Smartphone : le suicide tente 66% des ados qui l’utilisent plus de 5 heures par jour

Trop de smartphone rend suicidaire, particulièrement à l’adolescence. Une étude choc menée aux Etats-Unis sur 506.000 individus montre en effet que le risque de développer des tendances suicidaires a augmenté de 66% entre 2010 et 2015 auprès de cette population alors que leur consommation journalière de smartphone est passée à 5 heures par jour. Les auteurs de l’étude déduisent que la surconsommation des réseaux sociaux via les smartphones renforce les effets de l’exclusion et favorise l’exposition au cyberharcèlement. 

smartphone suicide

Vous trouvez que votre ado passe bien trop de temps sur son smartphone ? Il est temps d’agir : une étude américaine menée entre 2010 et 2015 par l’Université de San Diego et de Floride sur 506.000 adolescents américains (13-18 ans) montre que le risque de suicide a augmenté de 66% pendant la période.  La statistique mélange le développement de symptômes suicidaires et le passage à l’acte. En outre, selon l’étude, le taux de suicide de cette population a doublé depuis les années 1990.

Le problème est très inquiétant, surtout lorsque l’on sait que le taux de suicide auprès des ados avait nettement baissé au début des années 2000. Les scientifiques n’établissent pas de lien de cause à effet direct, mais ils pensent que la surconsommation de réseaux sociaux au sens large, favorisée par l’essor du smartphone (les ados y sont 92% à avoir un smartphone), les expose plus facilement au cyber-harcèlement. Les challenge dangereux pourraient également jouer un rôle.

Smartphone et suicide : +66% d’ados qui veulent mettre fin à leurs jours à cause d’une surconsommation des réseaux sociaux

Le problème touche toutes les catégories sociales, mais dépend de la situation géographique (certains Etats américains sont plus touchés que d’autres). En outre, les auteurs de l’étude ont constaté une forte augmentation du risque de suicide chez les garçons, mais c’est chez les filles qu’il a le plus augmenté. En France, une étude reprise par le ministère de l’Education nationale lors du Safer Internet Day (février 2017) montre que près de 40% des 13-17 ans ont déjà subi une ou plusieurs agressions en ligne – on parlait plutôt de 20% en 2014.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RMC Sport est plus cher que SFR Sport : colère des abonnés

En devenant RMC Sport, SFR Sport en a profité pour augmenter ses tarifs. Désormais, pour pouvoir profiter des matchs de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa, les abonnés doivent souscrire à un second bouquet. Cette décision passe très…