Paradise Papers : Apple et Google ont raison de cacher leurs milliards selon un sénateur, car « l’Etat les gaspille »

Dans le cadre d’une interview sur les Paradise Papers, le sénateur LR Gérard Longuet n’a pas tenu sa langue dans sa poche et estime qu’Apple et Google ont bien raison de cacher leurs milliards dans les paradis fiscaux car l’Etat français les gaspille. Ce point de vue n’est pas partagé par la Commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager qui estime que les géants du GAFA détruisent la démocratie. 

paradise papers gafa gaspille gérard longuet sénateur LR

Depuis le début du mois de novembre 2017, le sujet brûlant des « Paradise Papers » est au cœur de l’actualité. Cette enquête mondiale menée par plus de 120 journalistes révèle le vaste réseau d’optimisation fiscale dont se servent les grandes entreprises comme Apple et Google pour payer moins d’impôts en toute légalité. Selon les conclusions de l’enquête, ces pratiques représenteraient un manque à gagner de 350 milliards d’euros pour les différents Etats concernés, dont 120 milliards pour les pays de l’Union européenne.

Si cette manière d’exploiter les faiblesses de la loi peut sembler immorale, ce n’est pas l’avis de tous les politiciens. Dans le cadre d’une interview accordée à la chaîne Public Sénat sur le sujet, le sénateur LR Gérard Longuet a exprimé son avis pour le moins inattendu sur la question. Selon lui, l’optimisation fiscale est une réaction logique des grandes entreprises face à un impôt jugé « confiscatoire ». À ses yeux, Apple et Google  ne font que protéger leurs revenus face aux attaques des Etats.

Gérard Longuet rappelle d’ailleurs que des milliers de personnes dans le monde exercent l’optimisation fiscale en tant que métier : les experts fiscaux. Par ailleurs, le sénateur profite de l’occasion pour adresser une pique à l’Etat français. Selon lui, c’est une bonne chose que ces centaines de milliards d’euros n’aillent pas dans les caisses de l’Etat, car il serait gaspillé et dépensé inutilement. Ainsi, Gérard Longuet invite l’Etat à vérifier ses dépenses avant de vouloir prendre l’argent des autres. Voilà qui est dit.

Paradise Papers : Apple et Google détruisent la démocratie selon la Commissaire européenne à la concurrence

Néanmoins, ce point de vue critique n’est pas partagé par tous. Dans le cadre du Web Summit de Lisbonne, la Commissaire européenne à la concurrence Margrethe Vestager s’est également exprimée au sujet de l’optimisation fiscale pratiquée par les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon). Selon elle, ces pratiques sont des comportements de concurrence déloyale reposant sur un abus de position dominante et contribuent à  « détruire la démocratie ».

Elle estime que ces entreprises font régner la loi de la jungle en mariant l’avidité, la peur et le pouvoir. C’est pourquoi elle estime qu’il est nécessaire d’intervenir en faisant passer les gens avant les technologies. À ses yeux, c’est bien aux Etats d’imposer une concurrence loyale au sein du marché libre. Surnommée « madame anti-GAFA », Margrethe Vestager a déjà pris position contre les géants de la tech à de nombreuses reprises. Elle soutient notamment la réforme proposée par le gouvernement français pour faire payer aux GAFA des impôts sur le bénéfice dans les pays où ils sont générés. Et vous, quel est votre avis ? Partagez-vous plutôt le point de vue de Gérard Longuet ou celui de Margrethe Vestager ?

Réagissez à cet article !
  • alchi

    Comment un sénateur, payé par l’Etat, peut dire une chose pareille !! Certes, l’Etat gaspille, mais c’est le 1er à en profiter : salaire élevé, tous frais payés, voiture avec chauffeur, resto gratos (avec un chef étoilé, c’est pas une vulgaire cantine d’entreprise), etc…Et puis si on va au bout de sa logique, on peut arrêter de payer nos impôts. Ca ne sert à rien, l’Etat va le gaspiller !!

    • Lehulk

      Tout à fait je vais écouter son conseil

    • Adarion 29

      Il s’emêle les pinceaux parler lui du CICE et vous comprendrez les contradictions que cette déclaration pose, le CICE c’est effectivement du gaspillage mais qui ne vise qu’a compenser les effet néfaste de l’optimisation fiscale sur la concurrence entre les grande entreprise qui en bénéficie et les PME qui ont du mal à lutter en face de cela. Ainsi avec ça on se fait doublement avoir et je n’ose imaginer ce que cela aurait donné avec Fillon au pouvoir… J’en tremble rien que d’y penser.

  • Lehulk

    Faites une petite recherche sur internet et vous saurez pourquoi il a été condamné il y a quelques années car question gaspillage et argent caché il en connait un rayon.

  • AD MIN

    Je comprend pas pourquoi. Si les grandes entreprises veulent faire de l’optimisation fiscale dans les règles je ne vois pas le problème. L’Europe n’avait qu’à y penser avant.

    • lehulk

      ben qu ils le fassent mais qu ils arrettent de nous briser les burnes avec leurs charges toujours trop cheres,nos couts salariaux trop chers.Qu ils payent eux memes les ecoles a leurs employés ainsi que leur assurance maladie ,leur police,leur justice,qu ils fassent leurs propres aéroports pour leurs avions qui transportent leur produits,qu ils payent leurs prpres routes ainsi de suite

  • Adarion 29

    LR toujours pro entreprise, on parle de GAFA et grande entreprise qui gagne plusieurs milliard par ans ici pas de PME. Ces pratiques sont à la limite de la concurrence déloyale et doivent être dénoncées. Pour le coup le CICE c’est du gaspillage car il ne vise qu’à compenser avec l’argent publique le résultat de l’évasion fiscale des entreprise qui ne jouent pas le jeu.

  • Ostiny

    Ouais enfin ce qui contribue aussi à détruire la démocratie c’est de ne pas laisser son indépendance à un État ayant voté oui à majorité (contrairement à ce que veulent faire croire les médias). Le soutien des différents pays à l’Espagne est tout aussi ridicule, Macron t’as aucun mot à dire t’es pas Catalan alors reste à ta place. Hidalgo pareil.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone X : Face ID fait peur aux banques

De nombreuses banques s’interrogent sur le fait d’intégrer la compatibilité du Face Id de l’iPhone X à leur application smartphone. La technologie de reconnaissance faciale est encore considérée comme peu sûre.

1a68b5603e6cab1132393fe1da6b122cQQQQQ