Project Treble : qu’est-ce que c’est et quels smartphones sont compatibles ?

Maj. le 14 décembre 2017 à 21 h 53 min

Le Project Treble est un nouveau dispositif introduit par Android Oreo pour accélérer la mise à disposition des mises à jour. La répartition des versions d’Android témoigne d’un véritable problème dans l’écosystème du système d’exploitation au robot vert. Le géant de la recherche a donc réfléchi à un moyen technique de permettre aux constructeurs d’être plus réactifs. On vous explique qu’est-ce que c’est et vous dit quels smartphones sont compatibles. 

android oreo project treble

Avez-vous entendu parler du Project Treble ? Les consommateurs se plaignent de manière récurrente du manque de réactivité des constructeurs pour déployer les nouvelles mises à jour Android. Google est conscient de ce problème depuis des années sans jamais arriver à le résorber. La répartition des versions d’Android du mois de novembre 2017 nous le confirme, Marshmallow sorti en 2015 représente encore près d’un tiers des terminaux en circulation. Google dos au mur se devait de réagir.

Project Treble : qu’est-ce que c’est ?

Treble est sans aucun doute la plus grosse nouveauté introduite dans Android Oreo. Bien que totalement invisible aux yeux des utilisateurs, sur le plan technique, ce changement prend place au coeur du système au niveau du framework. Avant Treble, les constructeurs devaient revoir de fond en comble non seulement le framework mais également les drivers et diverses intégrations nécessaires pour le bon fonctionnement de l’appareil.

Depuis l’arrivée de Treble, les constructeurs ont désormais plus de souplesses puisque Google a décidé de séparer les intégrations des constructeurs du framework visant à faciliter leur travail. Cette réorganisation en profondeur n’est pas anodine, la modularité du coeur d’Android va contribuer à ce que les constructeurs puissent être plus réactifs, du moins, sur le papier. Dans la pratique, ils ne sont pas obligés d’adopter cette nouvelle architecture. Les surcouches par exemple sont en partie dépendantes du framework et au final certaines marques décident de ne pas inclure Project Treble.

Donc pour faire simple, avant Oreo, il n’y avait aucune séparation entre le code matériel de bas niveau du constructeur et le code AOSP (Android Open Source Project) de niveau supérieur. Depuis Oreo, ce changement majeur va contribuer à ce que les constructeurs qui y prennent part puissent nous proposer les nouvelles mises à jour plus rapidement puisque cela représente une masse de travail moins importante pour eux.

Android n’est pas réputé pour sa compatibilité avec les nombreux composants disponibles sur le marché. Les constructeurs doivent donc consacrer du temps et des ressources pour pouvoir adapter la partie matérielle avec le logiciel. La séparation permet donc d’accélérer les travaux avec Oreo.

avant apres treble

Project Treble Android Oreo : comment ça marche ?

Android repose sur le noyau Linux pour mémoire, bonne nouvelle le support à long terme de celui-ci est passé de 2 à 6 ans. Lorsqu’un appareil est commercialisé, il pourra donc bénéficier d’un support un peu plus long. Les deux schémas représentent le changement majeur de l’architecture Android Pre-Oreo et Post-Oreo.

Projet Treble
Projet Treble

Project Treble Android Oreo : pourquoi c’est important ?

La sécurité pour commencer, nous voyons souvent des malwares exploitant d’anciennes failles sur de nombreux smartphones Android. Notre compagnon de tous les jours est une proie pour de nombreux hackers. Il est donc important qu’elles soient colmatées et cela passe avant tout par un meilleur suivi de nos appareils. Un autre point important pour les consommateurs, avoir accès aux nouvelles fonctionnalités proposées lors de la sortie des nouvelles versions du système d’exploitation.

On peut faire le parallèle avec Apple, les iPhone et autres iDevice sont rapidement mis à jour par le géant de Cupertino. Certes, dans ce cas précis, le constructeur gère aussi bien la partie matérielle et logicielle de bout en bout. Google n’arrivera jamais à un tel résultat, toutefois un gouffre sépare les Androphones des produits d’Apple. Il est donc temps qu’il se résorbe un peu.

Quels smartphones compatibles avec le Project Treble ?

samsung experience 9.0 android oreo galaxy S8

En dehors de l’importance que cela représente pour la sécurité des utilisateurs, Treble va faciliter le travail de la communauté qui souhaite se tourner vers les ROM personnalisées. Il devient donc possible qu’une même ROM puisse fonctionner sur différents périphériques disposant pourtant d’un matériel différent. On se rapproche d’un système d’exploitation qui a la manière de Windows peut s’exécuter facilement et rapidement sur une vaste gamme d’appareils, avec un minimum d’effort. C’est une véritable révolution pour Android. Il faudra néanmoins encore du temps pour voir comment Treble va transformer la répartition des versions d’Android, dans les mois et années à venir.

Alors quels smartphones sont compatibles ? À priori tous les smartphones pouvant recevoir Android 8.0 Oreo pourront bénéficier du Project Treble. Mais la réalité est plus complexe : les smartphones mis à jour vers Oreo ne disposent pas nécessairement de la nouvelle architecture qui permet Treble. C’est au choix du fabricant, OnePlus par exemple a choisi de ne pas avoir recours à Treble. Cette application peut vous dire si oui ou non votre smartphone supporte ou non Treble.

Conclusion

Project Treble c’est un peu la solution miracle que de nombreux aficionados du robot vert attendaient. Toutefois, il faudra du temps pour voir ce dispositif se généraliser, les smartphones sous Oreo étant les seuls à être compatible avec Treble (et ces derniers étant encore très rares). De son côté, Google va très certainement continuer à l’améliorer dans les prochaines mises à jour comme Android P. Dans tous les cas, cela n’obligera pas les constructeurs de jouer le jeu des mises à jour pour autant. Il faudra donc encore du temps pour réellement apprécier l’impact du Project Treble.

Réagissez à cet article !
  • emmanuel milcent

    Votre article ne me paraît pas totalement exact : avec Android Oreo et la partition Project Treble, toute la partie de l’OS qui dépend de Google sera systématiquement à jour, il n’y aura que les ajouts des constructeurs, eux, qui ne le seront pas systématiquement et dépendront du bon vouloir des constructeurs
    Et une fois que le smartphone ne sera plus soutenu par le fabricant, hop, on passera sous une Rom alternative à jour.. autant dire que les fabricants qui ne joueront pas le jeu (des mises à jour) vont s’en mordre les doigts…
    Vivement le printemps 2018 que tous les smartphones qui sortent soient directement sous Android Oreo…

    • Yannick67

      Bonjour, il me semble que l’on se rejoint dans cette idée pourtant ;-) ! Il est clair que concernant les constructeurs, il y aura toujours des bons et des mauvais élèves. Espérons que cela incite certains à faire des efforts.

      • emmanuel milcent

        J’ai relu votre article et je souhaite avoir quelques précisions qui éclaireront l’article : je pensais que Google effectuait la lise à jour de toute la partie qui le concerne directement en OTA et que le constructeur effectuait lui la mise à jour de sa partie éventuelle (la surcouche). Me trompais-je donc ? Serait-ce que Google fournira aux constructeurs le mise à jour de toute la partie qui le concerne dans Android ou la version modifiée d’Android par le constructeur, et que celui-ci doivent alors modifier et adapter ses ajours éventuel, puis déployer la mise à jour via OTA ? C’est bien cela ?

        • Yannick67

          C’est le constructeur qui déploie la mise à jour sur les appareils, pas Google. La surcouche est dépendante du framework, il faut donc que les constructeurs le modifie selon les besoins.

          • emmanuel milcent

            OK. Merci :)
            Et en ce qui concerne la 3eme partie de mon commentaire, que j’ai ajouté ensuite (et qui commence à  » Sinon, je pense à cela… troisième paragraphe), vous en pensez quoi ?

          • Novaslash

            Il me semblait qu’un art*cle précédent indiquait qu’une partie du système serait uniquement accessible à Google afin de l’entreprise puisse elle-même déployer les màj sur les smartphones sans devoir attendre les modifications des constructeurs. Et ces derniers enverraient par la suite les màj concernant leurs surcouches.

            Du coup, je suis un peu déçu. Certes, ça devrait accélérer les màj mais ça reste de la théorie et on sait tous que les constructeurs prennent leur temps. Je ne suis donc pas convaincu que ça change vraiment beaucoup de chose surtout que là où le bat blesse, c’est qu’il faut être sous Oréo et c’est loin d’être le cas pour tout le monde.

        • Novaslash

          C’est une idée alléchante mas je ne m’y connais pas suffisamment pour voir si c’est possible.

          Ce qui pose le plus gros soucis, à mon sens, c’est la surcouche et sans même parler des applications ajoutées.
          Peut-être le faire sous forme de launcher ?

          L’autre problème que je vois pour eux, et non pour nous, c’est que dans ce cas là, les applications seront facilement désinstallées au contraire des ajouts liés à la surcouche. Une surcouche est aussi une image de marque et je doute que ça plaise aux constructeurs qu’on puissent les virer aussi facilement qu’un jeu qu’on a téléchargé^^

  • Spitfire

    Je ne sais pas pourquoi mais les maj de Google va certainement crée des bugs ^^’

    • emmanuel milcent

      Ne raconte pas de conneries STP… Google c’est pas Apple
      Mon Nexus 5 n’a jamais eu le moindre problème consécutif à une mise à jour d’Android…
      Evidemment, si tu as un smartphone optimisé avec les pieds (voire pas optimisé du tout) d’une petite marque de Shenzen  » toute pourrite  » du genre Elephone, Ulephone…

      • Spitfire

        Lol pourquoi tant de haine ? Soit pas comme Trumps stp :)
        C’est pas parceque Google fais l’Android que le bug zero n’existe pas ! Apple aussi a des bug sur IOS donc il y aura un risque car en plus des surcouches des marques comme Samsung, le risque est élevé. En parlant de Nexus OUI il ya pas de bug monsieur car c’est de l’android stock de Google…

        • emmanuel milcent

          Ben voilà, le problème de certaines mises à jour ne vient pas de Google, mais des constructeurs qui font mal leur boulot de mise à jour et provoquent des bugs :)
          Avec un Android pur ou quasi pur (les surcouches vont dans le bon sens et sont bien plus légères, avec seulement quelques ajouts), le problèmes des mises à jour doivent quasiment disparître ou en tout cas être réglés bien plus vite, car il y a moins de boulot à faire…

  • diordnAi

    C’est bien sur le papier mais cela risque de poser certaines limitations.
    Google ne sera plus libre de retravailler en profondeur son système si les drivers resteront inchangés, puisque si un « breaking change » arrive dans ces cas là ça peut avoir des conséquences terribles.
    C’est pas pour rien qu’on a plusieurs drivers d’un GPU (par exemple) pour une version spécifique d’Android, tu ne peux pas mettre des pilotes faits pour Windows 95 sur une machine Windows 10.

    Un contournement serait de proposer les sources, mais ça au bon vouloir de Qualcomm et le tralala, et ce sera au téléphone de les recompiler à chaque update. À voir comment ça va évoluer !

  • Boulègue H.N.

    Et concrètement, quels sont les smartphones déjà compatibles ? (j’avoue, je pensais avoir la réponse en lisant l’article et j’ai dû le traverser trop vite)

  • lemaitre

    Le spécialiste de la sécurité informatique SecureList dévoile le 12 décembre 2017 une nouvelle campagne de vol de données lancée sur Google Play. Plusieurs dizaines d’applications ( 85 apps pour être plus précis) ont en effet été infectées par un cheval de Troie visant à voler les logins et mots de passe des utilisateurs, notamment leur accès au réseau social russe Vkontakte, le réseau social le plus utilisé en Russie.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : Oreo au point mort avec 0,5% des terminaux, Marshmallow passe en dessous des 30%

Découvrez la répartition des versions d’Android du mois de décembre à travers le classement que vient de publier Google, Oreo ne représente que 0,5% de part de marché et Marshmallow passe en dessous des 30%. Il reste encore beaucoup de chemin pour arriver au niveau du Nougat et Marshmallow. Analysons le classement pour voir de quoi il retourne exactement.