TF1 veut mettre une troisième coupure pub pendant les films

TF1 a pour ambition de pouvoir diffuser une troisième coupure pub pendant les films à la télévision. Le groupe média en a fait la demande ce mercredi 18 avril 2018 aux députés lors d’une audition sur la régulation de l’audiovisuel. Cette page de publicité supplémentaire permettrait d’après TF1 de générer des revenus qui pourront par la suite être réinvestis. Une exigence qui intervient alors que TF1 a vu ses recettes publicitaires diminuer au cours des dernières années. Les téléspectateurs risquent par contre d’être moins enthousiastes à l’idée. Un bon moment pour passer à Netflix ?

tf1 publicite films

TF1 tente de convaincre les députés du bien-fondé et de la nécessité d’une troisième coupure pub pendant la diffusion de films à la télévision. Une requête exprimée ce mercredi 18 avril 2018 lors d’une audition par la mission parlementaire sur la régulation de l’audiovisuel, indique France Info. Cela permettrait de générer « une manne publicitaire qui viendra innerver le système« , selon Jean-Michel Counillon, secrétaire général du groupe TF1.

TF1 : 3 pauses pub pendant les films ?

Une demande qui intervient dans un contexte particulier. Les revenus publicitaires de TF1 ont diminué de 15% sur ces 10 dernières années. Le groupe média évoque aussi l’ouverture de la publicité au secteur du cinéma et aux promotions de la grande distribution ainsi que « l’allègement de la pression fiscale« . Nathalie Lasnon, la directrice des affaires réglementaires du groupe TF1, demande également une lutte contre le piratage plus efficace avec « un durcissement de la réponse graduée« .

TF1, qui va recevoir plus de 10 millions d’euros par an de la part d’Orange, craint également la concurrence, notamment venue des États-Unis. « Un assouplissement de la réglementation pour mieux nous adapter et perdurer nous paraît impératif« , estime Lasnon, pour qui les chaînes françaises font face à une régulation trop stricte qui les freine dans leur progression, au contraire des grands groupes américains et notamment les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft).

Mais une troisième page de publicité durant les films pourrait bien exaspérer les téléspectateurs, qui devront alors se coucher plus tard et supporter une autre longue pause en plein milieu de visionnage. De quoi pousser les utilisateurs vers une plateforme de SVOD et rejoindre par exemple les 125 millions d’abonnés de Netflix ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RMC Sport est plus cher que SFR Sport : colère des abonnés

En devenant RMC Sport, SFR Sport en a profité pour augmenter ses tarifs. Désormais, pour pouvoir profiter des matchs de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa, les abonnés doivent souscrire à un second bouquet. Cette décision passe très…