Test du Xiaomi Mi Note : le géant qui en impose

Date de dernière mise à jour : le 16 avril 2016 à 2 h 28 min

Le Xiaomi Mi Note représente bien l’ambition du constructeur chinois : concurrencer les plus grands en fabricant des produits d’excellente qualité à un prix serré. C’est exactement ce que compte faire Xiaomi avec ce Mi Note qui arrive avec de sérieux atouts. Son format 5,7 pouces le place directement en face d’un Galaxy Note 4, iPhone 6 Plus ou autre LG G3. Voyons tout de suite ce qu’il a dans le ventre avec notre test complet du Xiaomi Mi Note.

Meilleur prix :

Le Mi Note est uniquement vendu en ligne pour un peu plus de 400€ dans sa version 16 Go. Nous nous sommes procuré un exemplaire de la version blanche. La fiche technique est celle d’un smartphone haut de gamme de 2014. On retrouve ainsi le Snapdragon 801 qui a fait ses preuves, mais aussi 3 Go de RAM, un capteur photo de 13 mégapixels avec stabilisation optique et une batterie de 3000 mAh. Il est également dual SIM avec un port microSIM et nanoSIM. Le tout tourne sous Android 4.4.4 KitKat avec l’interface MIUI.

Dans la boite, un simple câble USB 2.0, la prise secteur et son adapteur, un petit guide de démarrage rapide, la clé pour ouvrir la trappe pour la SIM, et bien sûr le téléphone, dont nous allons faire un tour du design tout de suite !

Design : original et haut de gamme

Sans tourner autour du pot, ce Mi Note a un design clairement haut de gamme. L’écran occupe une grande partie de la face avant (74,4 % exactement). On retrouve sur l’écran l’effet 2,5D qui permet aux bords de la dalle de venir épouser le cadre en aluminium.

Trois touches tactiles sont situées sous l’écran, et au-dessus la caméra avant de 4 mégapixels ainsi que le capteur de luminosité. Le logo Xiaomi est lui dans le coin gauche. Une façade assez classique, mais avec une conception très réussie. Un verre Gorilla Glass 3 vient recouvrir toute la face avant.

Même chose pour la face arrière qui bénéficie du traitement Gorilla Glass 3. Nous sommes donc sur une finition en verre des deux côtés. La coque arrière a la particularité d’être incurvée des deux côtés, lui donnant un aspect unique et facilitant la prise en main. En revanche, le revêtement en verre a tendance à beaucoup glisser entre les mains et sur certaines surfaces.

En haut à gauche le capteur photo et son double flash LED, en bas le logo Xiaomi. La batterie comme la coque ne sont malheureusement pas amovibles. Le cadre en aluminium vient parfaire le design très réussi. Sur la tranche inférieure se trouve le haut-parleur avec une large grille, et la prise micro USB 2.0. Au-dessus, la prise casque 3,5 mm et un micro.

Sur les côtés, les tranches sont plus fines, grâce au design courbe de la coque. Le même effet est obtenu avec l’écran courbe du Galaxy S6 Edge. Sur le côté droit, le bouton de contrôle du volume ainsi que celui de mise sous tension de l’appareil. Sur la gauche, une seule trappe abritant le port pour accueillir la nanoSIM et la microSIM.

Si le design en verre explique la batterie non amovible, on a plus de mal à pardonner l’absence de port microSD pour étendre la mémoire de stockage. Vu le format du téléphone, il y avait pourtant largement la place. Si vous voulez plus de mémoire que les 16 Go de base, il faudra alors mettre la main au portefeuille pour acheter la version 64 Go.

Un écran IPS qui s’en sort très bien

Xiaomi est assez doué pour ce qui est de proposer de bons écrans sur ses smartphones, et le prouve encore une fois avec ce Mi Note. La diagonale de 5,7 pouces ne plaira pas à tout le monde, mais l’écran occupe 74,4 % de la surface totale, ce qui lui donne une certaine compacité malgré sa grande taille (tout est relatif). Sa définition HD lui permet d’atteindre une résolution de 386 ppp, de quoi afficher tous les éléments à l’écran avec une grande finesse.

Les couleurs par défauts ne sont pas des plus fidèles, et les blancs tirent un peu vers le jaune. Deux défauts que vous allez pouvoir régler en allant dans les paramètres et en choisissant le mode « Froid » qui offre le meilleur rendu avec des blancs plus éclatants (comme chez Skip), des couleurs plus équilibrées et moins chatoyantes. Vous pouvez également régler le contraste au maximum, ou le laisser s’ajuster automatiquement en fonction de la luminosité.

La luminosité maximum est d’ailleurs excellente. De quoi lire sur son smartphone en extérieur même avec une forte lumière. Attention tout de même, cela consomme logiquement beaucoup de batterie. Enfin, les angles de vision sont excellents, la technologie IPS n’a plus rien à prouver dans ce domaine.

Performances : le Snapdragon 801 vieillit bien

Le Mi Note embarque le Snapdragon 801. Ce dernier a fait ses preuves sur de nombreux mobiles haut de gamme de 2014. Nous ne sommes donc pas surpris de constater d’excellentes performances dans les benchmarks. Certes, de nombreux concurrents font aujourd’hui mieux, mais avez-vous vraiment besoin d’autant de puissances ? Sur AnTuTu, il se place entre le OnePlus One et le Galaxy Note 4. Son GPU Adreno 330 donne de très bons scores sur Basemark X et 3D Mark.

Plus concrètement, nous avons testé les performances graphiques sur GameBench lors d’une session de jeux de 20 minutes sur Real Racing 3. Nous avons avant réglé le Xiaomi Mi Note sur le mode de puissance « Haute performance ». Les résultats sont excellents avec une moyenne de 44 images par secondes et une utilisation du GPU à 62 % en moyenne.

La partie graphique n’est donc pas trop bridée comme chez certains autres constructeurs. L’inconvénient est que le Mi note se met à énormément chauffer au bout de quelques minutes. La partie supérieure droite et le cadre du téléphone sont vraiment très chaud, ce qui peut occasionner une gêne, en plus de faire fondre votre batterie à vue d’oeil. Les performances sont donc en rendez-vous, mais pas sans concession.

Interface : MIUI et ses faiblesses

C’est Android 4.4.4 qui équipe le Xioami Mi Note, avec la dernière version de MIUI. Le Google Play n’est malheureusement pas installé par défaut, et certains menus sont encore mal traduits. Nous avons donc décidé d’installer une version francisée de l’interface, avec le Google Play. Pour cela, nous sommes allés sur le MIUI France pour installer la V6 de l’interface Xiaomi. L’installation se fait très simplement, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le site.

Nous commençons à bien connaître cette interface que l’on a déjà pu tester sur le Redmi 2 ou encore le Xiaomi Mi4. On aurait préféré retrouver Lollipop, mais MIUI s’en sort toujours bien avec un design léché à mi-chemin entre Android et iOS. Pas de lanceur d’application, tout se passe sur les différents bureaux. Le plus gros défaut de cette interface reste sans doute l’absence de traduction pour certaines applications qui reste en chinois, mais aussi l’impossibilité de cacher les applications par défaut que l’on n’utilise jamais.

Vous pouvez totalement modifier l’apparence de MIUI en téléchargeant de nouveaux thèmes. Icônes, typographie et fonds d’écran rendront l’interface presque méconnaissable. Là encore, la traduction reste perfectible, il faudra composer avec un peu d’anglais et de chinois sur certaines applications. Les menus de l’interface sont eux en français avec la ROM que nous avons installée.

L’application Sécurité est toujours un bon moyen de gérer les éléments clés de votre smartphone Xiaomi, à savoir : les permissions d’applications, l’utilisation des données, la gestion de la batterie et des modes d’économie d’énergie ou encore l’antivirus.

L’interface est donc esthétique, avec des fonctionnalités intéressantes, mais il faut un temps d’adaptation pour la prendre en main. Les problèmes de traduction restent le plus gros point faible de MIUI à l’heure actuelle. Avec un écran aussi grand, nous nous attendions également à des fonctionnalités qui exploitent cette diagonale, ce qui n’est pas vraiment le cas. Nous sommes donc assez loin du Galaxy Note 4 sur ce point.

Audio et Réseau : du bon et du moins bon

La qualité audio du Mi Note est bonne. L’émission et la réception des appels ne posent aucun problème, le son est clair et l’on entend parfaitement son interlocuteur. Du côté des haut-parleurs, c’est également une bonne surprise. Le smartphone est équipé d’une puce audio dédiée, ce qui lui permet un meilleur traitement du son et de sa qualité globale.

Le haut-parleur est situé sur la tranche inférieure, il est puissant et offre un bon rendu. Pour autant, son placement n’est pas idéal. Il m’est souvent arrivé de l’obstruer avec la main en jouant ou en regardant une vidéo avec le téléphone en mode portrait. La puce audio permet également une restitution sonore plus efficace avec les écouteurs Xiaomi, ce que nous n’avons malheureusement pas pu tester.

Pour ce qui est du réseau 4G, le Xiaomi Mi Note est bien compatible avec la 4G, mais pas avec toutes les bandes de fréquences françaises, dont la très répandu 800 MHz. Vous n’aurez donc pas la 4G partout. Les bandes 1800 et 2600 MHz sont en revanche bien supportées, de quoi capter le haut débit mobile chez certains opérateurs (Bouygues, Orange et SFR), mais pas partout en France. Un petit mot sur l’accroche GPS : excellente.

Appareil photo : un bon capteur 13 mégapixels

L’application photo est très bien conçue, à la fois pour une prise en main facile et pour prendre de bonnes photos sans se prendre la tête, mais aussi pour ceux qui veulent avoir plus de contrôle avec de nombreux réglages. Divisé en trois volets, vous avez simplement à faire glisser votre doigt sur l’écran vers la droite ou la gauche pour afficher les filtres ou les modes de caméra.

Le capteur de 13 mégapixels prend de très bons clichés avec beaucoup de détails. La capture est très rapide, tout comme la mise au point. J’ai trouvé le capteur globalement bon, mais comme vous pouvez le voir sur certains clichés, la forte luminosité ne lui réussit pas vraiment. Les photos deviennent alors rapidement surexposées et avec un filtre un peu jaunâtre.

xiaomi mi note photo format seize neuvieme

Photo prise au format 4:3

xiaomi mi note photo format quatre tiers

Photo prise au format 16:9

Sans un soleil de plomb, l’appareil photo du Xiaomi Mi Note s’en sort mieux. Les photos macro sont magnifiques, le mode HDR se montre efficace pour éclaircir les zones d’ombres trop marquées. Par défaut, les clichés sont réglés au format 4:3 pour exploiter pleinement la définition du capteur. Si vous préférez le 16:9, vous avez simplement à vous rendre dans les réglages. Vous trouverez ici deux fois la même photo (ou presque) avec ces deux formats.

En photo de nuit ou avec une faible lumière, le Mi Note est loin d’être un champion. Nous sommes également un peu déçus par le double flash LED qui aurait pu être plus homogène et moins marquer les différentes ombres sur la scène.

Autonomie : on reste sur notre faim

Avec sa batterie de 3000 mAh, nous nous attendions à une bonne autonomie pour ce Xiaomi Mi Note. C’est en partie le cas, mais pas dans tous les usages. Alors que le téléphone se montre plutôt efficace en mode de performance « équilibré », dès que vous passez en usage multimédia pour regarder une vidéo ou jouer à des jeux gourmands, la batterie fond littéralement.

Nous l’avons comparé aux résultats que nous avions obtenus sur les Galaxy S6 et le Galaxy S5, qui ont des écrans moins grands, mais également des batteries moins conséquentes. Comme vous pouvez le voir sur le tableau comparatif, le Mi note encaisse moins bien la lecture vidéo et la navigation web que ses concurrents, avec la luminosité réglée au maximum sur tous les smartphones.

Des modes de gestions de la batterie sont là pour ajuster les performances en fonction de vos usages. Si vous passez en mode Marathon ou en mode Veille, nul doute qu’il tiendra la distance, mais vous ne profiterez pas de tout le potentiel du téléphone. Pour autant, le Xiaomi Mi Note n’est pas une catastrophe en autonomie et vous tiendrez entre une et deux journée selon vos usages. Mais nous nous attendions à une meilleure gestion de l’énergie et une meilleure exploitation de cette batterie 3000 mAh.

Meilleur prix :

Xiaomi Mi Note

Avec ce Mi Note, Xiaomi propose une excellente phablette avec de nombreux points forts et un prix attractif, un peu plus de 400 euros chez HonorBuy. Le Snapdragon 801 n'a pas à rougir face à ses concurrents, son potentiel est ici pleinement exploité. Xiaomi propose un design à la fois original et très abouti qui se place incontestablement sur le haut de gamme. Le bon écran, la qualité audio et la qualité de son capteur photo sont également des atouts à mettre à son actif.

Quelques défauts viennent ternir le tableau, à commencer par une interface MIUI qui est convaincante, mais qui arrive avec une traduction imparfaite, l'absence de Play Store (même si cela peut s'arranger facilement), et la non-compatibilité avec la bande de fréquence 4G 800 MHz. Un produit qui n'est donc pas calibré pour le marché français. L'absence de port microSD et de batterie amovible sont également à noter.

Design

Ecran

Performances

Interface

Audio et Reseau

Appareil photo

Autonomie

Note finale

Le Xiaomi Mi Note est un excellent produit que nous conseillons à tous ceux qui cherchent un grand smartphone performant au design unique, pour un prix bien plus attractif que beaucoup de ses concurrents. Sachez également qu'une version Pro du Xiaomi Mi Note sera bientôt disponible, avec un Snapdragon 810 et 4 Go de RAM pour encore plus de puissance.
   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • PierreROSIER

    Vivement l’essai du Pro !!!!!!!!
    :-)

    • Il sort le mois prochain :)

      • PierreROSIER

        Pas trop tôt :-) donc après la sortie du G4… Le choix sera compliqué pour moi, ou pas ;-)

        • introid

          Il risque d’y avoir de grandes différences de prix peut-être entre les marques chinoises et les autres?
          Si oui cela peut aider/guider un peu le choix.

        • lemaitre

          LG avec le LG G4, Sony avec le Z4 ,htc avec sont M9 Samsung, Apple avec son iphone 6+ ils peuvent tous aller se rhabiller car la gamme Mi ( Mi4, Mi5, Mi note, Mi note pro ) va tout empoter sur son passage.

          • christophe hofmann

            En Chine oui, mais en Europe, et aux States, les grandes marques n’ont aucuns soucis à ce faire vu que Xiaomi n’est pas encore prêt de vendre dans nos contré. Et je ne vois pas où tu as vu qu’il y a un MI5.

          • lemaitre

            T’inquiètes le Mi5 est en route :)

          • christophe hofmann

            Ha bon, tu as des sources, pour confirmer t’es dire.

  • Jean Claude Grizzly

    perso rien a dire ce smartphone assure grave, performance, disgine, photo etc… ils s’en sort super bien deja

    • lemaitre

      Bien dit :) rien qu’avec le XIAOMI mi4 on se régale

  • Insomnia

    Dommage qu’il y ait kitkat, on est sur que lollipop sera de la partie ???

    • lemaitre

      Lollipop arrive sous peu pas de soucis à se faire avec XIAOMI :)

    • christophe hofmann

      Oui, ont est sur. D’ailleurs la ROM MIUI6,pour le Mi 2 ne fonctionnait pas sur kitkat, du coup ils l’ont développé sur lollipop.

    • christophe hofmann

      Et les majeurs changement de Lollipop sont déjà incorporé à la Rom MIUI sous Kitkat.

      • lemaitre

        bien vu

    • lemaitre

      Absolument; mais vu le résultat de lollipop sur certains HDG….

  • christophe hofmann

    C’est un peu logique que les Smartphones Xiaomi ne sont pas adapté au marché Français, vu que Xiaomi ne vend ses produits qu’en Asie, et qu’il faut donc l’importer.

  • Richard

    Bonjour, pourriez-vous rajouter s’ils vous plait une info sur le capteur, malgré que la version d’android ne soit que kitkat il est possible d’avoir un contrôle manuel total de l’appareil photo, avec des durées d’exposition jusqu’à 32 secondes, ce qui est vraiment pas mal.

  • MrMass

    Et les réseaux en France, cela donne quoi ??

    • lemaitre

      4G FDD-LTE: bands 3(1800MHz)/ bands 7(2600MHz) donc Bouygues ou Free

  • TonioLA

    Superbe smartphone