Des ruptures de stock pour la Switch en 2022, l’ARCOM part en guerre contre le piratage, c’est le récap’

 

Nintendo confirme qu’il sera compliqué de trouver une Switch en 2022 à cause de la pénurie de semi-conducteurs, Logan Paul créé une table en résine constituée de 15 Game Boy Color et s’attire les foudres des internautes, l’ARCOM dévoile son arsenal largement étoffé pour lutter contre le piratage dès ce 1er janvier 2022, c’est le récap’ du jour.

Switch : des ruptures de stock à prévoir en 2022

Le PDG de la firme japonaise de Nintendo Shuntaro Furukawa vient d’annoncer que la Switch serait malheureusement difficilement trouvable en 2022, la production étant toujours victime de la pénurie de semi-conducteurs. Le fabricant a déclaré avec regret « Cela va dépendre de la demande, mais je crains que nous ne soyons pas en mesure de fabriquer autant de consoles que nous le voudrions. » Nous pouvons d’ores et déjà nous attendre à de nouvelles ruptures de stock l’année prochaine, et cela risque d'être également le cas pour la PS5 et la Xbox Series X.

Lire : Nintendo l’affirme, il sera difficile de trouver une Switch en 2022

Logan Paul : le sacrifice de 15 Game Boy Color n’est pas du goût de tout le monde

Logan Paul, célèbre youtubeur connu pour ses nombreuses frasques, vient de partager une nouvelle vidéo qui a mis de nombreux internautes très en colère. Dans la vidéo, publiée sur TikTok et Twitter, on découvre Logan Paul en train de fabriquer une table en résine époxy dans laquelle il encastre 15 Game Boy Color, les rendant éternellement inutilisables. Certains fans de Game Boy ont crié au scandale, choqués de voir des consoles en parfait état simplement sacrifiées, massacrées. Une nouvelle création du youtubeur qui ne laisse pas indifférent puisque la vidéo a déjà été visionnée plus de sept millions de fois.

Lire : Logan Paul encastre 15 Game Boy Color dans une table en résine, les internautes fous furieux

L’ARCOM se prépare au combat contre le piratage

Dès ce 1er janvier 2022, la fusion de l’HADOPI et du CSA verra naître l’ARCOM (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique). Un décret publié dans le Journal Officiel la veille de Noël détaillait le nouvel arsenal de l’ARCOM pour lutter contre le piratage et mieux protéger les droits d’auteur. Cette nouvelle entité sera donc chargée de s’attaquer aux sites miroirs et de les bloquer systématiquement, mais également de créer des listes noires et de traquer les adeptes du téléchargement illégal grâce l’intégration de l’adresse IP dans les données transmises à l’ARCOM.

Lire : Arcom (Hadopi) : IP partagées, listes noires, sites miroirs, la lutte contre le piratage s’intensifie



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !