AMD Ryzen : certaines cartes mères endommagent les processeurs à petit feu

 

Certains fabricants de cartes mères manipulent les valeurs de puissance communiquées aux processeurs AMD Ryzen  dans le but de les faire fonctionner à des performances supérieures à celles autorisées. Il s’agit d’un overclocking déguisé qui accélère l’usure des puces, et ce, à l’insu des utilisateurs ou encore d’AMD qui est contre ce genre de pratique.

AMD Ryzen

Un rapport publié sur le forum HWiNFO explique comment certains fabricants de cartes mères font délibérément fonctionner les processeurs Ryzen d’AMD à une puissance largement supérieure à celles correspondant aux spécifications du fondeur. La pratique en elle-même est un overcloking qui ne dit pas son nom. Elle est opérée de manière illégale, sans le consentement des utilisateurs, encore moins d’AMD.

Comme l’explique l’auteur du rapport, les processeurs Ryzen sur socket AM4 s’appuient sur des données de télémétrie externes provenant de la carte mère pour déterminer la puissance à laquelle ils doivent fonctionner. Ces informations sont transmises au coprocesseur par le contrôleur VRM. Le coprocesseur se charge ensuite de gérer l’alimentation et d’ajuster les paramètres de fonctionnement du CPU.

« Dans le cas où la valeur correcte spécifique à la conception de la carte mère est très différente de la valeur déclarée, il y aura un biais dans la consommation d’énergie vue par le CPU », explique The Stilt, l’auteur du rapport.  Le problème ici est que les fabricants de cartes mères peuvent, s’ils le souhaitent, manipuler le contrôleur de sorte qu’il transmette des données incorrectes. Le but est de faire fonctionner le processeur au-dessus ou en dessous de sa limite de puissance nominale. En l’occurrence, certains fabricants choisissent toujours de dépasser les limites recommandées.

Lire aussi : ASRock lance l’Aqua Z490, une carte mère haut de gamme avec écran OLED à 1100 $

Par exemple, si le fabricant déclarait 50% de la valeur correcte, le processeur croirait consommer la moitié de l’énergie qu’il reçoit réellement. « Ainsi, il s’autorise à consommer deux fois plus de puissance que prévu. ». Si cette pratique permet d’augmenter les performances du processeur, elle entraîne une surchauffe intensive et a un impact négatif sur sa durée de vie.

Un outil pour identifier si votre processeur consomme plus de puissance que prévu

Dans sa dernière version, l’outil de suivi HWInfo (v6.27-4185 Beta) propose une mesure intitulée « CPU Power Reporting Deviation ». Cet indicateur permet de déterminer si la carte mère transmet les valeurs correctes au processeur Ryzen. Toute déviation par rapport à la valeur référence de 100% signifie que votre processeur fonctionne en dessous ou plus probablement au-dessus de sa puissance nominale.

Quand la valeur est inférieure à 100%, disons par exemple 70%, cela signifie que le processeur consomme 30% d’énergie en plus que la normale et produira donc plus de chaleur. The Stilt explique qu’au moins deux des plus grands fabricants de cartes mères s’adonnent à cette pratique pour obtenir un avantage sur leurs concurrents, et ce, malgré l’avis contraire d’AMD. Leur identité n’a pas été divulguée.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
samsung exynos 1080
Samsung présente l’Exynos 1080, son premier SoC gravé en 5nm

Samsung vient de lever le voile sur l’Exynos 1080, son premier SoC avec une finesse de gravure de 5nm. Compatible avec la 5G, le chipset est basé sur la nouvelle architecture ARM Cortex-A78. Il est destiné aux smartphones milieu de gamme…

amd ryzen 5000
AMD Ryzen 5000 : le nom des processeurs Zen 3 est officiel

AMD a confirmé le nom de sa nouvelle série de processeurs à quelques heures de la conférence de présentation. La marque fera bien un saut d’une génération en passant directement aux Ryzen 5000, ses premiers CPU sous l’architecture Zen 3….

amd ryzen
Ryzen C7 : le premier SoC AMD pour les smartphones promet du lourd

AMD développe son premier SoC pour smartphone, le Ryzen C7. Il embarque un processeur graphique basé sur la dernière architecture RDNA 2 du fondeur californien. Voici les caractéristiques complètes du Ryzen C7 qui viendra bientôt se frotter aux SoC Snapdragon…