Android : les constructeurs mentent sur le déploiement des mises à jour de sécurité

Les constructeurs de smartphones Android ne proposent pas toujours les mises à jour de sécurité de Google en temps et en heure. Pire, une étude de Security Research Labs réalisée sur deux ans et des centaines de smartphones montre que les constructeurs ont tendance à mentir sur leur déploiement. Concrètement, ils annoncent l’arrivée des dernières mises à jour de sécurité dans leur patch notes, mais dans les faits les correctifs ne sont pas appliqués. 

android mise jour securite

D’après une étude de Security Research Labs (SRL) relayée par Wired, les constructeurs de smartphones Android ne sont pas seulement parfois peu réactifs au moment de proposer les dernières mises à jour de sécurité de Google, mais mentent également à leurs utilisateurs sur ce sujet. Pendant deux ans, deux chercheurs ont analysé les mises à jour de sécurité d’environ 1200 smartphones pour en arriver à ce constat.

Android : les mises à jour de sécurité pas toujours déployées

Il arrive donc que certains constructeurs déploient des mises à jour dont le patch notes indique que les derniers correctifs de sécurité publiés par Google sont inclus, mais il n’en est en fait rien. Une triche qui pose un réel problème. En clair, l’utilisateur ne peut pas se fier aux dates indiquées par les constructeurs et ne peuvent finalement pas savoir si leur smartphone est réellement protégé des dernières menaces découvertes.

Du côté des bons élèves, on a bien sûr la présence de Google, mais aussi de Sony, Samsung et de Wiko. Au contraire, les groupes chinois ZTE et TCL (BlackBerry, Alcatel, Palm) sont d’après SRL les pires en la matière. Xiaomi, OnePlus et Nokia ne sont quant à eux pas irréprochables, alors que HTC, Huawei, LG et Motorola peuvent vraiment être blâmés. Petit rappel, LG va accélérer les déploiements des mises à jour Android grâce à un nouveau centre physique.

Une grande différence est notée en fonction du SoC dont sont équipés les smartphones. En moyenne, sont absents sur les appareils tournant sous Exynos 0,5 correctif, 1,1 pour Snapdragon, 1,9 pour HiSilicon et… 9,7 pour les SoC MediaTek, généralement présents sur des entrée de gamme. On peut comprendre que des smartphones peu chers ne soient pas spécialement bien suivis, par contre les mensonges ont plutôt du mal à passer, vous ne trouvez pas ?

mises jour android
Crédit : Wired avec Security Research Labs

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

WhatsApp : un simple GIF permet de pirater votre smartphone

Une faille découverte dans l’application WhatsApp et qui affecte les smartphones Android permet d’accéder à vos photos privées et autres données personnelles. Il suffit d’un GIF modifié pour exploiter cette vulnérabilité qui vient d’être découverte par un chercheur en sécurité….

Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si…