Maj. le 13 septembre 2017 à 13 h 46 min

L’entreprise de sécurité Armis vient de dévoiler l’existence d’une cyberattaque particulièrement dangereuse reposant sur une faille de sécurité du Bluetooth. Baptisée Blueborne, cette attaque est capable de hacker n’importe quel smartphone Android ainsi que les PC sous Linux.

blueborne faille bluetooth

La cyberattaque Blueborne est particulièrement vicieuse. Déguisée en appareil Bluetooth, elle exploite les faiblesses du protocole de communication Bluetooth pour déployer un code malicieux. Étant donné que les appareils Bluetooth profitent de privilèges élevés sur la plupart des systèmes d’exploitation, cette attaque peut être exécutée sans que l’utilisateur ne s’en rende compte. Même si l’appareil n’est pas synchronisé avec l’appareil malicieux, même s’il n’est pas en mode visible, il peut être hacké.

Notons que les iPhone sous iOS 10 sont immunisés contre cette attaque. Par ailleurs, Microsoft a déployé un patch pour corriger ce bug en juillet dernier. Par conséquent, les appareils les plus vulnérables sont les smartphones et tablettes Android. Pour cause, même si Google a envoyé un patch de sécurité aux constructeurs tiers depuis un mois, ces derniers n’ont pour la plupart pas encore déployé le patch sur leurs appareils. De son côté, Google a directement déployé le patch sur les smartphones Pixel.

Blueborne : gardez votre Bluetooth désactivé pour éviter tout risque

Avant que ce patch ne soit déployé, Armis est parvenu à faire une démonstration de l’attaque Blueborne sur un Pixel. La firme a lancé un code malicieux à distance sur le smartphone sans avoir besoin de la permission de l’utilisateur.

Il est important de souligner que cette faille varie d’un système d’exploitation à l’autre. Il est donc difficile de créer un seul virus qui serait capable de cibler n’importe quel appareil vulnérable. D’ailleurs, de par sa portée limitée, le Bluetooth limite les risques. Le hacker doit être à portée de l’appareil qu’il cible, et le Bluetooth doit être activé.

Malgré tout, cette faille pourrait s’avérer très dangereuse dans le cas d’une attaque ciblée. Si un groupe de hackers vise une personne en particulier, il leur suffit de suivre la victime et d’attendre qu’elle active le Bluetooth de son smartphone. De même, compte tenu de l’essor des enceintes Bluetooth, cette faille est plus dangereuse qu’elle n’aurait pu l’être il y a encore quelques années, surtout dans les grandes villes.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : un malware contamine 49 applications du Play Store

Android est la cible d’un nouveau malware publicitaire. Les chercheurs de TrendMicro ont repéré le logiciel malveillant dans le code de 49 applications disponibles sur le Google Play Store. Sans surprise, ce virus va afficher des publicités intrusives sur l’écran…

Android : un bug permet de pirater un smartphone grâce au NFC

Android est victime d’un grave bug, révèle Google. En exploitant une faille de sécurité présente dans Android Beam, un attaquant peut facilement pirater votre smartphone via la technologie NFC. Google vous invite donc à installer d’urgence le patch de sécurité…

Android : un malware invincible infecte 45 000 smartphones

Un nouveau malware Android vient d’être repéré par les chercheurs de Symantec. Baptisé Xhelper, ce dangereux Trojan est impossible à supprimer. Une fois effacé, le logiciel malveillant est en effet capable de se réinstaller à votre insu. Au cours des…

Android : ces applications lampe torche du Play Store vous espionnent

Le Google Play Store abrite des applications de lampe torche au comportement douteux, nous apprend la société de sécurité Avast. Plusieurs dizaines d’applications espionnes requièrent un nombre impressionnant d’autorisations dont la grande majorité ne leur est pas nécessaire pour fonctionner….

Android : le malware Joker se cache dans ces 24 applications du Play Store

Android est la cible d’un nouveau malware. Baptisé « Joker », le logiciel malveillant est capable d’abonner les utilisateurs à des services payants à leur insu. D’après Aleksejs Kuprins, chercheur en sécurité informatique chez CSIS, le malware se cache dans 24 applications…

Android vs iOS : les iPhone sont désormais bien plus faciles à pirater

Un smartphone Android est désormais plus difficile à pirater qu’un iPhone, assure Zerodium, une firme spécialisée dans l’achat et la vente d’attaques informatiques. D’après elle, Google est parvenu à apporter d’importantes améliorations à la sécurité d’Android lors de chaque nouvelle…