WhatsApp : ne répondez pas à Momo, l’horrible challenge du moment, prévient la police

Maj. le 10 août 2018 à 11 h 46 min

Momo, le terrifiant challenge WhatsApp du moment, continue de faire parler de lui. Après avoir provoqué le suicide d’une fillette en Argentine, le challenge a attiré l’attention de la police allemande. Partout dans le monde, les autorités conseillent aux parents de redoubler de vigilance. 

whatsapp momo

Momo fait actuellement les gros titres de la presse Allemande. Eva Grünbauer, une présentatrice télé, a en effet affirmé en direct lors d’une émission que sa fille a reçu un message très menaçant sur WhatsApp, rapportent nos confrères de Merkur.de.

WhatsApp : ne répondez pas aux messages de Momo, conseille la police

Particulièrement malsain, le message ressemble aux nombreuses chaînes que l’on reçoit parfois par SMS ou sur une application de messagerie. « Bonjour, je m’appelle Momo et je suis décédé il y a 3 ans » commence la chaîne. « J’ai été heurté par une voiture, si vous ne voulez pas que je reste dans votre chambre ce soir à 00h00, envoyez ce message à 15 contacts. Tu ne me crois pas? » met en garde le mystérieux plaisantin à l’origine du challenge.

« Angelina, 11 ans, n’a pas cru à mon message et elle ne l’a pas transmis. Cette nuit, elle entend des bruits provenant d’un coin de sa chambre. Elle a été trouvée morte dans son lit. Tim, 15 ans, a envoyé mon message à seulement 6 personnes. Le lendemain matin, il s’est réveillé avec une jambe arrachée et un bras coupé » menace Momo. On peut imaginer l’impact psychologique de ce genre de messages sur les utilisateurs les plus jeunes et les plus fragiles.

« Linda, 13 ans, a envoyé le message à tout le monde. Aujourd’hui, elle a trouvé le grand amour et vît dans une grande villa moderne. Si vous n’envoyez pas ce message, vous savez ce qui se passe » conclut Momo. En réaction à une vague de panique naissante, la police de Lüneburg (en Bavière) a pris la parole sur son compte Twitter. « Parlez à vos enfants. Expliquez leur que rien ne se passera si le message n’est pas transmis » conseillent les forces de l’ordre. La police conseille surtout aux plus jeunes de ne pas tenter de contacter Momo et ne pas répondre à ses messages. De même, la police encourage à bloquer le contact.

Il y a quelques jours, le challenge Momo a déjà provoqué le suicide d’une fillette de 12 ans. Caché sous les traits de la créature, un individu de 18 ans a demandé à la victime de mettre en scène sa pendaison et de la diffuser sur les réseaux sociaux. Plusieurs prédateurs se cacheraient actuellement sous le masque de Momo pour terroriser des enfants et des adolescents sur WhatsApp. Craignant une vague de suicide chez les plus jeunes, les autorités mexicaines ont mis en place une campagne de prévention. « Les risques de ce challenge chez les adolescents sont élevés : suicide, harcèlement, dépression… » prévient la Computer Crime Unit du Mexique. Avez-vous reçu une chaîne de message du même genre ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
WhatsApp : la sauvegarde sur Google Drive est désormais gratuite et illimitée

La sauvegarde de vos discussions WhatsApp sur Google Drive est désormais gratuite et illimitée, annonce l’application de messagerie. Grâce à un partenariat entre Facebook, maison mère de WhatsApp, et Google, toutes vos sauvegardes pourront bientôt être stockées en ligne. Explications.  « Á partir…

Chromecast : notre sélection des meilleures applications Android

La Chromecast est un petit bijou de technologie qui se révèle souvent très pratique. Mais encore faut-il savoir comment bien l’utiliser. La base ? Les applications. On vous aide à débuter avec notre guides des 10 meilleures applications Android pour la Chromecast.