Un employé Amazon est mort des suites du coronavirus, annonce la firme américaine. En quarantaine depuis début avril, l’homme travaillait dans le centre de traitement des commandes du groupe à New York. Jusqu’ici, 29 des salariés de ce centre ont contracté le Covid-19 malgré les mesures de sécurité instaurées par Amazon. 

amazon mort employé contaminé covid 19

Un employé Amazon du site JFK8 à Staten Island (New York) est décédé, annonce Amazon à nos confrères de The Verge. Le défunt s’est rendu sur son lieu de travail pour la dernière fois le 5 avril 2020. Depuis son dépistage le 11 avril, il a été placé en isolement. C’est déjà le troisième décès d’un salarié Amazon aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie.

Sur le même sujet : les entrepôts d’Amazon France resteront fermés jusqu’au 8 mai 2020

Amazon : 29 employés du centre ont été contrôlés positifs au Covid-19

« Nous sommes profondément attristés par la perte d’un associé sur notre site de Staten Island. Sa famille et ses proches sont dans nos pensées et nous soutenons ses collègues » assure un porte parole d’Amazon. Pour endiguer la propagation du Covid-19, la firme de Jeff Bezos a instauré une poignée de mesures sanitaires dans ses entrepôts partout dans le monde. Amazon contraint notamment ses employés à se tenir à une distance de 2 mètres à l’aide de marquages au sol. Le groupe met aussi à disposition du gel hydroalcoolique et des masques buccaux.

Malgré ces précautions, 29 employés du centre de traitement JFK8 ont contracté le coronavirus. De nombreux salariés, soutenus par les syndicats, ont alors exigé de meilleures mesures de sécurité au travail pendant la pandémie. Plusieurs grèves ont donc eu lieu au cours des dernières semaines. Certains des employés ayant organisé des manifestations ont rapidement été congédiés. Á Staten Island, deux salariés ont par exemple été licenciés.

Face aux réactions excessives d’Amazon, Tim Bray, le vice-président des services numériques d’Amazon Canada, a décidé de démissionner en soutien aux employés licenciés. « Je suis consterné par le fait qu’Amazon ait licencié des dénonciateurs qui ont attiré l’attention sur des employés d’entrepôts effrayés par l’épidémie » regrette Tim Bray. L’homme a ainsi renoncé à un salaire estimé à un million de dollars par an.

Source : The Verge



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Tesla baisse le prix de la Model Y de 3000 dollars

Tesla a décidé de réduire le prix de la Model Y aux Etats-Unis. Le constructeur automobile propose désormais la version Long Range AWD au tarif de 49 990 dollars, contre 52 990 dollars il y a quelques jours. Dans la…