Vie privée : Xiaomi veut nous rassurer et déplace les données utilisateurs hors de Chine

Xiaomi continue son travail d’expansion doublé d’un effort pour soigner son image en déplaçant les données de ses utilisateurs de la Chine vers des serveurs se trouvant à Singapour et aux États-Unis.

xiaomi barra vie privee

Xiaomi ne cesse de monter en puissance en Chine, mais son rayonnement international continue également de grandir. C’est pourquoi l’infrastructure de la société a entamé des changements, et son vice-président, Hugo Barra, vient de révéler quelle en était leur nature.

L’idée est simple, la société est en train de déménager les informations des utilisateurs de la Chine vers différents points du globe, pas uniquement pour assurer un meilleur fonctionnement de ses services mais aussi pour assurer une meilleure protection de la vie privée des utilisateurs.

Certains changement annoncés par Barra concernent moins cette dernière question. Le transfert de la plateforme de vente en ligne de Xiaomi vers les serveurs d’Amazon en Californie et Singapour ne vise qu’à rendre l’accès au site plus rapide. C’est évidemment un mieux, mais ne soulève pas les enjeux de vie privée qui ont ont pu poser problème à la société qui avait été accusé d’avoir espionner ses utilisateurs du Redmi Note.

xiaomi serveurs chine

Par la suite Xiaomi avait démenti cet espionnage, déclarant utiliser ces données pour faire fonctionner des services profitant aux utilisateurs, comme d’autres grands noms tels que Google et Apple le font. Toujours est-il que le sujet était source de tensions.

Ainsi, en Inde, où la société a fait une arrivée réussie, l’armée de l’air a sommé les membres de son personnel et leur famille de ne pas utiliser de smartphones Xiaomi à cause de leur fonctionnement consistant à renvoyer des informations sur des serveurs situés en Chine.

Le grand déménagement des données opéré par Xiaomi pourrait donc bien tomber à pic. Barra a ainsi déclaré que les informations des utilisateurs internationaux ne seront plus stockées à Pekin mais sur les serveurs d’Amazon, loin du regard potentiel du gouvernement chinois.

Xiaomi est maintenant 5ème constructeur mondial de smartphone, et pour pouvoir poursuivre sa croissance, le Chinois doit absolument obtenir la confiance des utilisateurs. Nul doute que cette étape, qui ne sera peut-être pas suffisante, était nécessaire.

Via

Réagissez à cet article !
  • iphobe (apple fucker)

    Mais biensure…

    C’est un peu comme dire « t’inkiete ca fait pas mal  » avant d’enculer quelqu’un…

    • Kalvin

      tu devrais essayer… y a certains qui semble dire que c’est génial et ça ne fais pas mal du tout. Si ça fait pas mal, chui ouvert à essayer pour connaître d’autres sensations… m’enfin… faudra me mennoter avant (pas que je cogne sans faire exprès ;)

    • lemaitre

      mdr

  • Jiboums

    Que ce soit un chinois ou un américain qui squatte mes données je vois pas la différence… J’aurais limite plus confiance (toute relative..) avec les chinois.

  • Jiboums

    Que ce soit un chinois ou un américain qui squatte mes données je vois pas la différence… J’aurais limite plus confiance (toute relative..) avec les chinois.

  • Badj4ck

    Un peu con d’aller se jeter dans la geule de la NSA en utilisant les serveurs d’Amazon.

  • Autant aller directement dans les serveurs de la NSA ^^’

  • Tux

    Si c’est pour les foutres aux USA je vois pas l’intérêt

  • joe2x

    Je ne comprends pas. Quelqu’un peut m’expliquer comment se fait il qu’il y ait des informations qui transite vers les serveurs du constructeur?

    S’agit il de la couche construteur Xiaomi qui envoie des données vers l’exterieur?
    Avec une rom custom, j’imagine que l’on règle le problème, non?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !