Test Xiaomi Mi Mix 2S : le flagship borderless sans encoche

test xiaomi mi mix 2s

Maj. le 25 mai 2018 à 16 h 25 min

Le Xiaomi Mi Mi 2S passe sur notre banc de test. Le flagship borderless débarque avec un design très similaire à son prédécesseur, mais avec une fiche technique revue. Le constructeur communique sur un appareil photo très performant, nous allons vérifier cela et passons au crible ses performances, son interface, son autonomie, son prix ainsi que sa disponibilité.

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ACHETER LE XIAOMI MI MIX 2S

Le Xiaomi Mi Mix 2 nous a fait une bonne impression lors de son test. Ce dernier arbore un magnifique design borderless sans encoche et s’est montré performant en toutes circonstances grâce au Snapdragon 835. Son autonomie a également été un point fort sans oublier la compatibilité avec nos fréquences 4G. L’appareil photo nous a laissé par contre un sentiment mitigé. Le Mi Mix 2S reprend le flambeau, avec comme promesse de nous fournir une meilleure expérience que son prédécesseur à tous les niveaux.

Vidéo

Dans la boîte

Nous retrouvons comme accessoires un chargeur, un câble USB Type-C, une coque de protection noire en plastique rigide et une petite aiguille pour ouvrir le slot double nano sim. Le constructeur ne fournit pas d’écouteurs avec son flagship comme d’habitude. Les choses devraient changer lorsque les produits de la marque seront officiellement disponibles dans l’hexagone. Xiaomi débarque en France le 22 mai 2018 pour mémoire et nous serons présents pour cet événement.

Fiche technique

 Fiche technique Xiaomi Mi Mix 2S
PrixÀ partir de 423 euros
Dimensions150,86 x 74,9 x 8,1 mm
Poids189 g
Ecran5,99" 18:9
DéfinitionFull HD+ 2160 x 1080 pixels
Photo12 MP Sony IMX363 + 12 MP avec zoom optique 2x
OSAndroid Oreo + MIUI 9
Mémoire interne64 / 128 / 256 Go
MicroSDOui
ConnectivitéUSB-C, Bluetooth 5.0, GPS, dual-band Wi-Fi 802.11ac, NFC et supporte 43 bandes de fréquences de 226 pays dont 22 en 4G
NFCOui
SoCSnapdragon 845
RAM6 ou 8 Go
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui / Oui
Résistance à l'eauNon
Batterie3400 mAh
Port de chargeUSB Type-C
Recharge rapideOui / Quick Charge 4.0
Recharge Qi sans filOui
ColorisNoir et Blanc

C’est clairement un haut de gamme de 2018, la version de test du Mi Mix 2S que nous avons à notre disposition embarque le Snapdragon 845 bien entendu, mais également 6 Go de RAM ainsi que 64 Go de mémoire interne. Le constructeur propose ce qui se fait de mieux actuellement.

L’écran est de 6 pouces avec une définition Full HD+ soit 2160 x 1080 pixels au ratio 18:9. L’autonomie de l’appareil a été confiée à une batterie de 3400 mAh compatible avec la charge rapide QuicKCharge 3.0 ainsi que la charge par induction Qi.

Design

L’aspect du smartphone reprend dans les grandes lignes les traits du Xiaomi Mi Mix 2 à quelques détails près. La façade du smartphone révèle un écran borderless sans encoche occupant une majeure partie de l’espace. Une fine bordure noire est présente en dessous de celui-ci pour loger les capteurs frontaux.

La tranche supérieure abrite un micro, celle de droite l’emplacement double nano SIM, concernant la tranche droite nous apercevons les boutons d’alimentation et du volume. Enfin, la tranche inférieure dévoile un port USB Type-C ainsi qu’un haut-parleur et un micro. Au dos nous avons droit à un double capteur photo présent sur la partie supérieure gauche placé à la verticale. Alors que son prédécesseur se contentait d’un simple capteur photo.

Le port jack est aux abonnés absents, le constructeur mise sur l’USB Type-C ou le Bluetooth. Le dos effet miroir est un véritable nid à traces de doigts. Les petites dorures présentes à l’arrière du smartphone lui donnent du cachet. Dans tous les cas, le Mi Mix 2S nous donne une bonne impression. La qualité de fabrication est au rendez-vous et il est clair que le flagship a un aspect très premium et une identité qui est bien à lui.

Écran

Xiaomi n’a pas cédé à l’OLED pour le moment et continue de nous proposer un bel écran LCD IPS qui occupe plus de 80% de la surface. Nous trouvons celui-ci très agréable. Depuis la sortie du Mi Mix 2, pratiquement tous les constructeurs se sont mis à proposer des écrans borderless. Cependant, Xiaomi a décidé de ne pas céder à l’encoche. Du moins pour le moment, d’après les dernières informations que nous avons au sujet du design du futur flagship, le Xiaomi Mi 7 les choses seront visiblement différentes puisqu’il semble l’adopter.

À l’instar de son prédécesseur, l’écran du Mi Mix 2S est tout bonnement excellent. C’est souvent le cas chez le constructeur y compris sur des appareils moins onéreux. La lisibilité de l’écran est optimale même en plein soleil, sous condition de bien ajuster la luminosité. La fonction d’ajustement automatique fait parfois des siennes. C’est sans doute parce que le capteur est situé en bas de l’écran et non en haut. La colorimétrie quant à elle nous paraît juste.

Le fait que l’écran soit Full HD+ ne nous semble pas être contraignant. Une définition plus élevée aurait eu un effet néfaste sur l’autonomie de l’appareil. Les amateurs de réalité virtuelle devront se contenter de cette définition ou s’orienter vers un autre appareil ayant plus de pixels. Pour profiter pleinement de l’interface et de l’écran, Xiaomi s’est inspiré de l’iPhone X et d’Android P pour intégrer les gestes de navigation. Il faut du temps pour s’habituer et parfois certains éléments de l’interface entrent en contradiction avec ce dispositif de navigation.

Performances du Xiaomi Mi Mix 2S

Le Snapdragon 845 propulse à pleine puissance ce flagship qui est tout bonnement performant en toute circonstance. Android réagit au quart de tour sans sourciller. Le SoC haut de gamme de Qualcomm fait un petit bond en avant par rapport à la génération précédente. Concernant le multitâche, les 6 Go de RAM embarqués permettent amplement de faire tourner de multiples applications sans risquer de les fermer trop rapidement.

Comme d’habitude nous installons les benchmarks AnTuTu et Geekbench pour avoir une idée de la puissance brute du smartphone. Naturellement, ce n’est pas représentatif de l’expérience utilisateur dans un usage classique : quelques jeux, réseaux sociaux, mail et navigation web. Il devient parfois difficile de voir une vraie différence entre un flagship et un smartphone milieu de gamme. Nous aurons d’ailleurs l’occasion de développer ce sujet un peu plus tard.

  • AnTuTu : 268 329
  • Geekbench : 9071 multi core et 2447 en single core

Nous avons également essayé le jeu Asphalt 8: Airborne et bien entendu le jeu tourne à merveille sans aucun lag et les temps de chargements ne sont pas bien longs. En utilisation prolongée nous constatons une légère chauffe à l’arrière du smartphone. Toutefois, cela reste relativement contenu et ne constitue pas une gêne selon nous.

Interface

MIUI 9.5 est la surcouche maison du constructeur, elle est basée sur Android 8.0 Oreo. Nous avons déjà eu l’occasion de la croiser lors de notre test du Xiaomi Redmi Note 5 Pro. Nous ne constatons pas de changements flagrants par rapport au test de son cousin. En dehors du fait que nous avons affaire à une version globale. C’est-à-dire que l’interface du smartphone embarque directement le Google Play Store ainsi que la langue française.

MIUI ne propose pas de tiroir d’applications, c’est une approche similaire à iOS il faut donc s’organiser sur les bureaux virtuels pour les classer et les ranger. Toutefois, les plus réfractaires pourront toujours installer un nouveau launcher facilement. Le volet de notifications est des plus classiques avec la présence des raccourcis : Wi-Fi, Bluetooth, Mode Avion… il est bien entendu possible de le personnaliser.

Le menu paramètres est bien moins austère que celui d’une version stock d’Android Oreo puisque nous avons droit à des icônes colorées. Cela facilite la navigation dans les menus puisqu’ils sont plus facilement reconnaissables. Au rang des petites originalités, il est possible de cloner les applications pour utiliser deux comptes Facebook par exemple ou tout autre service.

La surcouche embarque également des options pour filtrer les messages, appels, SMS et MMS sans avoir recours à une application tierce. De plus en plus de constructeurs mettent à disposition ce genre d’options. L’interface a beaucoup gagné en maturité au fil des mises à jour et le constructeur a mieux disposé certaines options.

Le Xiaomi Mi Mix 2S peut également participer à la bêta d’Android P. Il est facile de s’inscrire sur le site prévu à cet effet. Ensuite, la mise à jour se télécharge simplement sur le smartphone. Il est question d’une interface similaire à celle des Google Pixel qui restaient jusqu’à présent les seuls appareils à pouvoir bénéficier des Developer Preview. Naturellement, il est déconseillé de l’installer sur un smartphone que vous utilisez tous les jours, les bugs pouvant être potentiellement nombreux et particulièrement gênants.

Audio

Le haut-parleur situé dans la tranche inférieure est de bonne facture, le son ne subit pas de distorsion trop désagréable lorsque le volume est élevé. Les basses sont un peu à la traîne comme souvent sur les smartphones. Concernant les aigus et les médiums, c’est satisfaisant.

L’absence du port jack va probablement en chagriner quelques-uns. Le connecteur USB Type-C peut pallier à ce manque. Cependant, il faudra toujours l’avoir avec soi, sans oublier que Xiaomi ne fournit pas d’écouteurs avec son flagship. Nous pouvons dans tous les cas espérer que cela ne sera pas le cas lorsque le produit sera vendu officiellement en France. La réglementation en vigueur en France obligeant les constructeurs à une certaine rigueur à ce niveau-là.

Réseau & GPS

Nous commençons tout d’abord par évoquer le GPS. Celui-ci fonctionne bien, la localisation se fait rapidement sans problème. Nous en profitons pour signaler que le smartphone est compatible également GLONASS et également avec le dispositif chinois BDS qui est en train de se développer petit à petit.

Très haut débit menacé satellite saturé

Excellente nouvelle en matière de 4G, Xiaomi a pensé à inclure les bandes de fréquences B20 et B28 (700 et 800 MHz) sur le Mi Mix 2S. Ce n’est pas toujours le cas sur tous les produits vendus par le constructeur chinois.

Appareil photo du Xiaomi Mi Mix 2S

Nous avons droit à un double capteur photo cette fois contrairement au Mi Mix 2 qui ne se contentait que d’un seul capteur. La configuration est la suivante, un capteur de 12 MP ouvrant à f/1.8 de 21 mm et un autre de 12 MP ouvrant à f/2.4 de 26 mm permettant d’obtenir un zoom optique de 2x. Un flash LED double ton accompagne l’appareil photo principal. Il est bon de noter que seul le capteur principal profite du stabilisateur optique.

Le fait de posséder un double capteur photo profite aux effets bokeh (les flous d’arrière-plan) qui sont particulièrement réussis. Les détails en mode portrait sont excellents, l’image bénéficie d’un bon piqué en condition de bonne luminosité. Par rapport au Xiaomi Mi Mix 2, le nouveau flagship fait clairement un bond en avant en termes de qualité photo. Cependant, en condition de faible luminosité, nous avons eu parfois affaire à un phénomène étrange, certains clichés capturés accentuent la couleur jaune.

Xiaomi a ajouté une nouveauté dans l’application appareil photo. Il s’agit d’un mode IA (intelligence artificielle). Nous avons déjà eu l’occasion de croiser une technologie similaire chez Huawei et Honor qui tire parti du NPU, le coprocesseur du Kirin 970. Ce système permet de profiter de réglages automatiques pour capturer des clichés optimisés en fonction d’une scène. Chez Huawei cela fonctionne plutôt très bien et permet d’ajouter une touche artistique aux photos. J’ai pu comparer les rendus entre mon P20 et le Mi Mix 2S.

Xiaomi a semble-t-il encore du pain sur la planche pour améliorer son dispositif. Nous ne constatons pas de réel gain avec l’IA activée que ce soit pour la nourriture, des fleurs ou des bâtiments que l’IA reconnaît. Nous n’avons pas franchement perçu de réelles différences. C’est une première version, Xiaomi en profitera sans doute pour l’optimiser dans de futures mises à jour.

Concernant la vidéo, la stabilisation fonctionne en Full HD et même en Ultra HD. L’exposition semble bien gérée et la mise au point est réactive. Les options permettent de définir si l’on souhaite enregistrer en H264 ou H265 pour gagner en espace de stockage. Nous regrettons que l’enregistrement sonore ne soit pas d’une grande clarté en revanche.

Le capteur à selfie de 5 MP ne fait pas de miracle, c’est un peu une déception puisque nous rencontrons de nombreux problèmes d’exposition. Sans oublier que mode portrait n’est pas des plus réussis avec une mauvaise gestion de l’effet flou. Nous avons clairement vu mieux, le Redmi Note 5 Pro fournit de mon point de vue une bien meilleure prestation sur cet aspect-là.

Autonomie du Xiaomi Mi Mix 2S

La batterie de 3400 mAh embarquée dans le Mi Mix 2S permet de profiter d’une autonomie relativement intéressante d’au moins deux jours à condition de ne pas trop utiliser intensivement le smartphone. C’est une première chez Xiaomi, le smartphone est compatible avec la norme Qi permettant la recharge sans fil par induction. Une technologie que nous retrouvons de plus en plus souvent dans les véhicules également.

test xiaomi mi mix 2s
La recharge sans fil Qi

Le QuickCharge 3.0 est également supporté par le Xiaomi Mi Mix 2S et permet de récupérer rapidement de l’autonomie. Le flagship ne décevra pas les plus exigeants en matière d’autonomie.

Prix et disponibilité

Gearbest propose le Xiaomi Mi Mix 2S en précommande à 424 euros pour la version avec 6 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne en coloris blanc. Les plus impatients pourront se tourner vers l’import pour être sûrs d’obtenir le smartphone. Il est question d’effectuer les livraisons entre mai et juin 2018. Toutefois, le Xiaomi Mi Mix 2S coûterait 499 euros en Espagne. Et nous avons de bonnes raisons de penser que ce prix sera également pratiqué en France. Pour mémoire, Xiaomi débarque en France le 22 mai 2018. Nous saurons très bientôt quels seront les produits qui seront commercialisés de manière officielle par le constructeur.

CLIQUEZ ICI POUR VOUS ACHETER LE XIAOMI MI MIX 2S

À qui s’adresse ce smartphone ?

La question se pose, surtout chez Xiaomi. Le constructeur dispose d’un riche catalogue de produit et notamment des smartphones milieu de gamme très prometteurs. En 2018, nous avons eu l’occasion de tester le Xiaomi Redmi 5 Plus et le Redmi Note 5 Pro. Ces deux smartphones milieu de gamme proposent de très bonnes prestations aussi bien en termes de performances, d’autonomie et de photo. Pour un prix bien inférieur au Mi Mix 2S.

test xiaomi redmi note 5 pro
Le Xiaomi Redmi Note 5 Pro

Naturellement, dans la plupart de ces domaines, le flagship borderless s’en sort bien mieux. Cependant, l’écart de prix ne se justifie pas forcément avant de jeter votre dévolu sur cet appareil haut de gamme. Posez-vous les bonnes questions. Les appareils milieu de gamme de 2018 offrent également de solides prestations en tout point de vue.

Conclusion

Le Xiaomi Mi Mix 2S est une très belle évolution du Mi Mix 2. Certes le design change peu. Cependant, nous constatons un bond en avant en termes de performances et surtout la qualité des photos améliorée. Pour ne rien gâcher, le smartphone propose la recharge sans fil et se montre toujours compatible avec toutes nos bandes de fréquences 4G.

Cependant, nous regrettons le placement du capteur à selfie obligeant de retourner le smartphone pour pouvoir prendre des clichés convenablement. L’IA pour l’appareil photo ne sert pour le moment à rien.

NOTRE AVIS sur le Xiaomi Mi Mix 2S

L’habit ne fait pas le moine, le Xiaomi Mi Mix 2S reste une évolution majeure par rapport au Mi Mix 2. Certes son design est quasi identique. Cependant, nous avons droit à un appareil photo principal largement amélioré. Les performances assurées par le Snapdragon 845 sont tout simplement excellentes. L’autonomie et l’écran ne font pas non plus défaut à l’appareil. Cerise sur le gâteau, toutes nos bandes de fréquences 4G sont supportées.

Nous regrettons que le flagship fasse l’impasse sur la prise jack. Sans oublier le placement du capteur photo frontal sur la bordure inférieure forçant à retourner le smartphone pour optimiser la capture des clichés.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du LG Q7 : un joli petit Q passant inaperçu

Avec le LG Q7, le coréen tente de se prendre une place sur le marché des smartphones milieu de gamme. Un pari audacieux dans la mesure où ce segment est largement occupé par des constructeurs chinois très agressifs. Le LG Q7 a-t-il les armes pour vaincre ses concurrents ? Réponse dans notre test complet.

Test Xiaomi Mi 8 : il est venu et il les a tous vaincus !

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi 8. Le dernier flagship du constructeur chinois propose une fiche technique très aguicheuse et un rapport qualité-prix agressif. Nous avons pu passer plusieurs jours en sa compagnie, que vaut-il ? Voici…