21% des Français sont incapables de se passer de leur smartphone pendant 24h

 

1 Français sur 5 est tellement accro à son smartphone qu’il n’envisage pas de s’en séparer le temps d’une journée. Cet état des faits est particulièrement vrai chez les populations les plus jeunes, tandis que les plus âgées ont moins de problèmes à se passer de leur téléphone.

smartphone addiction
Crédits : Unsplash

On le sait, l’addiction au smartphone est un problème qu’il ne faut pas prendre à la légère. Désormais véritable extension de notre bras, ce dernier nous accompagne dans chaque moment de notre quotidien, au point que l’on ne fait parfois même plus attention au fait que l’on soit en train de le consulter. Il est tellement imprégné dans notre vie que, pour certains, il est tout bonnement impensable de s’en séparer ne serait-ce que le temps d’une journée.

D’après une étude menée par Recommerce, ils sont ainsi 21 % à ne pas pouvoir se passer de leur smartphone pendant une journée. 24 % admettent que leur téléphone leur manquerait s’ils n’y avaient pas accès pendant 24 h. Comme on pouvait s’y attendre, ce chiffre grimpe chez les moins de 18 ans pour atteindre 40 %, et ce, dans des conditions encore plus extrêmes : se séparer de son smartphone pendant plus de 5 minutes.

Sur le même sujet : Addiction au smartphone — les 5 habitudes qui prouvent que vous êtes accro

Les Français ne sont pas prêts de se passer de leur smartphone

Certaines questions du sondage peuvent paraître un brin absurdes, et pourtant elles mettent le doigt sur une situation qui est loin d’être anodine. Ainsi, 39 % des Français préfèrent se retirer le droit de parler pendant une journée plutôt que de devoir laisser de côté leur smartphone. Certains (20 %) iraient même jusqu’à choisir leur téléphone plutôt que de la nourriture s’ils devaient se passer de l’un d’eux.

Bien sûr, beaucoup n’utilisent pas leur téléphone simplement pour se divertir. Selon Google, 62 % des Français utilisent ce dernier comme un outil de travail. Problème : les horaires deviennent ainsi concept flou, tandis que 40 % s’en servent après le travail, voire 15 % en plein milieu de la nuit. Pourtant, cet usage excessif n’est pas sans risque. Des chercheurs préviennent ainsi que l’addiction au smartphone peut rendre dépressif, solitaire et anxieux.

Source : BFM



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !