Si les prix des smartphones sont si élevés, c’est aussi de votre faute !

Maj. le 8 avril 2018 à 23 h 44 min

Depuis quelques années maintenant, on assiste à une hausse régulière des prix des smartphones. Une frénésie qui a désormais dépassé les limites de la décence. Aujourd’hui, un smartphone peut dépasser allègrement la barre des 1000 euros, soit un mois de salaire pour de nombreux français. Si vous, consommateurs, dénoncez cette tendance, vous en êtes aussi responsables. Voici pourquoi.

smartphone prix eleves faute
Crédits : AFP

En l’espace de quelques années, les prix des smartphones haut de gamme ont atteint des sommets. Ils ont presque doublé pour certains modèles. Un phénomène complètement fou que vous dénoncez régulièrement, notamment sur les réseaux sociaux. Un iPhone ou un Samsung Galaxy à ce prix, c’est indécent, nous sommes d’accord.

Si en tant que média high-tech nous vous informons sur les avancées technologiques, cela ne nous empêche pas de prendre du recul sur la situation. Oui, en bons passionnés de technologies, nous sommes excités devant les progrès faits dans le secteur. Aujourd’hui, un smartphone peut remplacer presque n’importe quel autre appareil high-tech, je dis bien presque.

Mais cela ne justifie en aucun cas les prix pratiqués. La vitesse à laquelle les choses avancent est beaucoup trop effrénée et ne correspond pas aux besoins des utilisateurs. Un écran 4K sur smartphone par exemple, le grand public s’en fiche. Une bonne autonomie en revanche, c’est important, mais les constructeurs stagnent sur ce point.

Pourtant, même si l’offre ne correspond pas aux besoins des utilisateurs, chaque année les smartphones les plus chers sont aussi les plus vendus. Et si vous, consommateurs, étiez en grande partie responsables de cette frénésie ?

La grande question des besoins

Avez-vous vraiment besoin d’un smartphone avec le processeur le plus puissant du marché ? Avez-vous besoin d’un appareil photo hors norme si vous ne faites que poster vos clichés sur les réseaux sociaux ? Avez-vous vraiment besoin d’un écran 4K ? La liste de questions du genre pourrait s’allonger presque à l’infini. La question des besoins a toujours été essentielle dans la conception de n’importe quel produit. Il y a une demande, et il y a une offre.

Toujours plus

Dans le monde merveilleux des smartphones, c’est l’offre qui a toujours influencé la demande, et non l’inverse. Un rapport qui semble peu logique en tant que consommateur, surtout lorsqu’il s’agit de produits qui coûtent cher. Si dans les premières années les avancées technologiques permettaient de justifier plus ou moins la flambée des prix, ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui.

Techniquement, nos smartphones stagnent depuis plusieurs années maintenant. Les évolutions sont infimes, les fonctionnalités peu innovantes. Pourtant les ventes de smartphones ont atteint un nouveau record début 2017. Et 2018 est bien parti pour faire encore plus fort. La technique du « toujours plus » fonctionne encore. Malgré son non sens.

Les constructeurs nous matraquent à coups de « amazing » et de « wonderful ». Mais ce n’est qu’une tentative de camouflage de la réalité : les smartphones de 2017 ne sont pas plus « amazing » que ceux de 2014. Tout ceci fait partie d’un plan marketing rôdé, qui a fait ses preuves, mais qui avec un peu de recul frôle le ridicule. Pourtant ça marche.

galaxy s9 vs s9 plus
Les Galaxy S9 et S9+ ne sont que de simples évolutions des S8 et S8+. Pourtant ils coûtent près de 1000 euros !

Chaque année, les marques nous promettent un écran encore plus incroyable et magique que celui de l’année précédente. Chaque année c’est la course au processeur le plus puissant. Chaque année l’appareil photo est amélioré etc. etc.

Sauf que nous avons atteint les limites de tout ceci. Limites imposées naturellement par les besoins des utilisateurs. Aujourd’hui pour 95% des utilisateurs, un smartphone de 2014 serait largement suffisant. Car il y a trois ans, les processeurs étaient amplement suffisants pour la plupart des usages.

Il faut savoir tout de même que la majorité des utilisateurs n’exploitent qu’une infime partie des capacités offertes par leur smartphone. Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont le principal usage sur smartphone pour la plus grande partie des utilisateurs. Et pour les réseaux sociaux pas besoin d’un appareil photo du tonnerre, chaque réseau compresse les clichés ou les vidéos et fait donc baisser la qualité. Cette course aux performances et au meilleur appareil photo est totalement inutile.

De manière générale, nos smartphones sont beaucoup trop performants pour l’usage que nous en faisons. Et je dis bien « trop » . Pourtant chaque année on nous explique que la nouvelle version vaut la peine d’être achetée. Mais c’est faux. Preuve s’il en faut : la différence entre un Galaxy S9 et un Galaxy S8. Oui le S9 est plus performant mais pourquoi ? Quelle est la finalité ? Le S8 permet déjà de tout faire à une vitesse folle. Quel est l’intérêt d’intégrer un processeur encore plus puissant ? La VR ? Balivernes ! La VR est un prétexte tant le secteur peine à décoller. 99% des utilisateurs se fichent de la réalité virtuelle. On nous dira alors que le smartphone est prêt pour les technologies de demain. Mais l’année prochaine un nouveau modèle sera encore proposé. Et les consommateurs se jetteront dessus. Pourtant le modèle de cette année est sensé être prêt pour demain. On marche sur la tête.

Nous voyons que la limite technique a été atteinte. Si ce n’est son processeur et son appareil photo, le Galaxy S9 n’a rien de plus que son prédécesseur. Et encore… Si le matériel change le résultat final est quasiment identique. La différence de qualité photo à peine visible à l’oeil nu en témoigne.

Alors qu’est-ce qui justifie d’acheter le Galaxy S9 plutôt que le Galaxy S8 ? Rien du tout, si ce n’est le le rouleau compresseur marketing mis en place par la marque sur les consommateurs. J’ai pris l’exemple de Samsung mais c’est aussi valable pour les autres et particulièrement le rival Apple.

On change de smartphone tous les 18 mois

En moyenne, un utilisateur renouvelle son smartphone tous les 18 mois ! Un rythme qui est entré dans les moeurs mais qui n’en demeure pas moins hallucinant ! Qui imaginerait acheter une nouvelle console tous les 18 mois ? Qui changerait d’ordinateur à cette fréquence ? Un smartphone tous les 18 mois, c’est aussi un voyage au bout du monde, une moto d’occasion, une petite voiture d’occasion aussi. Nous avons tendance à ne pas nous en apercevoir mais le rythme de renouvellement est complètement fou. Surtout lorsque l’on regarde les évolutions apportées entre deux modèles sur une telle période. Apple lui-même a avoué qu’il en était arrivé à un stade où il ne pourrait proposer un modèle vraiment innovant que tous les trois ans.

Alors forcément, en tant qu’entreprise, lorsque les utilisateurs mordent à l’hameçon au point d’en oublier d’être raisonnables, il n’y a aucune raison de se priver. Le but d’une entreprise est de s’enrichir, pour réinvestir ou se remplir les poches, peu importe finalement. Toujours est-il que c’est au consommateur de prendre conscience que renouveler son smartphone tous les 18 mois est totalement inutile.

smartphone obsolescence

Et c’est sans compter les conséquences catastrophiques d’une telle fréquence de renouvellement en matière d’écologie et de respect de la condition humaine. Car la fabrication d’un smartphone n’est rendue possible qu’avec l’exploitation de minerais précieux dont l’extraction met en danger des vies humaines. Au delà de l’aspect purement commercial, il y a des enjeux beaucoup plus grands.

En 2016, l’émission Cash Investigation avait mené l’enquête sur les dessous de la fabrication de nos smartphones. De quoi créer une vague d’indignation chez de nombreux consommateurs. Nous avions alors présenté la marque Fairphone dont le credo est de proposer des smartphones équitables (respect de l’écologie et des conditions de travail) avec une durée de vie incomparable (le smartphone pouvait être réparé facilement par l’utilisateur).

Parmi les réactions, nous avons détecté une majorité de personnes qui n’étaient pas prêtes à payer le prix demandé par Fairphone, prix pourtant moins élevé qu’un iPhone par exemple. En cause, une fiche technique moins séduisante que les modèles concurrents proposés au même prix. Oui mais suffisante pour les besoins de 99% des utilisateurs. N’y a-t-il pas ici quelque chose de stupéfiant ?

Les modèles les plus vendus sont toujours les plus chers

Plus étonnant encore, et c’est un euphémisme, les smartphones les plus vendus dans le monde restent les plus chers. L’iPhone et les Samsung Galaxy Sx sont encore et toujours les modèles les plus vendus dans le monde. Et pourtant ce sont les deux modèles les plus chers. Aujourd’hui un Galaxy S9 coûte plus de 800 euros, un iPhone X franchit allègrement la barre des 1000 euros. Le dernier Huawei P20 Pro coûte 900 euros. Et pourtant ce sont les plus plébiscités. Alors pourquoi d’un côté dénoncer des prix trop élevés et continuer d’acheter tous les 18 mois des smartphones à plus de 800 euros ?

obsolescence programmee constructeurs

Si le consommateur lui-même n’a pas un comportement cohérent, comment peuvent-ils envoyer le bon message aux marques ? Car ce ne sont pas les marques qui décident, ce sont les consommateurs. Et si le grand public ne se rue plus vers un smartphone trop cher, trop souvent, les entreprises vont devoir se poser les bonnes questions. Or, aujourd’hui c’est impossible. Les consommateurs ont une responsabilité dans cette flambée des prix. Très basiquement on peut dire « tant qu’il y aura une grosse partie des consommateurs prête à acheter des smartphones à plus de 1000 euros, les marques ne se priveront pas ».

Des alternatives existent

Les alternatives à ces smartphones très chers sont pourtant nombreuses. Des marques comme Honor ou OnePlus parviennent à proposer des smartphones dignes des meilleurs mais à des prix bien plus intéressants, presque deux fois moins chers. Et ce depuis plusieurs années maintenant.

Honor est arrivé en France il y a trois ans avec un Honor 7 surprenant. OnePlus est présent depuis plus longtemps maintenant, bientôt 5 ans à l’heure où nous écrivons ces lignes. Les deux marques ont misé sur un bon rapport qualité-prix avec des smartphones aussi performants que les meilleurs du marché pour des prix divisés par deux.

Hélas, si la croissance des deux marques est impressionnante, elles sont loin de rivaliser avec Samsung, Apple ou Huawei. Elles ne changent rien à l’affaire : l’iPhone et les Galaxy sont toujours les smartphones les plus vendus au monde. Alors si vous faites partie des consommateurs qui estiment que cette folie des prix des smartphones ne doit plus exister, l’heure est venue de vous remettre en question.

oneplus5 vs honor9
Honor 9 à gauche et OnePlus 5 à droite : deux alternatives aux modèles les plus chers du marché !

Car la tendance ne s’inversera que grâce aux consommateurs. Pour baisser les prix des smartphones, il n’y a qu’une solution : ne pas céder au rouleau compresseur du marketing, ne pas renouveler son smartphone tous les 18 mois et surtout opter pour des marques qui ne passent pas sans scrupule les limites de l’indécence. Si vous n’êtes pas prêts à cela, alors attendez vous à voir encore les prix grimper. Oui, c’est encore possible.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !