SFR : abonnés en fuite, plan de départs volontaires, comment va-t-il s’en sortir ?

En rachetant l’opérateur SFR en 2014, Patrick Drahi a joué la restructuration massive mais a aussi meurtri l’opérateur qui a vu ses abonnés fuir en masse. A l’orée des départs volontaires de l’entreprise, nous allons voir comment SFR compte revenir dans la course.

Difficile de savoir si SFR arrivera à survivre à son rachat par Altice, la maison-mère de Numéricable dirigée par Patrick Drahi. Celui-ci est dans une position difficile en ce début d’année, sur tous les fronts, et va devoir rehausser ses efforts sur 2016 pour s’en sortir.

Les plans de restriction des coûts adoptés par l’entreprise ont en effet été terriblement difficiles pour celui-ci, qui aura enregistré une perte de 41 millions d’euros sur le premier trimestre. Pire encore, ses abonnés sont partis en masse aussi bien sur le fixe que sur le mobile. Plus d’1 million est en effet parti entre 2015 et 2016.

Mais l’année en cours donne de l’espoir pour l’opérateur au carré rouge. On a pu le voir investir massivement sur son réseau, ayant réussi à rattraper énormément son retard sur le mois de mai 2016 et rattraper petit à petit Free Mobile.

Retrouver les revenus à tout prix

La stratégie de SFR n’est pas pour autant portée vers ses utilisateurs, mais bien plus sur les revenus que l’entreprise pourra tirer des changements qu’elle opérera. En effet, nous savons déjà que les revenus tirés des abonnements mobiles sont en chute libre depuis l’arrivée de Free Mobile sur le marché.

A juste titre diront les consommateurs, puisque les prix ne faisaient qu’augmenter jusqu’alors sans que les gains pour les clients ne soient véritablement visibles. Depuis, la situation a bien changé et même les offres avec mobile sont devenues beaucoup plus transparentes pour les clients.

Pour Patrick Drahi, l’évolution se fera donc sur le service. Et c’est pourquoi il a annoncé la création de SFR Presse en avril 2016, qui regroupe les organes TV et presse possédés par sa maison-mère Altice dans le but de jouer la convergence.

Comment retrouver les revenus ? En proposant l’accès à ces médias via paiement sur son abonnement mensuel. BFM TV, RMC, Libération et plein d’autres pourraient donc justifier l’augmentation prochaine de ses abonnements et pousser la remontée des revenus du groupe.

Accuser le coup quitte à perdre salariés et clients

Il va maintenant falloir réussir à récupérer des clients, ce que l’augmentation de ce début d’année ne devrait pas réussir à pousser. D’autant que sur le marché professionnel, sur lequel SFR était numéro 2 et possédait 20% de parts de marché, l’opérateur est aussi en chute après que ces clients, parfois même historiques, aient été déçus de la couverture proposée par celui-ci.

On comprend mieux l’attention toute particulière sur la qualité de son réseau que porte l’opérateur en ce début d’année. Pour les professionnels comme les particuliers, les services évoluent également et notamment sur le Cloud qui devient primordial pour les opérateurs en France.

Mais ces changements se font dans la douleur : Numéricable, SFR, SFD et 5 sur 5 vont devoir réaliser encore une nouvelle restructuration sous peu, afin de réunir les activités sous deux nouvelles enseignes qui seront SFR Distribution et SFR Business.

Cela ne se fera pas sans heurt : 180 à 190 salariés de SFR et 450 à 490 de Numéricable seront transférés à cette occasion. Cette nouvelle structure n’aura toutefois pas que des bons côtés : Michel Paulin a annoncé que celle-ci impactera le volume d’emploi et qu’un plan de départ volontaire était prévu.

Autant dire que sur 2016, SFR va continuer à creuser dans les tranchées, mais son avenir n’est pas si incertain qu’il pourrait y paraître. Si les investissements prévus sont porteurs, comme l’Ultra Haut Débit mobile annoncé il y a peu, même si cela pourrait se faire au détriment de l’emploi au sein du groupe, il pourrait renaître de ses cendres. Mais la situation reste très compliquée pour lui.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Aldwyr

    Non, vraiment ? Avec une politique d’option obligatoire non résiliable, augmentation des tarifs quasiment tout les 3 mois sans raison, dégradation du réseau, service client déplorable. Ils pensent vraiment qu’une restructuration et un licenciement, départ volontaire ou je ne sais quoi d’autre vont les sauver ?
    Les seuls client qui restent, c’est ceux qui n’ont pas trouvé mieux ailleurs ou qui ne se sont pas encore penché sur la question. Mais quand ils verront se s’intéresseront par hasard à leur facture et qu’ils remarqueront que cette dernière à augmenter sans raison, ils vont y réfléchir à deux fois avant de rester chez eux.

    • Hugo

      la location de la box vient de passer a 5€/mois

      • Aldwyr

        Lol. ^^’

      • Android77

        Rhoooo il est fort ce Patrick :)
        J’admire son courage de prendre des décisions comme celle la !

        La CGT a pas intérêt à faire grève à SFR sinon Pat il débarque et il vire tout le monde …

        • Hugo

          Pat la menace

    • Seb N

      Exactement mon cas..un jour j’ai fait « mais! C’était pas moins cher avant? » :))
      Ma mère idem (je lui ai dit regarde bien tes factures..) , orange en août
      Et mon père nommé par la famille « beta testeur » d’office pour tester le réseau orange depuis 1 mois :)) et il n’y a pas photo, les appels de + de 5min sont devenus impossibles sans coupures, 3g=0g, etc etc. Ils ont mis une bonne boîte par terre car avant sfr était top..et sans compter les doubles facturations et pire encore ces chiens ont osé suspendre la ligne pro de ma mère (plus possible de passer d’appels) pour un retard de paiement de 2 jours (la faute à la poste en plus, alors qu’ils venaient de la facturer 2 fois et le remboursement on l’attends toujours..)(et elle paye +150€ par mois à sfr..client gold soit disant..on a vu!)

  • Bouchnika

    Avec les arnaques en tout genre, cet opérateur m’a déçu. Je l’ai quitté pour une arnaque de souscriptions à des abonnements internet+ (app mobile) sans mon consentement. Je déconseille cet opérateur, et je n’y retournerai jamais.

    • lol

      Non, la il faut arrêter, tu es complètement HS c’est toi le problème qui a souscris c’pas SFR qui va te faire souscrire à un service qui n’a rien avoir avec SFR.
      Avant de vouloir bash SFR pour tout et rien, s’il vous plait cultivez-vous sur le sujet des services etc…

  • Hugo

    il a la cravate de travers sur la photo comme notre François

  • Gazeka74

    Il m’a l’air anti-PAT-ique Ü