Alder Lake : Intel inonde le marché avec 50 nouveaux CPU, on a testé le Core i5-12400

 

Les premiers processeurs Alder Lake, la nouvelle génération d'Intel, ont fait leur apparition au début du mois de novembre dernier, mais la gamme ne comportait alors que des modèles haut de gamme débloqués, allant du Core i5-12600K au Core i9-12900K (et leurs dérivés “KF” dépourvus de contrôleur graphique intégré). Le constructeur complète aujourd'hui son portefeuille avec de nombreux nouveaux CPU mobiles ou de bureau.

alder lake intro
Crédit : Intel

Intel segmente ses nouveaux produits selon le marché visé, des modèles pour ordinateurs de bureau aux versions Ultra Mobile (U-Series) en passant par les CPU mobiles classiques (P-Series) ou ceux pour les “Power Users” (H-Series). Au total, ce sont une cinquantaine de nouveaux processeurs qui sont officialisés, tous basés sur la même architecture Alder Lake que nous avons déjà détaillée dans notre précédent dossier sur les processeurs Core Gen12 d'Intel.

Une gamme complète de processeurs de bureau

Comme à son habitude, Intel multiplie les modèles en jouant sur leurs caractéristiques techniques (nombre de coeurs, fréquences, quantité de cache, présence d'un iGP…). Cela permet également de couvrir toutes les gammes de prix : le plus abordable des Alder Lake est proposé à 42 dollars, contre 489 dollars pour les Core i9-12900 et i9-12900T.

Certaines caractéristiques sont toutefois communes à l'ensemble des modèles de bureau. C'est par exemple le cas de la quantité maximale de mémoire supportée (128 Go), le type de mémoire compatible et la fréquence officielle maximale (DDR4-3200 et DDR5-4800) ou encore le nombre de lignes PCIe (x20).

alder lake desktop
Crédit : Intel

La gamme principale se compose de 13 nouveaux modèles, à ajouter aux six K-Series débloqués déjà disponibles (Core i5-12600K/KF, Core i7-12700K/KF et Core i9-12900K/KF). Le nombre de cœurs varie entre 2 et 24, pour des fréquences de base comprises entre 2,1 GHz et 3,7 GHz. Les PBP – Processor Base Power, plus ou moins équivalent au TDP pour simplifier – varient quant à eux entre 46W et 65W, avec un MTP (la consommation maximale en mode Turbo) atteignant 202 watts sur les CPU les plus gourmands.

Seuls les Core i9 et Core i7 bénéficient de l'architecture hybride mise en avant par le constructeur, les autres CPU doivent se contenter de P-Cores. De la même façon, le Turbo Boost Max 3.0 n'est disponible que sur les Core i7 et Core i9, seuls les Core profitent d'un mode Turbo et le Celeron est l'unique modèle à être dépourvu d'Hyper-Threading. Les versions F-Series sont identiques aux versions classiques, à l'exception de l'iGP, absent sur les modèles F.

alder lake desktop
Crédit : Intel

Destinés aux ordinateurs de bureau compacts et aux All-in-One, les neuf nouveaux modèles T-Series affichent tous un PBP de 35 watts, et un MTP bien plus raisonnable que sur les Alder Lake classiques. Conséquence directe, les fréquences de fonctionnement des P-Cores (et, le cas échéant, des E-Cores) sont sensiblement revues à la baisse, mais le reste des caractéristiques (tarif compris) restent similaire voire identique, avec des E-cores toujours réservés aux Core i7 et Core i9.

alder lake ventirads
Crédit : Intel

Mis à part les T-Series, tous ces processeurs sont en outre vendus avec leur propre ventirad. Trois modèles différents sont disponibles en fonction des besoins en matière de dissipation thermique. Les Pentium et Celeron se contentent d'un système de refroidissement basique, tandis que les Core i3, i5 et i7 profitent d'un modèle plus imposant. Enfin, les Core i9 sont les plus gâtés avec un ventirad RGB silencieux qui leur est dédié.

Des Core Gen12 mobiles pour tous les goûts

L'architecture Alder Lake fait également son apparition sur le marché mobile, et avec elle toutes ses nouveautés (support de la DDR5, architecture hybride,…). La gamme mobile est d'ailleurs encore plus complète que la gamme de modèles de bureau, avec pas moins de 28 nouvelles références (tous segments du marché confondus).

alder lake H-Series
Crédit : Intel

Intel distingue quatre gammes, chacune destinée à un segment plus particulier du marché. Les H-Series représentent ainsi le haut de gamme, des modèles performants mais gourmands, avec un PBP commun de 45 watts et un MTP de 95 watts ou 115 watts. Ensuite viennent les P-Series avec un PBP de 28 watts et un MTP de 64 watts, puis enfin les U-Series, c'est à dire les CPU les plus économes en énergie (PBP de 9W ou 15W, MTP de 29W ou 55W).

alder lake H-Series
Crédit : Intel

alder lake P-Series
Crédit : Intel

La gamme H-Series, la plus performante, regroupe deux Core i9 (dont le seul modèle mobile débloqué de cette gamme, le Core i9-12900HK) avec 6 P-Cores et 8 E-Cores chacun, trois Core i7 (six P-Cores et 4 ou 8 E-Cores) et trois Core i5 (quatre P-Cores et 4 ou 8 E-Cores). Les fréquences de base s'échelonnent entre 2 GHz et 2,7 GHz, pour un Turbo Boost de 5 GHz maximum sur les Core i9. Enfin, si le PBP est identique quel que soit le modèle H-Series, le MTP dépend quant à lui du modèle : 95W pour les Core i5 contre 115W pour les Core i7 et i9.

La gamme P-Series vient en dessous des modèles H-Series, avec des PBP et MTP inférieurs (respectivement 28W et 64W). La balance entre performance et efficacité se déplace donc du côté des E-Cores : tous les modèles en possèdent huit, alors que c'est le nombre de P-Cores qui varie : quatre ou six sur les Core i7, quatre sur les Core i5 et seulement deux sur le Core i3. Les fréquences sont en fort logiquement revues à la baisse (entre 1,5 GHz et 2,2 GHz pour la fréquence de base des P-Cores).

alder lake U-Series
Crédit : Intel

alder lake U-Series
Crédit : Intel

Viennent enfin les deux gammes U-Series, les modèles avec un PBP de 15 watts (et un MTP de 55W) d'un côté et ceux avec un PBP de 9 watts (et un MTP de 29W) de l'autre. Le ratio P-Cores/E-Cores est encore plus du côté de l'efficacité énergétique : les Pentium et Celeron possèdent un unique P-Core pour quatre E-Cores, et tous les autres modèles de la gamme possèdent seulement deux P-Cores et quatre ou huit E-Cores. La différence entre les U-Series en 15W et ceux en 9W est à chercher uniquement du côté des fréquences, plus basses sur les modèles à la consommation la plus faible.

Quatre chipsets pour les gouverner tous

Si le chipset haut de gamme Z690 a été lancé en même temps que les premiers Alder Lake, l'arrivée de nouveaux processeurs de milieu et d'entrée de gamme s'accompagne de manière fort logique par plusieurs autres chipsets dédiés à cette plateforme en LGA 1700.

alder lake chipsets
Crédit : Intel

Les différences entre le Z690 et les H670, B660 et H610 est à chercher du côté des fonctionnalités en matière d'overclocking, du nombre de canaux mémoire (un seul sur le H610 d'entrée de gamme contre deux sur les autres chipsets), sur le nombre de lignes PCIe 4.0 et 3.0 et sur le nombre de lignes DMI 4.0 entre le chipset et le processeur (entre 4 et 8) ou encore du nombre et du type de connecteurs USB. Tous embarquent en revanche un contrôleur WiFi 6E et supportent l'Intel RST, avec des restrictions toutefois sur les B660 et H610.

Processeurs Alder Lake : les performances

Sur le papier Intel annonce une hausse des performances des plus intéressante : jusqu'à 28% plus rapide dans les jeux que les Core de la génération précédente, et des gains importants dans les logiciels de création (de +10% à +44% avec Adobe Creative Cloud, 30% de temps en mois dans Blender…). Loin de nous contenter des chiffres officiels, nous avons vous vérifier ce que ces nouveaux processeurs Alder Lake avaient réellement dans le ventre. En collaboration avec notre confrère Igor Wallossek (Igor's Lab), nous avons donc compilé les performances moyennes dans une suite de neuf jeux d'un de ces processeurs, le Core i5-12400. Celui-ci embarque six P-Cores et affiche des fréquences de base et Turbo de respectivement 2,5 GHz et 4,4 GHz (4 GHz sur tous les coeurs), le tout pour un PBP de 65W et un MTP de 150W.

Côté plateformes de test, les Alder Lake “K” ont été testés avec une carte mère MSI MEG Z690 Unify et 2 x 16 Go de mémoire Corsair Dominator DDR5-5200. Compte tenu de son placement en milieu de gamme, le Core i5-12400 a quant à lui été testé sur une plateforme plus raisonnable composée d'une carte mère MSI MAG B660 Mortar WiFi accompagnée par la même mémoire. Mais nous avons également réalisé des mesures sur une MSI MAG B660 Mortar WiFi DDR4 accompagnée cette fois-ci de 2 x 16 Go de mémoire Corsair Vengeance DDR4-4000 (configurée en DDR4-3733). C'est donc l'occasion de savoir si la DDR5 offre des gains de performances par rapport à la DDR4.

Quelles performances en jeu en 720p ?

alder lake core i5-12400 performances moyennes 720p
Crédit : Galaxie Media

Comme nous l'avions déjà remarqué dans notre précédent dossier sur le Core i5-12400, ce processeur se place en moyenne entre le Ryzen 5 5600X et son architecture Zen 3 et le Core i7-11700K de la gamme précédente. Détail amusant, l'utilisation de mémoire DDR4 à la place de mémoire DDR5 ne semble pas avoir d'impact sur les performances. Certains jeux se sont même payé le luxe d'être plus rapide sur la plateforme équipée de DDR4 !

Quelles performances en jeu en 1080p ?

alder lake core i5-12400 performances moyennes 1080p
Crédit : Galaxie Media

Augmenter la définition ne fait pas peur à ce Core i5-12400 puisqu'il se retrouve entre un Core i9-11900K à peine plus rapide que lui, et un Ryzen 5 5600X tout aussi performant. Une nouvelle fois, la plateforme équipée de DDR4 se montre plus véloce que celle dotée de mémoire DDR5. La différence est minime, à la limite de la marge d'erreur des mesures, mais déjà supérieure à celle observée en 720p.

Quelles performances en jeu en 1440p ?

alder lake core i5-12400 performances moyennes 1440p
Crédit : Galaxie Media

En QHD, les différences ont tendance à se lisser entre les différents processeurs, la charge de travail étant déportée sur le GPU. Une nouvelle fois pris en sandwich entre le Ryzen 5 5600X et le Core i9-11900K, le Core i5-12400 confirme ses excellentes performances dans les jeux vidéo. Mais la supériorité de la plateforme en DDR4 sur celle en DDR5 est elle aussi confirmée, avec un Core i5-12400 qui dépasse alors le Core i9-11900K. Entre les deux plateformes, la différence dans les jeux vidéo atteint presque 1%… en faveur de celle en DDR4 !

Quelle consommation ?

Terminons par la consommation en jeu de ce Core i5-12400. Les premiers Alder Lake “K” se sont montré particulièrement à l'aise dans cette partie, avec une consommation très raisonnable et largement inférieure à celle relevée sur les Core de la génération précédente.

alder lake core i5-12400 consommation moyenne 720p
Crédit : Galaxie Media

alder lake core i5-12400 consommation moyenne 1080p
Crédit : Galaxie Media

alder lake core i5-12400 consommation moyenne 1440p
Crédit : Galaxie Media

Avec une consommation moyenne qui ne dépasse pas les 45W quelle que soit la résolution (et que ce soit avec de la DDR4 ou de la DDR5) et des concurrents qui ne jouent vraiment pas dans la même catégorie, le Core i5-12400 est impressionnant. Associez à cela ses très bonnes performances en jeux vidéo et son excellente efficacité énergétique, et vous obtenez le nouveau champion en milieu de gamme.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !