Pokémon Go à l’aube d’un scandale mondial d’espionnage ?

Alors que le jeu Pokémon Go connaît toujours un succès phénoménal, le journal The Intercept publie un article des plus inquiétant à son sujet. En cause, la politique d’exploitation des données des utilisateurs. Selon le journal, Pokémon Go serait à l’aube d’un scandale mondial d’espionnage.

Vous l’aurez constaté, Pokémon Go suscite toujours autant d’engouement auprès des utilisateurs. Le jeu continue de battre tous les records tant en terme de téléchargements que de revenus.  Néanmoins, quelques voix commencent à se faire entendre pour tempérer un peu tout ça.

Ainsi, il y a quelques jours, un député a proposer de faire voter une « loi Pokémon Go » qui encadrerait le jeu qui mêle réalité et virtuel. En effet, face à des comportements dangereux, ce député propose de légiférer. Le hic, c’est que les lois actuelles suffisent à encadrer les comportements déviant. Il revient ensuite à chaque joueur de respecter ces lois lorsqu’ils jouent.

Autre évènement du genre cette semaine, le maire de la commune de Bressolles qui a demandé l’interdiction pure et simple du jeu sur son territoire. On frôle le ridicule car dans le fond il y a bien plus inquiétant.

Pokémon Go n’aurait été créé que pour récolter vos données

C’est en tout cas ce que révèle le journal The Intercept dans un bon papier publié cette semaine. Les journalistes se sont intéressés aux coulisses du jeu de Niantic et plus particulièrement sur le passé particulièrement trouble de son créateur : John Hanke.

John Hanke, avant de créer Niantic, était président de la branche Géo de Google. En 2010, alors  que les Google Cars se baladaient dans les rues d’Allemagne pour cartographier les chemins pour Google Maps notamment, le pays s’est inquiété des données récoltées par les voitures.

Après avoir mené l’enquête, l’Allemagne s’est alors rendue compte que les Google Cars ne se contentaient pas de cartographier les rues mais elles récupéraient en même temps les données WiFi des maisons alentours.

Evidemment, John Hanke, qui était aux commandes se retrouvait face à un scandale d’espionnage de la vie privée de grande ampleur. Google avait alors étouffé l’affaire en expliquant que la récolte massive de ces données n’était de la responsabilité que d’un seul homme : Marius Milner.

La FCC avait par la suite publié un rapport dans lequel Google était bien impliqué dans cette vaste supercherie. Mais là n’est pas la question. Revenons-en à notre cher Marius Milner.

Mais si, Marius Milner, ça ne vous dit rien ? Et oui, il s’agit bien du créateur de… Pokémon Go. C’est quand même presque bien fait le hasard non ?

Pokémon Go au coeur d’un scandale mondial d’espionnage ?

Les deux acolytes à l’origine de Pokémon Go seraient donc des passionnées de la récolte de données nous dit The Intercept. Toujours selon le journal, d’autres éléments le prouvent. Les deux compères ne s’en cachent même pas.

En effet, ceux qui suivent l’actualité doivent le savoir, Pokémon Go est basé sur un autre jeu de réalité virtuelle : Ingress. Et le brevet pour le concept d’Ingress a été déposé par qui ? Roulements de tambours… John Hanke et Marius Milner ! Et voici ce que dit ce brevet pour Ingress :

Le but du jeu est directement lié à la collecte de données ce qui inclut la collecte d’information dans le monde réel et ces informations acquises font partie de la condition pour progresser dans le jeu (…). Le réel challenge repose dans le fait de motiver les joueurs à fournir constamment des données, même après l’engouement provoqué par la découverte du jeu. La collecte d’information se doit d’être aussi divertissante que possible.

Inutile donc d’être un génie pour comprendre que le brevet d’Ingress, sur lequel repose également Pokémon Go, a pour principal but de récolter des données massivement.

D’ailleurs, si on s’intéresse de plus près aux conditions d’utilisation de Pokémon Go, on découvre que Niantic ne cache absolument pas ses intentions. En effet, il est mentionné que Pokémon Go se réserve le droit de récupérer votre localisation bien évidemment, mais également votre adresse IP ou encore toutes les caractéristiques de votre smartphone.

Et ce n’est que la partie disons la moins dérangeante de l’affaire. Car on découvre également que Niantic peut également savoir quelle page internet vous avez consultée en dernier.

Ce qui dérange et qui fait dire que tout ceci est un espionnage, c’est que toutes ces informations sont mêlées aux règles du jeu. Et Pokémon Go étant mis en avant comme un jeu, les utilisateurs ne s’attardent pas sur cette question de récupération des données. Comme dirait l’autre, « si c’est gratuit, c’est vous le produit ».

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • psgced

    Je ne sais pas si c fonder mais j’ai trouvé l’article intéressant ;)

  • Athena223

    C’est un modèle Economique particulièrement rentable pourquoi ?

    Amélioration de précision de cartographie ( service qui étant payant pour que des personnes sillonnent les rues , tablettes à la mains pour mettre un tag avec le bon numéro de maison dans un rue par exemple ou le nombre de logement d’un immeuble, service fais par vos distributeur de prospectus par exemple).

    Donc la il ne paye personne, voir on les payes ( pour certain joueur addict ) pour des infos qui seront revendu ensuite.

    La localisation ( avec l’age du joueur ) peut indiquer à quel endroit se trouve des groupes de personnes à une heures données pour des distributions de tracts par exemple ou des démonstration de produit, la encore ces informations peuvent etre vendu à d’autre entreprise pour des question maketing.

    Un joueur passe dans une commune à faible ou moyenne densité, ils ping chaque box et la surprise il n’y a que Orange, un FAI peut donc décidé d’implanté un DSLAM pour faire de la concurrence.

    Au final c’est pas les informations de monsieur tous le monde qui les intéresses mais uniquement celles qui peuvent êtres vendu aux plus offrant, et se sont pas vos informations personnel qui rapport le plus.

    • Zalmano

      Heu la je veux bien des précisions, parce que tout me parait gros dans ce que tu dis oO lol.

      « Amélioration de précision de cartographie »
      En quoi ça améliore la carte ? le point du gps qui se déplace sur le jeu, ne peut pas faire la différence si le joueur est sur un trottoir, une route, un chemin, au milieu d’un champ etc
      ça reporte juste des coordonnée sur une carte déjà existante de google map…

      De +, quel joueur de Pokemon renseignent les numéros de maison ou le nombre des étages des immeubles qu’ils croisent pdt leurs chassent ?

      « La localisation ( avec l’age du joueur ) peut indiquer à quel endroit se trouve des groupes de personnes »
      Tout ceux qui vont sur des arènes et pokestops, c’est des points fixent que Niantic connaissent déja… et pour attraper les Pokémon faut se promener un peu au pifs, ça ne montre pas les habitudes des gens !

      « Un joueur passe dans une commune à faible ou moyenne densité, ils ping chaque box »
      Si tu te promène dans une commune, généralement t’as la 3G/4G allumé, pas le wifi nan ? donc je vois pas trop.

      • DeuxFois

        il à raison sa améliore la carte car ils ont déjà cartographier tout les extérieur mais pas les intérieur j’ai vue quelque part que déjà sa les aidais à sa.
        Ensuite le numéro des maison est sans doutes déjà répertorier mais pour le nombres d’étage tu prend l’altitude du joueur et un étage vaut environ 10m.

        Ensuite tu regarde le nombre de pokemon pris a un spawn précis et tu croise sa avec qui les ont pris. Et la plupart ne dévient pas beaucoup de leurs chemin habituel je pense… T’arrive pas 30min en retard à ton boulot parce que peut être il y avait un pokemon 3 rue plus loin.

        Et qu’est ce qui te prouve qu’avec le wifi éteint ton téléphone ne peu pas ping une box ? Il peut bien envoyer des donnée en mode avion….

        • Majac

          Juste une précision pour l’exemple de la box.
          Pour « pinguer » la box encore faut-il que tu t’y connectes hors il y a généralement un mot de passe qui va ta bloquer.
          Au mieux ce que tu peux récolter comme info c’est le SSID et la puissance du signal par rapport à ta position.
          Si le SSID est « MON_WIFI_A_MOI » je te met au défi de savoir quel opérateur est derrière.

          • David M.

            On s’en moque, de « pinguer la box ». Ce qui intéresse les sociétés, en l’occurence, c’est le triplet Position GPS/Puissance signal WiFi/MAC borne WiFi (Parce qu’en fait, le SSID, ils n’en ont rien à cirer). C’est ce qui permet la géolocalisation par WiFi (Ainsi que la pré-localisation du A-GPS, etc.)

      • Athena223

        Se sont des exemples rien de plus .

        Si tu as X joueur qui passe à un endroit précis de façon rectiligne il est fort probable d’y trouver une route ou chemin, non répertorier = remonté = argent
        Non un numéro de maison ou autre est non applicable car non dédiée à l’application, tous comme le nombre d’habitant à un point donnée, mais cela peut quand même jouer un rôle du même ordre.

        Si tu savez le nombre de personne qui ont : Data/ Wifi / bluetooth / NFC / GPS activé en continu sur leur smartphone sans en avoir l’utilité tu serait surpris.

        En se qui concerne le regroupement de joueur , tu a X joueur à un point donner.
        Tu sais qu’il y a parmi elle X% ont entre 18 et 30 ans . Tu informe une boite de nuit ou enseigne liée a cette tranche d’age qu’ils peuvent aller a cette endroit à tel heure pour une opération marketing par exemple.

        Un autre exemple un regroupement avec le partenariat mc do et niantic au japon.
        Tu vend un pokestop ou arène à une enseigne pour attiré le client.
        Si un grand nombre de joueur n’ont rien à l’horizon il est potentiellement plus rentable que si il y a déjà une légion de ces point à proximité .

        • El Blatto

          Tes points sont valables, tu sais donc penser. Alors pourquoi tu sais pas écrire ?

          • Athena223

            J’ai loupé mon instruction … Et je ne relis pas ici, uniquement au boulot ou je fais des efforts.

  • @guef

    Je pense que le fait d’avoir un simple téléphone même un 3310 c’est accepter l’espionnage à plus forte raison un smartphone. C’est l’utilisation des données qui fait polémique, gageons que nos données ne tombent pas en de mauvaises mains

  • jejemc

    même pas sur mon phone ce jeux pour gamin .

  • jejemc

    Ba désoler mais les jeux de guerre sont interdit au moins de 16 voir 18 ans pour certain ;)

    • GiacGiac

      Parce qu’à 16 ou 18 ans on est pas gamin ? XD

      • jejemc

        Tout dépend du gamin certain sont bien plus mature que d’autre voir même d’adulte enfin je me comprend un lol

        • Philippe Hautin

          toi t’as environ 15 ans, je me trompe ?

          • jejemc

            Alors vous je préfère pas dire lol et on se vouvoie je vous connais pas merci

    • MaGiiC

      Quel homme, jeux de guerre :O

      • elibeDorG

        T’as fait ma journée <3 PAN PAN BOUM

  • OhhRaj

    Je suis allé faire des recherches effectivement les dirigeants du projet PokemonGo sont bien impliqués dans de nombreux conflits de collectes d’informations. Néanmoins le fait que l’application puisse récupéré notre localisation, adresse IP et dernière recherche internet n’est pas étonnant. Avec quelques notions de JavaScript et de PHP ( langages de programmation ) il est très simple de récupéré ces informations . D’ailleurs qui nous dit que le site sur lequel vous lisez ces lignes n’a pas récupéré votre adresse IP ou votre localisation ? La question est : « Pouvons-nous encore avoir confiance sur internet ? Est ce que la situation est « sous contrôle » ?
    En tous cas je pense que désinstaller Pokémon ne sert à rien, continuez à vous amusez car si vous vous vraiment rester anonyme il faut soit acquérir de grandes compétences en informatique ou bien tout simplement … se déconnecter totalement. Sur ceux bonne soirée

  • Shimaran

    Ça ne me fait ni chaud ni froid de savoir qu’un robot informatique récupère des données sur moi.

    • TrollMan

      Avec ou sans lubrif ?

      • Tristan Jestin

        a mon avis sans pour lui xD

  • GiacGiac

    Mince, ils vont voir que je vais sur Facebook, comme 2 milliards de personnes !!! =O

  • Lecorbubu

     » Ça me fait marrer les gens qui vont partager ça sur Facebook depuis leur smartphone, mine d’or de données perso dans laquelle Google peut piocher à l’envie »

    Sauf si tu n’utilises pas Google, ni ses services, ni de smartphone Android ;)

    Je les fuis comme la peste personnellement, et je tend à délaisser de plus en plus Facebook également pour des raisons assez liées.

    • Stef80

      Si seulement il n’y avait que Google et Facebook pour se servir de nos données… Tous le font, faut pas se leurrer. Sauf que les autres font ça en vicieux, pointant du doigt les « autres » alors qu’eux font pire.

      « Si c’est gratuit, c’est toi le produit ».

  • starlight

    Pokémon go c’est tellement Juillet 2016…

    • OhhRaj

      Ahah tu m’as tué x’D

  • Olivier Laurent

    Quand un produit est gratuit…C’est vous le produit. Rien de neuf, personne ne va developper un tel produit pour les beaux yeux de leurs utilisateurs.

    • Angelneo

      en effet mais même sur les produits payants, on trouve de plus en plus de cochonerie comme ça …

    • crachoveride

      Et pourtant les contre exemple existe bel et bien (certes rare mais bien présent), notamment certaines distrib linux et applicationslogiciels libres et gratuits (et il y en a des milliers).

    • Cain Abel

      « Quand un produit est gratuit…C’est vous le produit »

      Phrase débile répétée à loisir par les décérébrés

  • clemdprv

    Steam est une plateforme de vente et de distribution, ils se font leur beurre sur les ventes de leurs produits et transactions des joueurs, pas sur la revente des données personnelles des utilisateurs. Uber pareil, ils prennent une commission sur les courses des conducteurs.

    • Angelneo

      oula, regarde CanardPC… Je peux t’assurer que la revente des données se fait également. Les trackers et compagnie, ça aide bien pour arrondir les fins de mois :O

  • Young Wiz

    Ils peuvent prendre mes donnees, tout ce qu’ils veulent, ou j’habite tout ce que je fait habituellement, m’envoyer des pubs en rapport ou pas ou ce qu’ils veulent, et apres ?? Depuis le temps que l’on collecte mes donnees, il ne s’est rien passé de grave… Prenez prenez si ca vous fait plaiz…

  • Kant1

    Je trouve que vous manquez de recul dans vos propos. Vous faites des phrases qui font peur juste parce que c’est Pokemon Go alors qu’habituellement vous auriez essayé de trouver de vrai raisons à chaque points. Là vous vous contentez de dire « On vous espionne ! » / « C’est scandaleux » a chaque fois. Arrêtez de faire du sensationnalisme c’est déjà ce qu’on déteste avec les médias classiques… Pas vous quoi… Analysez un peu plus plutôt que de faire des phrases choc à la 90′ enquêtes ou JT de TF1… J’entends presque la voix du journaliste à deux balles avec son ton exprès pour faire flipper Mamie….

  • David M.

    Rha la blague ! Localisation, IP et caractéristiques du tel, ça, y a plein de jeux qui les collectent, et pas que (Facebook, Google, Amazon, j’en passe et des meilleurs…)
    Ensuite, comme dit si bien à la fin : Si c’est gratuit, c’est vous le produit ! Faut pas croire que c’est des mécènes ! Ils doivent bien gagner leur vie !

    La seule différence entre Niantic et les autres, c’est juste que eux, ils ont trouvé un moyen efficace de faire bouger les fesses des gens pour que la collecte de données soit plus efficace !
    En gros, ils proposent le deal suivant : Vous bossez pour nous, on vous amuse !

    Ah, et au fait, la collecte des points WiFi, c’est ce qui vous permet de faire un fix GPS en quelques secondes (pré-localisation par wifi) et aussi ce qui vous permet de géolocaliser votre iphone ou autre smartphone quand vous l’avez paumé, et ce même s’il est dans un batiment et qu’il ne capte pas le GPS. C’est aussi ce qui permet de vous géolocaliser quand vous demandez à un site web de trouver quelquechose à proximité de chez vous (faites le test depuis un PC fixe qui n’a pas le WiFi, vous verrez, ça fonctionne souvent très mal. Par contre, depuis un PC équipé du WiFI, la précision est de 50 à 500m. Impressionnant, hein !)

    Bref, tout ça juste pour dire que la collecte de donnée, tout le monde gueule dessus, mais quand tous les services qui en dépendent fonctionnent moins bien par manque de donnée, tout le monde gueule aussi… Donc les gens devraient commencer par savoir ce qu’ils veulent. S’ils veulent moins de collecte de données (c’est leur droit), qu’ils n’aillent pas râler si leur GPS met 5 minutes à fixer ou si leur recherche géolocalisée ne donne rien.

  • Clément Hallet

    c’est quoi ce site de merde qui clignote de partout, impossible de lire l’article

  • Cain Abel

    Par ailleurs, l’EPIC est une grotesque organisation extrémiste anti-Google qui ne représente qu’elle même et qui prétendait faire interdire Gmail, en violation des droits fondamentaux des utilisateurs.