Remix OS fonctionne désormais sur les vieux PC 32 Bit

Maj. le 13 février 2018 à 19 h 05 min

Vous possédez un vieux PC encore en état de marche mais pas assez récent pour faire tourner Windows 10 ? Pourquoi ne pas y installer Remix OS pour profiter d’Android avec une interface PC ?

Remix OS

Remix OS, c’est une version Android avec une interface pour PC qui n’est pas sans rappeler celle de Windows et c’est surtout le moyen le plus sûr de profiter de l’OS de Google sur un système avec clavier et souris. Fin janvier, Jide distribuait une version alpha du logiciel mais celle-ci ne fonctionnait que sur les machine 64 Bit. Heureusement, entre temps, la société a également rendu disponible une version destinée aussi bien aux machines 64 Bit qu’aux PC 32 Bit.

Si certaines applications Android ne sont optimisées ni pour les systèmes proposant un clavier et une souris, ni pour les écrans non tactiles, Remix OS accomplit néanmoins bien mieux sa mission que n’importe quel émulateur pour PC. Tout comme pour la version alpha distribuée précédemment, l’installation se fera via une clé USB.

Une fois le logiciel téléchargé sur ce lien et installé sur la clé USB, il faudra ensuite changer les options de démarrage dans le BIOS pour démarrer à partir du support de stockage amovible. Seul petit hic, pour obtenir des performances optimales, il est préférable d’utiliser un port USB 3.0, or la plupart du temps, les vieux PC 32 Bit offrent seulement de l’USB 2.0. Alors bien sûr, ça fonctionnera mais ne vous attendez pas à voir tourner Remix OS à plein régime.

Il est également possible d’installer Remix OS directement sur le disque dur de la machine en employant une méthode alternative, toutefois, sachant qu’il s’agit seulement d’une préversion du logiciel, ce n’est pas conseillé pour l’instant.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Trottinette électrique : où a-t-on le droit de rouler, voici les règles

La trottinette électrique est dans le viseur de la ministre des Transports Elizabeth Borne qui a annoncé vendredi 21 septembre 2018 son intention d’interdire sa circulation sur les trottoirs. Malgré un développement rapide, les règles encadrant l’usage de la trottinette…