Android : ce dangereux malware envoie des milliers de SMS à votre place

 

Android est à nouveau la cible d’un dangereux malware baptisé Faketoken. D’après les chercheurs de Kaspersky, il s’agit d’un Trojan bancaire capable d’envoyer des SMS à la place de ses victimes. Le logiciel malveillant serait ainsi parvenu à contaminer 5000 smartphones un peu partout dans le monde. 

android malware faketoken envoie milliers sms insu

Un nouveau rapport de Kaspersky met en garde les utilisateurs Android contre Faketoken, un malware en activité depuis 2014. Comme le malware Ginp, ce virus est uniquement destiné à piller l’argent de votre compte en banque en récupérant vos coordonnées bancaires. Heureusement, Faketoken n’est pas encore parvenu à pénétrer sur le Google Play Store. Le maliciel se propage par contre via des APK vérolés partagés sur la toile.

Lire également : ces 30 applications Android pour selfies cachent un malware espion

Le malware Faketoken est de retour pour vider votre compte en banque

Pour se propager de plus en plus vite, le malware est capable d’envoyer des SMS à l’insu de ses victimes. Une fois installé sur votre smartphone, Faketoken va d’abord collecter les identifiants et mots de passe de votre application bancaire. Pour arriver à ses fins, le malware est notamment capable d’imiter l’interface de l’application Android de votre banque.

Une fois que c’est fait, le virus va envoyer des milliers de SMS à vos dépens. Chaque SMS contient un lien de téléchargement vers l’APK de Faketoken. Le coût de chaque message envoyé par votre téléphone sera directement facturé sur votre compte bancaire.« Le logiciel malveillant utilise la carte de crédit enregistrée pour recharger l’abonnement mobile » explique Kaspersky. Dans la plupart des cas, les SMS sont envoyés vers des numéros à l’étranger. Le prix de chaque message est donc plus élevé. Pour la victime, le coût de l’opération atteint rapidement des sommets.

Ce processus est complètement invisible pour les usagers, note le rapport. Les messages envoyés par Faketoken n’apparaissent en effet pas dans l’application de messagerie de votre smartphone. Pour repérer une activité suspecte, on vous conseille de consulter régulièrement les relevés de votre carte de crédit. Par sécurité, on vous conseille d’installer un antivirus sur votre smartphone, surtout si vous téléchargez régulièrement des APK sur Internet.

Source : Kaspersky



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…

tiktok avast adware jeune fille
Android, iOS : Avast découvre 7 nouveaux malwares grâce à une fillette

Sept applications malveillantes ont été repérées sur le Google Play Store et sur l’App Store. Téléchargées plus de 2,4 millions de fois, elles  bombardent l’utilisateur de publicités et le facturent avec des achats in-app inutiles. Fait incroyable, les chercheurs d’Avast…

android failles google corrige septembre
Android : Google corrige 52 failles de sécurité en septembre 2020

Android souffre d’un total de 52 failles de sécurité, annonce Google dans son traditionnel bulletin mensuel. Bien décidé à protéger les utilisateurs contre les malwares et les pirates, le géant américain a lancé le déploiement d’un patch correctif sur tous…