Bluetooth : une alternative plus sûre et moins énergivore capable d’émettre par votre corps

 

Le Bluetooth nous sert tous les jours pour transférer des données sur de courtes distances, c'est une technologie peut coûteuse en ressources elle peut couvrir un large rayon d'émission. Ces derniers jours, des chercheurs à l'UCSD (University of California San Diego) ont mis au point une nouvelle technologie encore plus performante : émettre un signal via le champ magnétique de notre corps plutôt que par les airs.

Bluetooth corps humain champ magnetique

Pour l'heure, le projet de ces étudiants-chercheurs n'en est qu'au stade de développement mais les premières phases ont été concluantes et prometteuses. Cette avancée dans la transmission sans fil de données pourrait modifier notre façon d'utiliser nos objets connectés actuels et principalement ceux que l'on porte sur nous. Les chercheurs ont découvert un moyen d'émettre un signal par notre corps, en utilisant notre champ magnétique naturel. De plus, cette technologie pourrait s'avérer bien plus sûre et économique que le Bluetooth.

Alternative Bluetooth corps humain champ magnetique

Si ce dernier nous facilite la vie, il n'en reste pas moins incapable de fonctionner si un obstacle se trouve sur son chemin. Les connexions, malgré les avancées du Bluetooth 4.2, restent instables et sujettes à coupures dès qu'un élément se met en travers. Dans ces cas, les communications sont plus difficiles à maintenir et nécessitent un plus gros apport en énergie afin de traverser ces obstacles. Un de ces obstacles est le corps humain mais il pourrait finalement apporter une solution.

En fonctionnant un peu comme un scanner IRM avec une consommation d'énergie bien moindre, le prototype que Jiwoong Park porte à son bras représente une sorte de brassard composé de câbles gainés de PVC. Ce brassard génère des champs magnétiques à travers les différentes parties du corps.

Alternative Bluetooth corps humain champ magnetique 2

En utilisant ce moyen du corps humain, la perte de signal induite par les interférences entre appareils serait 10 millions de fois moins importante qu'avec le Bluetooth. De ce fait, les objets connectés pourraient nécessiter moins d'energie en fonctionnant plus facilement.

Le problème avec les objets connectés que l'on porte sur nous comme les smartwatches, c'est qu'ils ne tiennent pas la charge très longtemps du fait de leur petites batteries. Avec ce systme de communication via l'énergie dégagée par le corps humain, nous pourrions réduire la consommation d'énergie de façon conséquente – Jiwoong Park, UCSD Ph.D student et lead author

Côté sécurité, le système serait bien plus sûr également. Le Bluetooth se propage à 30 mètres à la ronde environ alors qu'ici, du fait du champ de propagation se limitant à notre corps, les potentiels pirates devraient se situer particulièrement près de nous s'ils souhaitaient intercepter votre connexion.

Cette technologie ne semble pas véritablement utile pour les objets fonctionnant à distance mais pour ce qui est des montres, casques audio et autres appareils transportés sur nous, ceux-ci pourraient y voir une grande amélioration. Encore en phase de recherche et développement, attendons quelques temps encore avant de voir si cette avancée intéressera suffisamment les constructeurs pour la retrouver au sein de nouveaux appareils connectés.

via

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
samsung tv google assistant
Samsung annonce l’arrivée de Google Assistant sur certaines Smart TV

Samsung vient d’annoncer l’arrivée de Google Assistant sur certaines Smart Tv de son catalogue. L’assistant vocal de Google rejoindra ainsi Bixby, l’assistant “intelligent” maison de Samsung, et Amazon Alexa. Cette nouveauté est réservée à certains téléviseurs du catalogue de la…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….