Bitcoin : les investisseurs en cryptomonnaies sont des psychopathes selon une étude

 

Les investisseurs du secteur du Bitcoin et des cryptomonnaies présenteraient des tendances à la psychopathie. D'après une étonnante étude australienne, les personnes qui s'intéressent aux devises numériques montrent également des traits narcissiques et machiavéliques. On décrypte tout ça ci-dessous. 

influenceurs bitcoin enquete
Crédits : Pixabay

Dans le cadre d'une étude publiée dans le journal Personality and Individual Differences, les chercheurs de l’Université du Queensland (Australie) ont interrogé plus de 500 investisseurs en cryptomonnaies.

L'enquête visait à découvrir “quel genre de personnes sont prêtes à prendre le risque” d'investir dans des actifs numériques comme le Bitcoin ou l'Ether. Le rapport précise que seulement 25% des sondés sont des détenteurs de cryptomonnaies. Les 75% restants se disent simplement intéressés par un investissement dans le secteur des crypto-actifs.

Les crypto-investisseurs sont-ils des psychopathes ?

Au terme de l'étude, les chercheurs affirment que la plupart des crypto-investisseurs présentent des traits de personnalité proches de la triade sombre, ou triade noire. Il s'agit d'un comportement essentiellement caractérisé par trois traits : le narcissisme, le machiavélisme, et la psychopathie. Les individus diagnostiqués présentent des risques accrus d'égoïsme extrême et de manque d'empathie envers autrui.

Attention, ces traits ne sont pas forcément connotés négativement dans le cadre d'une analyse psychologique. Par exemple, le narcissisme est décrit comme une attitude qui pousse à se concentrer sur les aspects positifs de la vie. C'est pourquoi les investisseurs se passionnent pour des sujets comme la technologie ou la cryptomonnaie.

La psychopathie est ici liée à l'envie de prendre des risques pour s'enrichir. Les psychopathes sont en effet plus susceptibles d'avoir des comportements impulsifs s'ils craignent de passer à côté d'une opportunité. Il s'agit du fameux phénomène de FOMO (Fear of Missing Out). Ce phénomène psychologique décrit l'angoisse qui pousse un individu à agir afin de ne pas passer à côté de quelque chose.

Enfin, les chercheurs décrivent le machiavélisme des investisseurs comme le résultat d'une “méfiance à l'égard du gouvernement”. D'après les chercheurs en charge de l'enquête, de nombreux investisseurs estiment que les autorités sont corrompues et que les cryptomonnaies permettent de contourner des institutions vérolées.

Lire aussi : Le cours du Bitcoin repasse sous les 45 000 dollars, nouvelle baisse en vue ?

“Le machiavélisme est associé à l'intention d'achat qui était générée par des croyances conspirationnistes. Les machiavéliques se méfiaient davantage du gouvernement, ce qui était associé à un plus grand désir d'acheter de la cryptomonnaie”, explique le rapport de l'étude. Bref, les détenteurs de Bitcoin ne sont pas tous des tueurs en série à la Ted Bundy.

Source: Science Direct



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !