Des taxis volants autonomes et monoplaces survoleront les villes de France dès 2025

 

Caps a présenté à Vivatech son prototype de véhicule aérien. Aux allures de drone, celui-ci sert à transporter une personne à la fois d’une station à une autre. La start-up vise une implantation en France dès 2025, aux différents points d’intérêts des villes : aéroports, gares, quartier d’affaires…

urban caps
Crédits : Caps

À l’aube des années 2020, le manque de voitures volantes dans nos rues commence à se faire sentir. Le siècle prédisait leur arrivée prochaine, mais les constructeurs préfèrent se concentrer sur les véhicules électriques plutôt que de se lancer dans ce projet qui semble irréalisable. Qu’à cela ne tienne, certains n’ont pas abandonné leur rêve. Présente lors de l’édition 2021 de Vivatech, la start-up française Caps a dévoilé un prototype des plus prometteurs : une sorte de taxi volant aux allures de drone géant capable d’accueillir une personne.

Destiné aux utilisateurs urbains, ce véhicule aérien se déplace de station en station, implantées dans les endroits clés de la ville. Au cours d’un vol de 15 km maximum, ce dernier peut atteindre la vitesse de 70 km/h et une altitude de 300 m. Entièrement électriques, ces capsules sont équipées de 8 moteurs capables de soulever le poids d’une personne. Celle-ci n’aura qu’à attendre d’être déposée à sa destination, le véhicule se conduisant de lui-même. Seul un technicien pourra prendre le contrôle à distance en cas de problème.

Sur le même sujet : Un drone réalise une incroyable vidéo du volcan Fagradalsfjall en éruption en Islande

Le taxi volant, c’est pour 2025

Les premiers tests, réalisés dans des champs, se sont révélés concluants. Pour ce qui est du stockage, toutes les capsules sont regroupées dans une centrale unique à chaque ville, dans laquelle elles se rechargeront en continu. Une fois la batterie pleine, elles retourneront en service, où un utilisateur pourra en réserver une via une application dédiée. Il n’aura alors qu’à se rendre à la station de départ, attendre que son taxi atterrisse pour ensuite décoller dans la minute. Le trajet total durera 15 minutes seulement.

« On a fait le tour des responsables de mobilité dans les grandes métropoles françaises, pour comprendre leurs besoins, et on a eu 100 % de bons retours », indique Paul Cassé, PDG de Caps. Reste à déterminer quand sera fait le lancement officiel de l’offre, que la start-up prévoit pour le moment pour 2025 ou 2026. À tous ceux qui émettraient des doutes quant à la sécurité du système, Paul Cassé répond : « L’aéronautique a toujours été le secteur de transport le plus sûr au monde, ce sera donc plus sûr de traverser Paris en Caps qu’à pied ». Dans le cas contraire, chaque capsule est équipée d’un parachute.

Source : Caps

urban caps


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !