Voitures autonomes : selon Google, les conducteurs ne sont pas dignes de confiance

Selon Google (Waymo), il ne faut pas compter sur la personne derrière le volant d’une voiture autonome pour éviter un accident. À tel point que la firme met au point un dispositif qui n’aura pas besoin d’une action de la part du conducteur pour éviter le drame. Les conducteurs et passagers de ce type de véhicule semblent tellement avoir confiance en la technologie qu’ils en oublient quelques principes de base concernant la sécurité.

google voiture autonome waymo

De plus en plus d’acteurs de l’industrie automobile se lancent dans l’aventure avec des voitures qui sont de plus en plus autonomes. Tesla fait d’ailleurs figure de précurseur avec son Autopilot qui ne cesse de s’améliorer au fil des mises à jour. De son côté, Google avec sa filiale Waymo y travaille également et vient de communiquer sur le comportement irresponsable de certains conducteurs qui se sentent visiblement un peu trop à l’aise dans les véhicules autonomes explique Reuters.

Voitures autonomes : les conducteurs sont rapidement déconcentrés d’après Google

Imaginez-vous dans un véhicule autonome sur l’autoroute, comment vous sentiriez vous ? On peut imaginer que l’on puisse avoir une certaine appréhension au début, mais qu’arrive-t-il ensuite ? D’après Google, les conducteurs s’adonnent à diverses activités que ce soit jouer sur leurs smartphones, faire une sieste ou toute autre chose qui les distrait. Le hic c’est qu’en cas de danger imminent les conducteurs sont dans l’incapacité de se reprendre rapidement pour éviter un éventuel drame. Google ne peut donc compter sur l’Homme pour faire face à une situation périlleuse et décide de travailler sur un dispositif différent qui ne requiert pas d’action de sa part.

Si le bip sonore n’est ainsi plus un dispositif privilégié pour reprendre rapidement le volant, Google décide de se consacrer uniquement à sa technologie autonome pour s’assurer que le véhicule soit entre de bonnes mains. Comme l’explique le PDG de Waymo, John Krafcik : « Ce que nous avons trouvé était assez effrayant… Il est difficile de prendre le relais parce qu’ils ont perdu la conscience contextuelle. » En Australie nous pouvons constater que les autorités ont déjà une confiance aveugle concernant les voitures autonomes puisqu’il est permis d’être ivre “au volant”. Enfin, dans les prochaines années, nous pourrons en croiser de plus en plus dans les concessions, Nvidia prévoit l’essor des voitures totalement autonomes pour 2021.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Voitures autonomes : Uber va s’offrir 24 000 Volvo d’ici 2021 !

Le géant du VTC vient de signer un accord avec Volvo : entre 2019 et 2021, le constructeur automobile suédois va fournir jusqu’à 24 000 SUV autonomes à Uber . Avec cette flotte de voitures sans chauffeur, Uber entend bien révolutionner à nouveau le monde du transport urbain.

7176088507f00cc0592116c3c862a244YYYY