Zuckerberg veut “faire mal” à Apple

Il semblerait que Mark Zuckerberg en ait assez du conflit qui oppose Facebook et Apple depuis quelques années. Tim Cook n’a de cesse de critiquer le réseau social sur son utilisation des données, ce qui a visiblement eu raison des…

brett jordan tWX_ho 328k unsplash
Facebook prépare un procès contre Apple pour concurrence déloyale

Rien ne va plus entre Facebook et Apple. Le groupe de Mark Zuckerberg prépare un procès contre son rival pour contester contre ses nouvelles politiques de protection des données personnelles des utilisateurs. Depuis la mise en place de ces mesures…

whatsapp
WhatsApp partagera quand même certaines données avec Facebook en France

WhatsApp devrait tout de même partager certaines données personnelles d’utilisateurs en France avec Facebook après l’acceptation des nouvelles conditions d’utilisation. Des représentants du groupe l’ont confirmé à un journaliste de BFM TV. Facebook nous l’a assuré la semaine dernière par…

trump facebook
Facebook bannit indéfiniment le compte de Donald Trump

Facebook a décidé de bannir indéfiniment le compte de Donald Trump. Après les émeutes qui ont eu lieu au Capitol et la mort tragique d’une partisane Pro-Trump au sein même du bâtiment, le réseau social juge que le Président n’est…