EA veut aider les joueurs de FIFA qui se ruinent dans les loot boxes

 

Il arrive que certains joueurs sur FIFA perdent le contrôle et se retrouvent ruinés en achetant à répétition des loot boxes sur FIFA. Pour EA, il est impératif de trouver des solutions… Sans toutefois toucher à la poule aux œufs d'or.

fifa 22 ultimate team
Crédits : EA

Comme chaque année, un nouveau FIFA a débarqué sur nos consoles. On y retrouve forcément le mode Ultimate Team, qui permet de créer son équipe de rêve en achetant des cartes de joueurs. Ce système est depuis longtemps décrié par de nombreuses associations et par plusieurs gouvernements qui le comparent à de la loterie et du jeu d'argent.

Il faut dire que la comparaison est légitime : vous payez pour obtenir un pack de cartes de joueurs, mais rien ne dit que vous obtiendrez le joueur qui vous désirez en retour. La Belgique a d'ores et déjà légiféré sur le sujet en 2017, considérant d'emblée les loot boxes comme des jeux d'argent et les interdisant par la même occasion sur son territoire.

En mars 2021, c'est au tour de l'Allemagne de prendre position sur le sujet, en soumettant une nouvelle loi pour interdire l'utilisation de loot boxes dans les jeux vidéo. À défaut, il sera question d'interdire l'accès aux mineurs aux jeux qui proposent ce genre de mécanismes, comme FIFA par exemple. Et maintenant, le gouvernement britannique envisage lui aussi de classer les loot boxes comme des jeux d'argent.

EA veut trouver des solutions contre les effets pervers des loot boxes

Dans une longue interview accordée à Eurogamer, Chris Bruzzo, Chief Experience Officer chez EA, est revenu sur les loot boxes. Il rappelle que l'éditeur américain a pris des mesures concrètes comme la possibilité d'avoir un aperçu du contenu des packs. Cependant, il reconnaît qu'il reste du travail à accomplir, surtout pour protéger les utilisateurs d'eux-même.

Je pense que nous devons parler des extrêmes. Je pense que nous devons trouver des solutions pour les joueurs qui se trouvent dans la situation extrême où ils ont perdu le contrôle de leur temps et de leurs dépenses”, assure-t-il. Reste qu'EA n'est pas prêt à modifier sa formule miracle qui rapporte pas moins de 1,2 milliard de dollars par an.

Voilà pourquoi EA préfère militer pour plus de contrôle parental et de sensibilisation, pour empêcher notamment les mineurs de dépenser de leur argent sur Ultimate Team. Quoi qu'il en soit, il est attendu que le gouvernement britannique légifère sur le cas des loot boxes en 2022. De quoi menacer éventuellement la poule aux oeufs d'or d'EA. À ce sujet, Chris Bruzzo assure qu'EA est prêt à venir à la table des négociations.

Source : Eurogamer



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !