Revenge Porn : les sextos sont ils une pratique à bannir chez les adolescents ?

Les sextos, tout le monde en envoie. C’est la tendance du moment. Et si entre adultes consentants, ce mode de communication est, la plupart du temps, clair et sans ambiguïté, chez les jeunes, plus précisément, les ados, il peut constituer un vrai danger.

S’envoyer des sextos lorsqu’on est loin ou pour faire monter la pression avant une soirée en amoureux, c’est toujours plus fun qu’un simple SMS. C’est un moyen de faire monter l’excitation, ça peut aussi être une façon de créer un lien et de communiquer son attirance à l’autre mais chez les ados, tout n’est pas toujours si clair et pour la spécialiste Natacha Hennon, chez les jeunes, les sextos, ça peut aussi être un danger.

Sans trop s’attarder sur les impacts psychologiques de la relation amoureuse et sexuelle, Natacha Hennon nous expose, dans son dernier billet, les impacts des sextos chez les jeunes. En envoyant une photo de soi à connotation sexuelle par MMS, on prend aussi le risque d’être exposé. En France, le fait d’humilier ses exs en postant des photos d’eux dénudées ou sexuellement explicites sur la toile est passible d’une amende de 45 000 euros.

L’adolescent qui envoie cette photo de lui dénudée est amoureux, il a confiance en son partenaire mais il prend aussi le risque que cette photo soit exposée à la vue de tous. Et après une rupture, cette confiance peut rapidement être trahie et celui des deux qui aura été quitté n’hésitera parfois pas à poster des photos dénudées de son ex partenaire sur les réseaux sociaux ou ailleurs pour l’humilier. Une pratique bien connue qui a même un nom, le revenge porn.

Une pratique illégale et condamnable. Le mois dernier, celui qu’on surnommait le roi du revenge porn a été condamné à deux ans de prison. Quelques mois plus tôt, un jeune californien était, quant à lui condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir également géré un site de revenge porn. Un nouveau fléau qui a suffisamment d’impact un peu partout dans le monde pour que certaines multinationales comme Microsoft s’y intéressent.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Lionel

    Et dieu (ou pas ?) inventa Snapchat, je ne pense pas que ce soit aux attitudes de changer mais aux systèmes d’évoluer.. Une photo « hot » qui n’est pas screen ne peut pas nuire

    • emmanuel milcent

      Snapchat, si facilement piraté :( n’importe quoi…
      Le meilleur moyen de ne pas avoir de  » tuile  » du genre, c’est de ne pas en faire, et c’est la seule solution, point barre.

    • jean-luc Mutabazi

      – Je vais te raconter une anecdote arrive pas plus tard que dimanche dernier. Une fille que j’ai en snap s’est fait piraté, la personne qui l’a piraté m’a envoyé une photo de la fille en question en string (c’était bel et bien la fille vu que j’avais reçu une photo normale d’elle plusieurs jours avant son piratage). Donc ton Dieu qui a crée snap, ce n’est pas elle qui va lui remercié ^^

      – Peu importe ce qu’on créera le meilleur moyen c’est tout simplement e ne pas prendre de photos/vidéos hots de soit!

      • Lionel

        Quand tu as reçu la photo après piratage c’était un vrai snap ou une photo chargée dans la conversation ?
        Tu peux me l’envoyer vérifier un truc haha, non mais si elle l’a enregistré sur son portable… Tu vois quoi

        • emmanuel milcent

          Ah, t’es donc un pervers qui mate, voilà pourquoi tu défends le truc et ne veux pas que ça cesse, tout s’explique :)

          • Lionel

            Exactement mais chut 💯

            Pour être pervers il faudrait que j’ai des délires non consentis avec des personnes plus jeunes, sauf qu’elles ont mon âge et trouvent leur compte aussi 👌

            Il ne faut pas se voiler la face c’est 15 ou 20% des comptes Snapchat uniquement pour du c** mais au delà je suis bien placé pour dire que le risque est plutôt faible, en bloquant il ne peut même pas retrouver ton pseudo etc .

        • jean-luc Mutabazi

          Je ne sais pas comment la personne à eu accès à cette photo mais ce qui est sur c’est que la personne n’a pas eu accès à son smartphone vu qu’au moment où le pirate me parlait je lui parlais par sms.
          Et c’était une photo chargée dans la conversation. Je suppose que la fille l’avait gardé dans une autre Snap et le pirate est tombé dessus. Donc Snap n’est pas si dieusque que vous ne le prétendez

  • Mr Patator

    C’est ainsi qu’on apprend de ses conneries :). Un ado c’est con à la base.
    Et qu’on se retrouve sur 4chan à poil…

    • emmanuel milcent

      ben c’est bizarre, moi j’ai jamais fait ces conneries (ni aucune d’ailleurs)… :) tant mieux pour vous :)
      Il faut croire que je devais être un adolescent modèle (ou presque) :)

      • Mr Patator

        Je n’ai pas fait ce genre de connerie, mais bien d’autres bien plus dangereuses… avec le recul on étaient inconscients.

        • MaGiiC

          dat rebel

          • Mr Patator

            Non stupide surtout, comme marcher sur des toits en verre d’usines désaffectées ou fabriquer des mortiers à base d’anti-herbe :).

          • Pzi Rob

            Séléction naturelle tu as été sauvé c’est bon tu peux rester

  • Atlas ⭐️

    Je n’en ai jamais envoyé et je trouve ça trop bizarre.
    Quelque part quelqu’un est en train de faire une base de données avec toutes les photos de ces gens et les ressortira un jour.

    • emmanuel milcent

      ouais c’est sûr, le meilleur moyen de ne pas se retrouver avec ce genre de  » tuile « , c’est de ne pas en faire :) Il y aura toujours un petit malin pour se les accaparer et les diffuser (ou nous faire chanter)
      Tiens ça me rappelle le film  » sextape  » , avec les synchronisations de comptes, gare à la gaffe :)

  • emmanuel milcent

    t’as vraiment rien compris, je n’ai pas dit de s’abstenir d’avoir des relations sexuelles, mais de s’abstenir de prendre des photos ou vidéos pendant ces moments là (ou avec des appareils non connectés à internet, et après, sitôt visionnées avec son (sa) compagne ou compagnon, sitôt effacée, comme ça pas de trace, pas de tentation de chantage (ou de postage sur internet) en cas de rupture ultérieure…

    • Lionel

      Non mais là enfaite il était question de sexto, des photos sexuellement explicites à distance pas de poster les photos de son dernier plan cul en story …

      En même temps personne n’a son patron sur snapchat, ce n’est pas encore demandé sur les CV et pour la famille soit t’as un autre compte pour le privé soit tu ne les couche pas au moment d’envoyer ton cul.. Si quelqu’un est encore victime de chantage avec ça elle n’est pas trop douée

  • Salade Tomate Oignon

    Mais c’est quoi le rapport avec les ados dans tout ca ? Le danger est le même peut importe l’age…