Maj. le 21 mai 2020 à 1 h 15 min

Mise à jour du mercredi 20 mai 2020

Amazon a finalement rouvert les portes de ses six entrepôts français ce mardi 19 mai 2020. Dans un communiqué de presse, la filiale française se félicite « que le dialogue avec les représentants du personnel, conduit dans une logique d’amélioration continue, permette d’aboutir à une reprise sereine et durable ». Dans la foulée, Amazon confirme avoir abandonné l’idée de porter l’affaire devant la Cour de Cassation. « Les deux parties ont accepté d’abandonner les recours en cours » précise la firme de Jeff Bezos.

Après plus d’un mois d’arrêt, les centres de distribution ont repris sur la base du volontariat, souligne Frédéric Duval, le patron d’Amazon France. Les employés du groupe ne sont pas contraints de se rendre au travail. Pour garantir la sécurité de ses salariés dans le contexte de la pandémie, Amazon a « apporté quelques ajustements » aux « mesures déjà en place avant la suspension d’activité ». La reprise complète des activités sera étalée sur une période de 3 semaines. D’ici là, on peut donc s’attendre à ce que la livraison des commandes passées sur le site français rencontre encore quelques retards.


Les entrepôts français d’Amazon vont progressivement rouvrir leurs portes. La direction et les syndicats ont trouvé un accord et se sont entendus pour une réouverture en douceur dès le mardi 19 mai. Le retour sur le lieu de travail sera soumis au volontariat des salariés.

Amazon France liste noire
Crédits : WikiMedia

Après avoir prolongé la fermeture de ses entrepôts jusqu’au 18 mai, les sites français d’Amazon vont bientôt ouvrir à nouveau leurs portes. Pour rappel, le géant américain avait préféré fermer ses six entrepôts installés dans l’Hexagone après une décision de justice. Le 14 avril 2020, le tribunal judiciaire de Nanterre avait interdit Amazon de livrer PC, smartphones, et autres produits non-essentiels durant le confinement.

Après un mois d’arrêt, Amazon travaille donc « à la réouverture progressive à partir du 19 mai » en France. Comme le précisent les syndicats dans un communiqué, « les organisations syndicales CFDT, CGT, FO et SUD et la direction d’Amazon viennent de s’accorder sur les conditions de reprise de l’activité des six entrepôts implantés sur notre territoire, à partir du 19 mai ». 

Selon la CFDT, les salariés exigent des garanties de sécurité sanitaire. Voilà pourquoi la reprise du travail se fera sur le principe du volontariat dans un premier temps. « La Fédération des services se félicite de cet accord. Il était temps de rassurer les salariés et leurs proches », se congratule le syndicat dans un autre communiqué.

À lire également : Amazon France placé en liste noire par les Etats-Unis

29 salariés contaminés aux USA et trois morts

Pour rappel, Amazon a dû faire face début mai à une vague de contamination au sein du centre de traitement JFK8, situé à Staten Island dans l’Etat de New-York. 29 employés ont été diagnostiqués positifs au Covid-19 et l’un d’entre eux a malheureusement perdu la vie. Au total, Amazon déplore trois décès dans ses rangs liés au Covid-19 aux Etats-Unis.

Après la mort de cet employé, de nombreux collègues de travail ont appelé à la grève afin d’obtenir de meilleures mesures de sécurité sanitaire. Amazon a réagi avec une main de fer, n’hésitant pas à licencier les organisateurs de ces mouvements sociaux. Scandalisé par les agissements de son entreprise, le vice-président des services numériques d’Amazon Tim Bray a choisi de démissionner.

À lire également : Amazon – la fortune de son patron Jeff Bezos a grimpé de 20% grâce au coronavirus

 



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Voiture électrique : quelle est la durée de vie de la batterie ?

Les voitures électriques s’imposent de plus en plus dans le parc automobile français et international. Plus écologiques que les modèles thermiques, elles sont de plus en plus abordables et intéressent ainsi une nouvelle frange de la population. Mais quid de…

Microsoft force les utilisateurs à adopter Edge sur Windows 10

Microsoft force les utilisateurs à adopter Edge sur Windows 10. Comme nous l’apprennent nos confrères du site The Verge, la firme de Redmond vient de dépasser un cap dans la pratique des mises à jour forcées avec son navigateur. La…